Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Michael Jordan a 55 ans : retour sur ses 55 points face aux Knicks

Quel est le match le plus marquant de la carrière de Michael Jordan ? Certains citeront ses 63 points face aux Celtics en playoffs, d’autres son « Flu Game » face au Jazz, ou encore son record de points (69 face aux Cavs en 1990). Et si finalement le chef d’oeuvre de Michael Jordan s’était déroulé le 28 mars 1995, cinq ans jour pour jour après son record de points face à Cleveland ? Le décor a changé, et même son maillot !

Nous sommes en 1995, à peine deux semaines après la sortie de sa première retraite, et ce soir de printemps, au Madison Square Garden, « Son Altesse » va bluffer tout son monde.

Avant ce 28 mars, les cinq premiers matchs de MJ, qui porte le numéro 45, ne sont pas fameux. Jordan est rouillé, peut-on même lire dans la presse, même s’il vient de planter un buzzer beater face aux Hawks.

Mais le hasard du calendrier va lui permettre de faire taire tout le monde. Un match au Madison Square Garden, face aux Knicks de John Starks et Pat Ewing qui les devancent largement au classement : 44v-23d contre 36v-33d.

En face, c’est la meilleure défense de la NBA !

Idéal pour montrer qu’à 32 ans, et après deux ans sans jouer, il peut redevenir le patron de la ligue. La suite, c’est donc 55 points avec un 21/37 aux tirs dont 3/4 à 3-points et un 10/11 aux lancers-francs, pour une performance restée célèbre sous le surnom de « double nickel », surnom de la limite de vitesse à 55 miles à l’heure sur les routes américaines.

En face, c’est tout de même la meilleure défense de la NBA, et Pat Riley avait choisi de ne pas faire de prise à deux : seulement trois sur toute la rencontre ! Il pensait que John Starks suffirait… mais Jordan va planter 42 de ses 55 points sur le nez de son souffre-douleur préféré.

Mieux encore, c’est Michael Jordan qui offrira le ballon de la victoire à Bill Wennington qui aura ce bon mot : « Qu’en dites-vous ? Ce soir, Michael et moi avons marqué 57 pts. »

Côté Knicks, le GM de l’époque venait d’avoir un aperçu de ce qui l’attendait pour les trois ans à venir.

« C’est comme si Michael voulait nous faire payer d’avoir éliminé les Bulls l’année d’avant et d’avoir gagné la conférence Est. Comme s’il voulait nous rappeler que s’il n’avait pas pris sa retraite, ce ne serait jamais arrivé. »

Force est de constater que les Knicks atteindront deux fois les Finals, en 1994 et 1999. Deux années où Jordan ne jouait pas…

En 1995, ce ne sont pas les Knicks qui iront en finale, mais le Magic du tandem Shaq-Hardaway. Ce sont d’ailleurs eux qui élimineront les Bulls en demi-finale de conférence. Ce sera la seule série de playoffs perdue par Michael Jordan entre 1991 et 1998 !

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New York Knicks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés