NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Jason Thompson heureux de quitter Sacramento pour Philadelphie

jason-thompsonSi Nik Stauskas est considéré comme la pièce centrale du transfert conclu entre Philadelphie et Sacramento, un autre joueur pourrait également apporter son écot au jeu des Sixers la saison prochaine : Jason Thompson. Après sept saisons passées chez les Kings, l’intérieur âgé de 28 ans entend bien jouer un rôle majeur en Pennsylvanie.

« Je vais arriver prêt à 100% et je compte avoir un impact dès le premier jour, » a-t-il déclaré au Philadelphia Inquirer. « Je sais que les Sixers ont beaucoup d’intérieurs mais je vais essayer de me relancer ici. »

Les Sixers ont d’ores et déjà annoncé leur intention de conserver Jason Thompson ainsi que Carl Landry, l’autre vétéran inclus dans le transfert. La ligne intérieure de l’équipe est robuste avec Nerlens Noel, Jahlil Okafor, Joel Embiid, Furkan Aldemir ou encore Jerami Grant. Le cas d’Embiid sera réexaminé dans les semaines à venir, ce dernier étant toujours sur le flanc en raison d’une blessure au pied droit.

Jason Thompson sait qu’il commencera les matchs sur le banc derrière le duo Noel-Okafor mais cela ne le dérange pas. Il pourrait notamment être utilisé face à des équipes jouant « small ball ».

« Un homme sage disait : Ce n’est pas la façon dont vous commencez qui importe mais comment vous terminez, » ajoute Jason Thompson. « Je peux jouer le rôle de stretch 4 et montrer que je suis capable d’être une menace extérieure. Pour moi, l’essentiel est de saisir les opportunités et d’aider l’équipe à gagner, peu importe si je suis titulaire ou 6e homme. »

L’ancien joueur de Rider reste sur la plus mauvaise saison de sa carrière avec 6.1 points et 6.5 rebonds de moyenne. Et à demi-mots, il vise Cousins et Gay sur ce rendement en berne.

« Il y a quelques années, les joueurs faisaient vivre la balle. Il y a certains joueurs dans l’équipe qui prenaient beaucoup de tirs et on jouait beaucoup en isolation. Les occasions de marquer n’étaient pas là pour moi. Dans ces cas-là, il y a davantage de pression parce qu’on se doit de mettre tous les shoots. Du coup, mon impact offensif a chuté. Certains joueurs majeurs de l’équipe voulaient avoir un 20-20 à chaque match, un double-double tous les soirs. »

Du coup, ce transfert dans la ville où il a grandi est une aubaine pour Jason Thompson, toujours fan des équipes sportives de Philadelphie. À lui de saisir sa chance dans une équipe qui poursuit doucement mais sûrement sa reconstruction.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *