Matchs
hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.48MIA2.75Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Michael Jordan en procès avec un supermarché pour l’utilisation non autorisée de son nom

michael-jordanUne chaîne d’épicerie, le Dominick’s Finer Foods, a été attaquée en justice par Michael Jordan pour avoir utilisé son nom sans sa permission.

L’affaire date de 2009, quand Michael Jordan est entré au Hall of Fame. Pour fêter l’événement et féliciter « His Airness », le supermarché avait inventé un coupon de réduction de deux dollars avec le nom et le numéro de Michael Jordan.

Très à cheval sur l’utilisation de son patronyme, MJ a donc décidé d’attaquer en justice le groupe. Le procès a démarré mercredi. Son avocat, Frederick Sperling, a expliqué que l’ancien joueur avait son nom pour meilleur atout et que si « on ne protège pas l’identité, la valeur disparaît », rapporte l’Associated Press. Estee Portnoy, une experte en marketing engagée par la légende des Bulls, a elle regretté que le basketteur soit comparé un morceau de steak.

10 millions de dollars par utilisation !

Frederick Sperling a notamment rappelé que Michael Jordan avait gagné 480 millions de dollars avec Nike entre 2000 et 2012 grâce à son nom. Rien qu’en 2014, il a touché environ 100 millions de dollars. En clair, le sextuple champion NBA gagne de l’argent avec son nom, devenu une marque, et pas question donc qu’on l’utilise gratuitement. Il a même estimé que les entreprises qui se servaient de son nom devaient lui verser au moins 10 millions de dollars à chaque utilisation !

Le supermarché, lui, ne désire évidemment pas payer une telle somme, surtout qu’il n’existe plus et qu’à l’époque, seulement deux personnes avait utilisé ce coupon pour recevoir leur steak. L’affaire est donc uniquement symbolique et n’est simplement qu’une manière de protéger (financièrement) le mythe.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés