Mondial
2019
Mondial
2019
FRA67
AUS59
ARG75
ESP95
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le Magic rongé par son irrégularité

ibaka-spursOrlando n’a réussi à enchaîner deux victoires que quatre fois cette saison. Ce Magic-là est consternant d’irrégularité, alternant le bon et le mauvais sans aucun préavis. Dernier exemple en date : la défaite à domicile face aux Hawks deux jours après un succès encourageant au Madison Square Garden. En laissant Atlanta shooter à 54% en multipliant les paniers faciles au drive ou dans la raquette, les Floridiens (43% de réussite, 17 balles perdues) ont une fois de plus donné le bâton pour se faire battre.

« On vaut mieux que ça »

Quelques minutes après avoir prévenu ses joueurs que sans des séries de succès l’objectif des playoffs ne serait pas atteint, Frank Vogel en a remis une couche devant la presse.

« Les gars doivent se convaincre qu’ils sont assez bons pour enchainer. Peut-être que finalement nous ne sommes pas une équipe capable de le faire, et que nous sommes une équipe qui alterne victoire et défaite. Mais je ne le crois pas. Je pense que nous valons mieux que ça. Mais les joueurs doivent aussi en être persuadés ».

Avec un bilan de 16v-21d, le Magic n’est pas encore décroché. Chicago, Indiana et Milwaukee ne sont qu’à deux victoires et demie devant.

« Pour finir dans le top 8 on doit être capables de séries positives. J’ai joué dans des équipes de playoffs dans le passé et c’est ce qui nous différencie pour l’instant avec elles. Je sais que nous pouvons le faire », assure Jodie Meeks, soutenu dans son constat par Elfrid Payton, revenu dans le cinq pour la première fois depuis fin novembre. « On doit conserver la même intensité d’un match à l’autre. C’est notre problème depuis le début de saison, on doit trouver une solution. »

Un road trip corsé à venir

Symbole de la frustration qui gangrène le vestiaire depuis des semaines, l’explosion de Serge Ibaka pour deux fautes techniques, à deux minutes de la fin du match. Sur le coup, Frank Vogel défend son joueur.

« Je ne vais pas vous dire ce que je pense de l’arbitrage car je serai pénalisé pour cela. Mais je peux vous dire que je vais parler à quelqu’un de la ligue ce soir au téléphone. »

« C’était un match frustrant », se contente lui d’assurer Evan Fournier, de retour après cinq matches d’absence sans s’être entraîné depuis deux semaines.

Pour joindre les actes aux paroles, Orlando va peut-être devoir attendre. Après avoir reçu Houston, qui reste sur une série de cinq succès, le Magic part en road-trip avec les Clippers, les Blazers, le Jazz, les Nuggets et les Pelicans au menu. Si l’équipe gagne un match sur deux, ce sera déjà un exploit… mais sans doute insuffisant pour accrocher ce Top 8 de l’Est qui leur échappe depuis le départ de Dwight Howard en 2012 !

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés