Matchs
NBA hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Anthony Edwards prend les choses en main à Salt Lake City

NBA – Bien qu’amoindris par les blessures, les Wolves se sont sortis du piège à Utah, grâce à un match de mammouth d’Anthony Edwards, surtout en deuxième mi-temps (114-104).

Anthony Edwards face à UtahSi Naz Reid prend un rebond offensif d’entrée pour ouvrir le score, le début de match est tout à l’avantage du Jazz. Lauri Markkanen frappe à 3-points et Collin Sexton envoie John Collins au alley-oop en transition, avant que Sexton ne trouve également la mire de loin. Les Wolves encaissent un 20-8 d’emblée mais reviennent bien en fin de période, grâce à Reid et Edwards. Et leur défense, comme ce gros contre de McDaniels sur Sexton qui partait au dunk ! Il en faudra plus par la suite néanmoins, après un premier quart trop permissif (37-25).

Minnesota passe la seconde en deuxième quart, infligeant un 14-2 pour revenir à hauteur. Naz Reid est le grand bonhomme de cette première mi-temps, à 17 points, pour maintenir ses loups dans le coup.

En face, le Jazz baisse un peu le pied en deuxième, mais avec 4 joueurs à 10 points ou plus, parvient à garder un léger matelas d’avance à la mi-temps, notamment par sa présence dans la peinture, et aux rebonds offensifs (59-53). Mauvaise nouvelle cela dit : Naz Reid se blesse à la tête (et ne reviendra pas en deuxième mi-temps)…

Anthony Edwards prend le match à son compte

Lauri Markkanen relance les affaires en 3e quart avec un énorme dunk dans le trafic, et on a le droit à un vrai match. Les Wolves sont définitivement revenus à hauteur mais le Jazz se rebiffe encore, avec Nickeil Alexander-Walker qui se prend un premier contre de Hendricks, puis un second de Kessler ! Minny sent le vent tourner alors que Edwards monte en température, et découpe carrément John Collins sur un dunk atomique ! Auteur de 12 points en 3e, Ant remet les deux équipes dos à dos avant le dernier quart (83-83).

Les deux All-Stars se livrent un joli duel à distance en dernier quart, avec d’un côté Edwards qui continue de cracher des flammes dans tous les coins, et de l’autre Markkanen qui essaie de le refroidir près du cercle avec ses fondamentaux. Mais c’est bien le jeune arrière de Minnesota qui prend le dessus, avec 13 points dans la période et donc 25 de ses 32 points inscrits en deuxième mi-temps ! McDaniels fait hurler le public avec un 3-points sur le buzzer final, mais le sort du match était déjà scellé (114-104).

CE QU’IL FAUT RETENIR

Une victoire malgré les blessures. Déjà privés de KAT et Rudy Gobert avant le match, les Wolves ont dû se passer de Naz Reid en deuxième mi-temps à cause d’un coup reçu sur la tête. Chris Finch a donc joué « small ball » par la suite, avec McDaniels et Anderson en duo d’intérieurs de secours. Mais si tout s’est bien passé pour Minny, c’est avant tout grâce à Anthony Edwards qui s’est occupé de tout en deuxième mi-temps, avec 25 points mais aussi 6 rebonds et 6 passes ! Ant finira à 32 points, 8 passes et 7 rebonds, pour une troisième rencontre consécutive au-dessus de la trentaine.

Le Jazz se tire une balle dans le pied. Avec 17 balles perdues qui ont produit 27 points des Wolves, les joueurs du Jazz ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes après ce revers à domicile. « Ce match s’est joué au final sur notre incapacité à prendre soin de la balle », regrettera ainsi Will Hardy après coup. Malgré le retour aux affaires de Lauri Markkanen (22 points, 12 rebonds) après six matchs manqués, Utah concède un nouveau revers et n’arrive toujours pas à se relancer, avec 13 défaites sur ses 16 derniers matchs !

Quel dunk monstrueux d’Anthony Edwards ! Comme un symbole de sa domination en deuxième mi-temps, Anthony Edwards a réussi à placer un dunk monumental en troisième quart, en sautant sur John Collins pour enfourner le cuir de justesse dans le cercle ! L’action a rapidement fait le tour du monde, d’autant que les deux joueurs en sont ressortis marqués, Collins sortant notamment avec une coupure à la tête. « Je pensais que j’allais le rater parce que j’étais assez loin du cercle, mais j’ai réussi à finir l’action quand même. Ça me donne des frissons d’en parler, parce que c’est vraiment le type de dunk que je rêve de réaliser ! », savourait Ant après la victoire.

Utah / 104 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Collins 20 5/9 0/0 1/2 2 4 6 0 4 0 0 0 +4 11 12
L. Markkanen 31 8/16 1/5 5/5 3 9 12 1 1 2 6 1 -7 22 24
T. Hendricks 28 3/6 2/4 0/0 0 6 6 1 1 1 0 1 +1 8 14
K. Dunn 27 3/9 2/6 0/0 4 0 4 5 3 0 0 0 +2 8 11
K. George 30 6/12 2/3 1/1 0 3 3 8 0 1 6 0 -5 15 15
B. Sensabaugh 15 1/5 1/3 0/0 0 1 1 3 1 0 0 0 -9 3 3
W. Kessler 28 2/3 0/0 2/2 5 9 14 2 2 0 1 1 -14 6 21
C. Sexton 37 9/17 5/8 1/1 0 0 0 2 0 0 4 0 -10 24 14
K. Lewis Jr. 7 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -10 0 0
T. Horton-Tucker 19 2/7 1/3 2/3 0 1 1 3 1 2 0 0 -2 7 7
39/84 14/32 12/14 14 33 47 25 13 6 17 3 104 121
Minnesota / 114 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. McDaniels 33 4/13 1/5 0/0 3 5 8 1 4 1 0 2 +2 9 12
K. Anderson 33 4/8 1/2 1/2 3 3 6 5 3 0 1 1 +20 10 16
N. Reid 17 7/12 2/4 1/2 2 2 4 0 1 0 1 1 +3 17 15
M. Conley 27 2/8 0/5 0/0 0 1 1 2 2 2 1 1 +15 4 3
A. Edwards 38 13/23 2/8 4/4 1 6 7 8 2 1 3 2 -1 32 37
T.J. Warren 9 1/3 0/1 0/0 1 1 2 2 0 1 1 0 -2 2 4
L. Garza 11 3/5 2/4 0/0 1 0 1 0 1 0 2 0 -13 8 5
M. Morris 16 3/5 2/3 0/0 0 1 1 4 0 0 0 0 -5 8 11
J. McLaughlin 22 3/3 3/3 2/2 0 1 1 0 0 1 0 0 +5 11 13
N. Alexander-Walker 34 4/11 3/6 2/2 1 3 4 5 2 3 0 2 +26 13 20
44/91 16/41 10/12 12 23 35 27 15 9 9 9 114 136

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités