Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Draft 2016 : Dejounte Murray a séduit le Jazz

murray-dejounteDejounte Murray (1m95, 19 ans) est l’un des joueurs les plus talentueux de la promotion 2016 et il pourrait bien être l’une des bonnes surprises parmi les rookies la saison prochaine. Le joueur, qui évoluait cette année sous les couleurs de l’université de Washington (16.1 points, 6.0 rebonds, 4.4 passes décisives) a décidé de tenter sa chance en NBA après une seule saison dans le championnat universitaire et le disciple de Jamal Crawford a récemment passé des tests avec le Jazz, semble-t-il, concluants.

« Il a été vraiment très bon aujourd’hui, » confirme Walt Perrin, vice-président du Jazz, au Salt Lake City Tribune. « Il a bien mieux shooté que prévu. »

En effet, le shoot n’est pas vraiment une arme fatale de son répertoire puisqu’il a terminé sa saison de freshman à 28.8% à 3-points et 41.6% aux tirs en général. Des chiffres loin d’être impressionnants mais sa marge de progression dans cet exercice est réelle. Sa polyvalence et ses qualités athlétiques font de lui un joueur très habile en pénétration, doublé d’un bon rebondeur et d’un passeur doté d’une excellente vision du jeu. S’il parvient à progresser aux tirs et à ajouter un jumper à son arsenal, Murray deviendrait alors un joueur extrêmement difficile à contenir, et le Jazz en est parfaitement conscient.

« Quand je suis arrivé ici, je voulais tout d’abord m’imprégner de l’ambiance et voir quelle était l’atmosphère au sein de la franchise, » ajoute Murray. « Je voulais simplement être serein, shooter avec confiance, apprendre de nouvelles choses, prendre du plaisir et surtout essayer d’être le meilleur possible. »

Une longue tradition de « playmaker » issus de la région de Seattle

La cote de Murray ne cesse de grimper depuis la fin de la saison universitaire et il s’apprête à rejoindre la longue liste de playmakers originaires de la région de Seattle comme Isaiah Thomas, Brandon Roy, Jamal Crawford, l’un de ses mentors, Nate Robinson, Tony Wroten, Terrence Ross ou encore Jason Terry.

Dans le même temps, le poste de meneur constitue un gros point d’interrogation pour Utah après la saison blanche de Dante Exum et l’incertitude sur l’avenir de Trey Burke. Murray a passé beaucoup de temps au poste d’arrière chez les Huskies pendant les matchs officiels, mais sa taille et ses qualités physiques feraient de lui un joueur très dangereux sur le poste 1.

« Je sais parfaitement que je dois encore beaucoup progresser, » déclare Murray. « Je me suis beaucoup rapproché de Jamal Crawford ces dernières semaines et il m’a dit d’avant tout prendre du plaisir pendant ce processus. Au bout du compte, c’est la chose la plus importante. »

Le Jazz possède le 12e choix de la Draft 2016, et Murray est attendu entre la 10e et la 15e place…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Utah Jazz en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés