Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.57GOL2.43Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Pour Bruce Bowen, Vince Carter et Tracy McGrady auraient pu faire partie des meilleurs joueurs de l’histoire

bruce-bowenTriple champion NBA et huit fois sélectionné dans l’une des meilleures équipes défensives, Bruce Bowen a réussi sa carrière en tant que joueur de rôle, reconnu et réputé, parfois honni. Il faut dire que l’ancien joueur de Besançon n’hésitait pas à user de tous les stratagèmes pour parvenir à ses fins, au point d’être parfois qualifié de « sale joueur ». 

« Si Vince Carter avait eu la volonté de Kobe Bryant… »

Désormais, Bowen est un retraité heureux, et toujours adulé à San Antonio. Pour le site SpursNation, il a accepté de revenir sur quelques points de sa carrière, et notamment ses adversaires les plus redoutables. En tant qu’arrière-ailier, le Spurs s’est en effet coltiné des références à son poste, il donne ainsi trois des noms qu’il a adoré affronter.

« Les compétiteurs, Kobe Bryant, Dirk Nowitzki et Michael Redd. » confie t-il. « Chaque fois que je m’apprêtais à jouer contre eux, je devais me tenir prêt car je savais qu’ils seraient préparés et qu’ils voudraient se libérer de moi à chaque moment. Ces trois sont les plus compétitifs selon moi. Bien sûr, il y avait des soirs où c’était Ray Allen, Tracy McGrady, Vince Carter. Pour ces deux derniers, Tracy aurait pu être l’un des plus talentueux mais il s’est limité. Il ne se donnait pas forcément à fond tout le temps. Vince, s’il avait été plus compétitif, s’il avait eu la volonté de Kobe, il aurait pu être un des plus grands de l’histoire. Mais il s’est satisfait de ce qu’il avait réalisé et c’est comme ça. »

En tant qu’ancien joueur des Spurs, Bruce Bowen a forcément suivi de très près la dernière épopée du titre. Après avoir cité autant de joueurs talentueux, il voit dans cette équipe un nom qui lui semble très prometteur : Kawhi Leonard. À son propos, le retraité se refuse de le voir comme un simple joueur défensif.

« Il est l’un des joueurs les plus complets qu’on ne sait toujours pas comment définir. On ne peut toujours pas coller une étiquette sur ce qu’il fait ou le joueur qu’il sera à l’avenir. On ne parlait pas de Kawhi durant les deux premiers matchs de la finale. Puis soudainement, boum. Et ce n’était pas forcément sa défense, c’était son attaque et sa capacité à attaquer qui lui a offert le titre de MVP des finales. Il était en opposition avec le meilleur joueur du monde, et je pense que la défense de l’équipe est ce qui lui a vraiment permis de tenir sous le feu des projecteurs. Cela n’est pas contre lui, mais s’il y avait quelqu’un de consistant depuis le match 1, c’était Tim Duncan, selon moi. Mais oui, les trois derniers matchs, c’était…wow, ok. »

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires