Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
MIN87
MEM100
MIA84
LAL98
ORL107
NYK102
WAS92
POR107
SAS56
GSW48
News Résumé

Record en carrière : 61 points pour LeBron James !

leBron jamesQuadruple MVP et double champion en titre, LeBron James a écrit cette nuit l’une des plus belles pages de son histoire avec le Heat. Contre Charlotte, et toujours avec son masque sur le visage, « King James » a détrôné Glen Rice, détenteur d’un record vieux de 19 ans, en devenant le premier joueur de la franchise de Miami à dépasser les 60 points dans un match.

Avec 61 unités, son record en carrière, LBJ a pris feu en 3e quart en scorant 25 points dont 5 de ses 8 paniers à 3 points. Sans démériter, les Bobcats d’Al Jefferson (38 pts) ont rendu les armes (124-107), impuissants face au kid d’Akron devenu roi de Floride après ce match qui entre dans la légende.

Mais jusqu’où ira-t-il ? Déjà auteur d’un mois de février tonitruant en termes statistiques, LeBron James a marqué les esprits et l’histoire de sa franchise cette nuit. En l’absence de Dwyane Wade, il a crevé l’écran, montant en température tout au long de la partie avec une adresse déconcertante. Les records de Dwyane Wade (55 pts), et de Glen Rice (56) sont tombés en début de 4e quart-temps sur deux lay-ups près du cercle d’un James en mode Bulldozer.

Big Al à la baguette

Les Bobcats ont pourtant développé du jeu en première mi-temps, en s’appuyant principalement sur un Al Jefferson en grande forme. Chacun leur tour, Bosh, Andersen et Oden ont dégusté face aux feintes de Big Al qui pointait à 26 points à la pause. Avec déjà 24 unités au compteur, LeBron James avait eu le mérite de se mettre en jambes avec un 3/3 à 3 points en première mi-temps. Ray Allen a rentabilisé son entrée par deux missiles qui ont créé le premier écart du match (52-44). Dans son registre habituel, James faisait peser son physique sur la défense de Charlotte, et scorait les 6 derniers points de son équipe avant la pause (60-54).

James sur une autre planète

Sur sa lancée, le MVP de la dernière finale NBA trouvait par deux fois la ficelle à 3 points dès le début du 3e quart-temps. A chaque possession, le temps s’arrêtait jusqu’à ce qu’il ne sorte l’action parfaite. Un step back, dégainé en sortant d’un dribble sur sa gauche sur la tête du pauvre Kidd-Gilchrist, un and-one autoritaire avec la faute de Jefferson, ou une série de 3 nouveaux paniers à 3 points qui portaient sa série à 8/8, et le score à 95-73. Chaud comme la braise, James a calmé les ardeurs des Bobcats qui, par la force des choses, ont dû se rendre à l’évidence après trois quart-temps.

« Comme shooter dans un océan »

Laissé sur le parquet par Erik Spoelstra pour aller titiller le record de Glen Rice, LeBron James ne s’est pas fait prier et a saisi la balle au bond. Avec tous les yeux braqués sur lui, King James trouvait le moyen de placer deux lay-ups et un tir à mi-distance pour dépasser l’ancienne gâchette.« Un de ces soirs où on a l’impression de shooter dans l’océan », confiera l’intéressé après le match. La cerise sur le gâteau intervenait à deux minutes de la fin, sur deux lancers-francs qui permettaient à James d’atteindre les 61 points son nouveau record en NBA (ancien record à 56 points). Sorti sous une standing ovation de l’American Airlines Arena à 1’24 de la fin, le n°6 floridien vient de frapper un grand coup dans l’histoire du Heat.

« L’Homme au-dessus de nous m’a donné des qualités incroyables pour jouer au basket » réagira modestement LeBron après le match. « J’essaie juste d’en profiter chaque soir. Je profite aussi de la confiance de mon coach et de mes coéquipiers qui me laissent jouer mon jeu. »

Miami poursuit sa route avec ce retentissant succès 124-107, le 8e consécutif. Du côté des Bobcats, si Kemba Walker aurait pu se montrer plus entreprenant pour épauler Jefferson à la marque, le reste de l’équipe était plutôt à créditer d’un bon match. Mais face à une telle performance, Charlotte a logiquement cédé, et concède du coup une 3e défaite de suite.

Vidéo en cours de chargement...



[box boxscore_030314_mia-cha]

LES 61 POINTS, PANIER PAR PANIER

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *