NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Russell Westbrook pas si gauche…

russell-westbrook-pelicans

Il est le golden boy de la NBA en ce moment. Plus encore que James Harden ou Stephen Curry qui sont les deux candidats majeurs pour le titre de MVP de la saison, Russell Westbrook est le nom qui brûle toutes les lèvres ! 

Westbrook l’ambidextre, plus dangereux que jamais

Et de fait, si vous ne pensez toujours pas que le meneur du Thunder est un phénomène rare, allez jeter un coup d’oeil à son tableau de chasse ces deux derniers mois. Des stats en pagaille, des pointes au-dessus des 40, des rebonds et des passes à foison… Russ a occupé les statisticiens ces dernières semaines. Proprement hallucinant !

Ce qui est moins connu par contre, c’est que Westbrook est ambidextre. Shootant de sa main droite, et globalement plus à l’aise avec sa droite sur les tear drops ou autres tirs en mouvements, Russell peut également user de sa gauche. En fait, il écrit de la main gauche. Et dernièrement, un coup du sort l’a forcé à améliorer encore cette arme.

« Quand je me suis blessé à la main droite, j’ai pu travailler sur différents exercices avec ma main gauche, les floaters et ce genre de shoots. » confie-t-il dans l’Oklahoman.

Désormais plus dangereux que jamais en pénétration, Westbrook use et abuse ses défenseurs sur ses attaques vers le cercle. Moins prévisible, il a gagné de la confiance au fur et à mesure de ses performances et son mois de mars à 41 points, 11 rebonds et 11 passes de moyenne est tout simplement effrayant.

Soixante-un matches ratés ces deux dernières saisons

Evidemment, on peut penser que ce rythme effréné va se ralentir incessamment sous peu… D’un point de vue très pragmatique, le retour de Steven Adams (et Kevin Durant) va ainsi interférer avec l’apport de Westbrook aux rebonds par exemple.

« On a eu plusieurs intérieurs blessés. Un de mes atouts, c’est que je peux prendre des rebonds pour l’équipe. »

Si on peut compter sur lui pour maintenir ce niveau époustouflant d’intensité (il ne faut pas l’oublier, il a raté beaucoup de matchs – 61 – ces deux dernières saisons), Russell Westbrook veut surtout amener son équipe du Thunder dans les meilleures conditions pour les playoffs.

En attendant le retour de Kevin Durant qui a repris l’entraînement, Oklahoma City n’est qu’à une défaite devant les Pélicans, sur un siège éjectable à la huitième et dernière place qualificative. Et il faudra bel et bien que les deux superstars du Thunder soient en pleine forme pour affronter les playoffs (et les Warriors ?).

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *