Matchs
hier
Matchs
hier
LAL117
DEN107
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.29BOS1.68Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Mickaël Piétrus, l’arme anti-Lebron

Il n’a scoré aucun point en 24 minutes mais toutes les caméras et micros sont devant son casier.

Pour avoir notamment provoqué la sixième faute de LeBron James en prolongation et pris deux énormes rebonds offensifs dans le money time, le Français est l’attraction médiatique dans le vestiaire des C’s après un game 4 de légende.

Mike les attendait ces deux matches à la maison, il avait prédit des tripes, du coeur et des succès. Il n’a été ni extrapolateur ni présomptueux.

« Il faut respecter ce maillot et pour l’honorer je joue dur et agressif tous les soirs » assure l’ailier guadeloupéen, considéré par la presse de Boston comme l’arme secrète anti-LeBron.

Sur la dernière possession du Heat dans le temps réglementaire, c’est Mike qui a forcé LBJ à aller s’empaler dans une prise à trois, obligeant le triple MVP à filer la gonfle à Udonis Haslem, qui rata son jump shoot. Egalement décisif au rebond offensif, Pietrus renforce son histoire d’amour avec une franchise où il espère bien prolonger et terminer sa carrière NBA.

« Les deux derniers rebonds que j’ai pris étaient cruciaux. Parfois dans un match de basket ils font la différence et c’était le cas ce soir. Le coach peut toujours compter sur moi quand il faut tout donner pour gagner unn match.

Si je n’ai pas mes shoots, je ne suis pas frustré. Nous avons des légendes sur le parquet et il faut les respecter. Je me concentre sur ce dont l’équipe a besoin pour gagner, et en ce moment c’est de la défense et du rebond« , poursuit le finaliste NBA 2009.

Le Doc sait sur qui il peut compter pour aller au charbon à Miami !

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés