Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le tandem Irving-Horford renverse le Thunder

Le gros coup de la soirée est à mettre à l’actif de Boston qui a su renverser un écart de 18 points à la pause sur le parquet d’OKC pour s’imposer 101-94 et conserver ainsi sa place au sommet de la conférence Est avec une 7e victoire de suite. Si Kyrie Irving a été très précieux après le repos (25 pts, 5 rbds, 6 pds, 0 balle perdue), c’est encore Al Horford, décidément en grande forme en ce début de saison, qui a forcé la décision en collant 11 de ses 20 points dans le quatrième quart-temps. Le Thunder a perdu la maîtrise du tempo au fil de la rencontre et aucun membre de son Big Three, globalement assez maladroit n’a réussi à inverser la tendance. Russell Westbrook (19 pts, 11 pds), Paul George (25 pts, 10 rbds) et Carmelo Anthony (10 pts, 14 rbds) ont d’ailleurs chacun leur tour échoué dans leur tentative désespérée de rejoindre les Celtics au score en fin de match.

Westbrook énervé = OKC à +18

Cette équipe de Boston version 2017-2018, meurtrie depuis la premier quart-temps du premier match de la saison, a encore démontré cette nuit qu’elle avait un grand cœur et une détermination à toute épreuve. Malmenés au cours d’une première mi-temps marquée par le coup de chaud de Russell Westbrook (une antisportive sur Jaylen Brown), les Celtics sont carrément humiliés dans la dernière minute de la première mi-temps. Très bien contenus en attaque, les hommes de Brad Stevens voient OKC enchaîner les uppercuts sans réagir : un dunk de Jerami Grant, un 3 points de Westbrook en transition, et surtout deux scotchs d’Adams et Roberson sur Smart puis Irving au buzzer afin de porter la marque à 55-37.

Brad Stevens à la relance

Au fond du trou avec un pourcentage d’adresse proche des 30% et un Kyrie Irving à côté de ses pompes (1/9 à la pause), les C’s vont pourtant renaître de leurs cendres au retour des vestiaires. Après avoir tenté d’associer Horford et Baynes en début de match, Brad Stevens revient aux fondamentaux en alliant Marcus Morris avec l’ancien pivot d’Atlanta. Coaching gagnant puisque la paire intérieure score les 10 premiers points des Celtics en 3e quart et ramène l’écart à -12 (60-48).

Un autre match débute alors, beaucoup plus haché, tournant parfois au concours de lancers, avec un rythme qui permet à Boston de revenir progressivement. Adams se jette au sol pour arracher un ballon et permettre à George de dunker en transition et essayer d’enflammer à nouveau la partie. Mais OKC prend deux paniers à 3-points derrière signés Brown et Irving (65-59). Irving retrouve alors son agilité près du cercle et claque 3 paniers de suite. Le Thunder prend une grosse pression, et ce n’est pas le 3-points de Ray Felton en fin de 4e quart qui va calmer les ardeurs adverses (71-67).

La faute au système

Après plusieurs minutes de flottement, Boston finit par prendre les devants. Le système est d’exception, merveilleusement bien exécuté, et voit Irving servir Al Horford dans le corner à 3-points en fin de possession (79-82). Malgré un nouveau dunk de George, Irving réplique à son tour avec un 3+1, provoquant au passage la 5e faute d’un Westbrook devenu méconnaissable. Au terme du même système, Irving trouve encore Horford derrière l’arc (83-90). Face à la meilleure défense du pays, le Thunder n’est pas loin de craquer mais Roberson et Westbrook se relaient à 3-points pour relancer le suspense. Boston exécute alors une troisième fois son système fétiche, Irving décale à nouveau Big Al pour scorer trois points de plus (91-95).

Cerise sur le gâteau après un raté de loin de Westbrook, Horford reçoit encore le ballon esseulé dans le corner. Tout le monde s’attend à ce qu’il dégaine à nouveau, mais voyant Anthony arriver, Big Al place une feinte de tir pour mieux sanctionner à mi-distance et tuer le match pour de bon (91-97). Anthony et George ratent lamentablement leurs ultimes tentatives, et Boston décroche une 7e victoire de suite.

Dominé après la pause, OKC repart en vadrouille pour un road trip de trois matchs qui débutera à Portland ce dimanche où la réaction du Big Three du Thunder dans un contexte bouillonnant sera à surveiller. Dans le même temps, Boston tentera d’aligner un 8e succès de suite sur le parquet d’Orlando.

Thunder / 94 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
C. Anthony 33 3/17 0/5 4/4 3 11 14 3 2 0 1 1 10 13
P. George 39 9/20 3/10 4/5 2 8 10 1 2 1 2 0 25 23
S. Adams 33 3/5 0/0 1/2 4 6 10 2 3 1 1 2 7 18
R. Westbrook 38 7/20 3/7 2/2 1 5 6 11 5 1 6 0 19 18
A. Roberson 28 3/5 1/2 0/0 1 2 3 1 1 0 0 2 7 11
P. Patterson 15 2/3 2/3 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 6 6
J. Grant 23 5/7 1/2 0/1 0 2 2 0 0 0 1 1 11 10
R. Felton 17 1/5 1/1 0/0 0 1 1 2 0 1 1 0 3 2
A. Abrines 13 2/5 2/5 0/0 0 1 1 0 3 0 0 1 6 5
T. Ferguson 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0
Total 35/87 13/35 11/14 11 37 48 20 18 4 12 7 94
Celtics / 101 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Horford 34 8/10 4/4 0/0 2 6 8 4 2 0 2 0 20 28
J. Tatum 30 4/10 2/3 3/4 2 4 6 3 1 0 4 0 13 11
A. Baynes 21 2/7 0/0 1/2 1 5 6 0 2 0 0 1 5 6
K. Irving 34 10/22 3/7 2/3 1 4 5 6 1 2 0 1 25 26
J. Brown 31 3/8 1/3 3/8 3 9 12 1 1 1 0 0 10 14
S. Ojeleye 14 1/1 1/1 0/0 0 1 1 0 0 1 0 0 3 5
M. Morris 18 3/8 0/2 3/3 0 4 4 1 2 1 1 0 9 9
D. Theis 7 0/1 0/0 0/0 0 1 1 0 2 0 1 0 0 -1
M. Smart 27 2/9 1/3 4/4 2 2 4 5 2 1 2 0 9 10
T. Rozier 23 3/8 1/5 0/0 0 2 2 3 1 0 0 0 7 7
Total 36/84 13/28 16/24 11 38 49 23 14 6 10 2 101

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés