Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Draymond Green : « Quand on défend, c’est à cinq »

Alors que beaucoup d’observateurs français espéraient que Rudy Gobert devienne le second français à remporter le trophée de Défenseur de l’année, c’est bien Draymond Green qui est reparti avec le trophée, mettant fin à la domination de Kawhi Leonard dans cette catégorie.

Après avoir terminé deux fois à la deuxième place derrière Kawhi Leonard, la star des Warriors a largement dominé le scrutin avec 73 premières places, contre 16 pour Rudy Gobert et 11 pour Kawhi Leonard. C’est des mains de Kevin Garnett qu’il a reçu cette récompense, et il n’a oublié personne dans ses remerciements.

« Ce trophée signifie beaucoup de choses pour moi, et je tiens dans un premier temps à remercier la NBA. Mais le plus important est de remercier toute les personnes qui m’ont permis d’être là face à vous car sans eux, rien ne serait possible. Ma mère, mon père, toute ma famille et tous les coachs que j’ai eu la chance de côtoyer. Toute l’organisation des Warriors qui me permet, jour après jour, de faire ce que j’aime le plus au monde. Certes, c’est un trophée individuel, mais sans mes coéquipiers je n’aurais pas pu le remporter. Quand on défend, c’est à 5, et je ne pourrais pas accomplir tout ce que je fais sans eux. Pour finir, je souhaite partager ce trophée avec ma femme et mes deux enfants. »

On retiendra aussi que ce n’est que la sixième fois que la NBA récompense un défenseur qui n’a pas été choisi au premier tour de la draft, et Draymond Green rejoint ainsi dans l’histoire Marc Gasol, Ben Wallace, Dennis Rodman, Mark Eaton et Michael Cooper.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés