Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les « Splash Brothers » ont fait des petits !

NBA – Les Warriors se sont imposés face aux Lakers avec une adresse extérieure particulièrement impressionnante : 26/41 derrière la ligne à 3-points !

Klay Thompson (Warriors)Pour vaincre LeBron James et les Lakers 134-120, les Warriors ont dû faire usage de leur principale menace : le tir à 3-points. C’est ce qui a permis à cette équipe de créer une dynastie, et c’est aussi ce qui a puni les Lakers cette nuit.

Avec 26 paniers de loin inscrits sur 41 tentatives, les Warriors ont shooté à 63.4% de réussite. C’est tout simplement le plus haut pourcentage de l’histoire pour une équipe ayant pris au moins 40 tirs derrière l’arc. Au passage, ils sont également la première équipe à marquer 25 tirs primés en shootant à au moins 60%. Pour Steve Kerr, l’entraîneur de Golden State, cela a sauvé son équipe, qui n’était pas si bien que ça sur le plan offensif…

« Je n’ai pas l’impression que nous ayons si bien joué, mais nous avons planté un million de 3-points », résume-t-il. « Le ballon rentrait, mais je ne trouvais pas que nous étions précis. Il y a eu beaucoup de possessions où nous étions un peu enfermés et où l’attaque était décousue, mais le ballon rentrait. Tirer à 63% à 3-points, c’est fou. »

Une réussite collective

Ce record est avant tout basé sur le talent collectif. Si les « Splash Brothers » ont inscrit 11 de leurs 16 tirs au large (6 pour Stephen Curry et 5 pour Klay Thompson), ils ont été imités par le reste de l’équipe.

Andrew Wiggins et Brandin Podziemski en ont mis 3 chacun, dont un sans-faute pour le second. Gary Payton II, dont ce n’est pourtant pas la spécialité, a également tiré à 2/3 de loin. Jonathan Kuminga et Chris Paul en ont, tous les deux, ajouté un. Draymond Green, quant à lui, a mis tous ses points à l’extérieur avec un 5/7 de loin.

Les Lakers avaient décidé de faire l’impasse sur Draymond Green en première mi-temps, et il les a sanctionnés avec un 5 sur 5 avant la pause. Cette saison, l’intérieur des Warriors tourne à un correct 39.5% de loin, et c’est la première fois depuis 2016 qu’il est au-dessus des 33%. A l’instar de LeBron James, il a modifié sa mécanique de tirs.

Draymond Green a aussi changé sa gestuelle

« Au fil des années, mon adresse a plongé et c’était en grande partie dû au fait que j’avais des problèmes aux hanches », a confié Draymond Green après le match. « Il s’agit donc d’un processus visant à perfectionner ma gestuelle et mes mouvements. Je fais juste un tas de choses différentes pour que mon corps bouge dans le bon sens, pour prendre mon tir en un seul mouvement. J’ai juste essayé de créer cette force supplémentaire que je ne pouvais pas obtenir de mes hanches. Cela a été tout un processus. »

Symbolisé par cette soirée record, le retour en grâce des Warriors arrive à point nommé. Eux qui devront probablement jouer le « play-in » et peut-être même face à leurs adversaires du soir, les Lakers.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités