Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.3UTA1.54Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

L’argent sera l’une des priorités de Steve Nash

A 38 ans et après avoir amassé près de 120 millions de dollars dans sa carrière, Steve Nash n’a pas l’intention de négliger l’aspect financier pour ce qui sera certainement le dernier contrat de sa carrière.

C’est le joueur lui-même qui l’affirme à ESPN radio.

« Je veux être reconnu à ma juste valeur financièrement. C’est toujours très important. Je pense que d’une certaine façon, l’argent représente le respect. »

Pour ceux qui seraient surpris par ses propos, Nash explique simplement que prendre moins d’argent ne représente en rien une sécurité et insiste sur l’importance de cet aspect.

« Par exemple, vous signez avec une équipe, vous acceptez moins d’argent et six mois plus tard, ils vous échangent. L’argent n’est pas tout mais c’est important et cela sera l’un des facteurs. »

Phoenix ou Toronto en pole ?

Evidemment, Steve Nash aimerait remporter le premier titre de sa carrière mais que les choses soient claires : entre un contrat moindre chez un prétendant au titre et un contrat qu’il estime juste avec une équipe moyenne ou faible, il choisira la deuxième option.

« Je veux gagner un titre. Mais c’est difficile, vous pouvez refuser un grosse somme d’argent pour une équipe que vous pensez capable de gagner et puis quelqu’un se blesse ou l’alchimie n’est pas bonne et vous êtes échangez six mois plus tard. Je dois prendre tout cela en considération. »

Sur ce coup, Steve Nash a au moins le mérite de l’honnêteté et bien qu’il se dise prêt à écouter toutes les propositions, on imagine qu’on peut déjà rayer les Bulls, le Heat et les Knicks (qui a priori, étaient intéressés) de la liste de ses probables futures destinations.

Finalement, l’éventualité d’un retour aux Suns ou les rumeurs évoquant un départ pour Toronto ne paraissent plus si improbables.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires