Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
ORL
TOR1:00
WAS
LAC1:00
MIA
BRO1:30
NYK
POR1:30
News Résumé

Les Grizzlies gâchent la soirée historique de Chandler Parsons

Memphis a retrouvé Marc Gasol, et la différence est palpable. Avec 3 victoires et 1 défaite depuis le retour du grand catalan, les Grizzlies espéraient capitaliser en déplacement à Houston. Et si leur défense a forcé les Rockets à déclencher de loin, elle a permis à Chandler Parsons de rentrer dans la troisième dimension.

L’ailier de Houston a effectivement rentré 10 tirs à trois points en deuxième mi-temps, un record NBA, dont un impeccable 6/6 en troisième quart. Malheureusement, Parsons (34 points) n’a pas suffi pour Houston qui s’incline sur le fil (88-87) derrière un très bon Courtney Lee (19 points).

Memphis pose les barbelés

Pourtant, la soirée des Rockets commençait très mal au niveau de l’adresse. Forcés par la défense des Grizzlies à jouer en périphérie, Dwight Howard étant paralysé par des prises à deux incessantes, les hommes de McHale continuaient de se servir de leur arme de prédilection : le tir à trois points. Mais si Parsons a affolé les compteurs en deuxième mi-temps, la première a été un désert d’adresse : 0/12 pour commencer le match derrière l’arc. Ça donnera 1/14 à la pause…

Ce n’est pas compliqué, Memphis est la première équipe à avoir tenu les Rockets sous les 35 points marqués dans la peinture sur tout le match (48-30). 35 points, c’était aussi le faible total marqué à la mi-temps par des texans cadenassés en attaque. En face, Mike Conley mène parfaitement la danse pour son équipe qui gère donc assez tranquillement son match à mi parcours (44-35).

Chandler Parsons en feu… mais en vain !

C’est alors que commence l’incroyable festival de Chandler Parsons. Compte tenu de la gabegie offensive de James Harden (2/11) et de Patrick Beverley (1/11), c’est Parsons qui héritait des ballons en périphérie et l’ancien choletais n’a pas fait semblant. D’abord ouvert de très loin du fait de l’option défensive choisie par les Grizz, Parsons s’est mis dans le rythme avec un incroyable 6/6 en troisième quart.

On se dit que c’est déjà pas mal, un record est déjà tombé ! Mais le bougre ne s’arrête pas là et poursuit son festival d’entrée en dernier quart. Il en enfile donc 4 de plus dans la période pour une fournée de 10 tirs primés, record NBA sur une mi-temps, record égalé sur un match pour un Rocket (Kenny Smith est l’autre tenant).

« J’étais presque inconscient. Je ne sentais plus mon corps. Je n’avais jamais ressenti un truc aussi fort que ça sur un terrain de basket. Mais bon, c’est frustrant. Car aussi bien ou mal que tu puisses jouer, tu veux surtout ramener la victoire. Et ce n’est pas le cas ce soir. »

Les Grizzlies font à nouveau peur

Malgré cette folie de Chandler « Bing » Parsons, Houston reste effectivement à la traîne. Memphis en profite pour inscrire 5 paniers faciles et passer un 10-2 qui fait mal aux Rockets. Mais toujours dans le match à 10 secondes, les texans récupèrent la balle sur un passage en force de Mike Miller. Parsons a la balle de match mais stoppe son dribble et laisse Beverley rater son 8e tir à trois points. Memphis s’impose sur le fil (88-87).

Aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est la première victoire des Grizzlies sur un adversaire de leur division. Il n’est jamais trop tard ! Plus sérieusement, Memphis fait à nouveau peur avec Marc Gasol de retour et Courtney Lee qui s’est parfaitement bien adapté à sa nouvelle équipe.

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=hsIjSyMdHMg]

[box boxscore_240114_hou-mem]

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *