Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.72UTA2.13Pariez
  • LOS1.78LA 2.05Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Draymond Green plus indispensable que jamais

green-G5Si Stephen Curry est le MVP de la NBA, Draymond Green est le MVP des Warriors. Beaucoup le pensent, et c’est ce que nous soufflait Nicolas Batum en fin de saison : « Steph Curry est leur meilleur joueur, mais leur joueur le plus important, c’est lui ».

Ce qui ne signifie pas que Green est le meilleur joueur de Golden State, mais tout simplement qu’il est le plus « valuable » pour son équipe. Le plus précieux pour ses coéquipiers, comme le prouvent ses stats en playoffs puisqu’il est le meilleur passeur, rebondeur, intercepteur et contreur de l’équipe ! Mais aussi le plus indispensable comme le démontre le bilan des Warriors sans lui cette saison : 0 victoire pour 2 défaites.

Certes, c’est maigre comme échantillon mais la défaite des Warriors dans le Game 5 a mis en lumière, s’il y’en avait besoin, le rôle essentiel de Green dans le jeu des champions en titre. En attaque comme en défense.

Sur le plan offensif, l’absence du meilleur passeur de l’équipe en playoffs était criarde. Green est une plaque tournante sur attaque placée et un dynamiteur sur jeu rapide. Présent au rebond, il n’hésite pas à lancer et diriger la contre-attaque, comme pouvait le faire Charles Barkley il y a 20 ans. Face à lui, les Cavaliers sont aux aguets en permanence, presque en déséquilibre, d’autant qu’il maîtrise la triple menace : dribble, shoot et passe. Sans oublier son rôle dans le « cinq de la mort » où il occupe le poste 5.

« Draymond apporte un peu de tout, » confirmait Klay Thompson après le match. »Evidemment il y a sa création, mais aussi ses rebonds, sa communication, son coeur et son âme. Il nous a évidemment manqué ce soir. »

Steve Kerr : « C’est difficile d’égaler ce qu’il apporte en défense »

Avant le match, Steve Kerr avait expliqué que l’absence de Green se ferait surtout ressentir en défense, et il avait raison…

« Je pense qu’on le ressentira plus en défense qu’en attaque » prévoyait-il en conférence d’avant match. « Aussi bon soit Draymond par ses dribbles, ses passes et ses 3-points, je pense qu’on trouvera un moyen de compenser. En défense, c’est difficile d’égaler ce qu’il apporte. Et c’est ce qui fait la grande différence entre jouer sans Stephen, et jouer sans Draymond. Sans Steph, c’est toute notre attaque qui est affectée, et moins notre défense. Sans Draymond, c’est l’inverse. »

Des propos qu’il ne pourra que confirmer après la rencontre, après avoir encaissé 41 pts de LeBron James et Kyrie Irving, et 112 points au total.

« Ils ont mis 112 points à 53% de réussite. Ce serait trop facile de dire que les performances de LeBron et Kyrie se résument seulement à l’absence de Draymond. Nous n’avons pas été bons en défense, en particulier dans notre communication. Nous avons été approximatifs sur le repli et sur nos switchs. On leur a donné beaucoup trop de paniers faciles en transition et ils ont pu trouver leur rythme. »

Tout ce que décrit Kerr est habituellement assuré ou compensé par Green : la communication, la lecture sur les écrans, ralentir la contre-attaque, aider… Sans lui, Irving et LeBron n’ont jamais été aussi libres de leurs mouvements, mais aussi en confiance pour attaquer le cercle. Avant le match, les deux cumulaient 10 sur 26 aux tirs face à Green. Hier, ils ont terminé le match à… 33 sur 54, soit 61%.

Tyronn Lue : « C’est le meilleur joueur NBA pour l’aide en défense »

Si Kyrie Irving, comme LeBron James, ont refusé d’accorder de l’importance à l’absence de Green, Tyronn Lue a reconnu que la suspension de l’ailier-fort des Warriors avait pesé sur le match.

« C’est leur meilleur défenseur, et je l’ai déjà dit, c’est le meilleur joueur NBA pour l’aide en défense, les switchs multiples en défense, et sortir les gars de leurs duels favorables. Il sait quand il faut y aller, ou pas. C’est aussi un contreur sous-estimé, et il peut défendre des postes 1 à 5, et son absence a clairement handicapé leur défense. »

Pour Curry, qui a semblé perdu sans son compère du pick-and-roll, Green est un « aiguilleur ».

« Draymond est notre défenseur central, il voit tout et il parle beaucoup pour nous aiguiller, » explique Stephen Curry. « Ce soir, nous n’avons fait des erreurs au pire moment. À chaque fois que nous avions l’opportunité de reprendre le momentum, nous avons fait des erreurs de communication. Contre des joueurs comme eux, ça ne pardonne pas et c’est ce qui s’est passé ce soir. »

Interdit d’être présent sur le banc, Draymond Green a regardé le match dans une loge du stade de baseball, et comme il avait la rage, un journaliste proche de lui raconte qu’il avait coupé le son pour ne pas entendre les commentaires sur son absence… C’est vrai que les images parlaient d’elles-mêmes.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés