Summer
league
Summer
league
MIA120
MEM118
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Brook Lopez change (un peu) de rôle dans la défense des Bucks

NBA – Le pivot de Milwaukee va garder un rôle capital dans la défense, mais cette dernière va évoluer avec Adrian Griffin, pour gagner en pression.

La saison passée, Brook Lopez a terminé deuxième des votes pour le trophée de défenseur de l’année, derrière Jaren Jackson Jr. Les Bucks auraient évidemment voulu qu’il le remporte – il a été élu dans le meilleur cinq défensif de la saison – mais cela confirme tout de même une tendance : le pivot est un élément capital de la défense de Milwaukee. Et ce depuis plusieurs années.

Et ce n’est pas avec l’arrivée d’Adrian Griffin sur le banc cet été que les choses vont changer, même si le nouveau coach des Bucks a prévu de faire évoluer la philosophie défensive des champions 2021.

« J’ai appris à faire les mêmes tâches et à jouer les mêmes rôles à ce poste », confie-t-il sur sa position de tour de contrôle, à The Athletic. « Ça commence évidemment avec la défense en transition, et je dois savoir qui est devant et derrière moi lors du pick-and-roll. C’est mon travail. Après, je suis enthousiaste suite à l’arrivée de Griffin, qui débarque avec une énergie nouvelle. »

La défense des Bucks avec Mike Budenholzer reposait sur une logique simple : éviter les shoots près du cercle, et donc pousser l’adversaire à prendre des tirs à mi-distance, en faisant le moins de fautes possibles.

Dans ce système, Brook Lopez avait un rôle capital pour protéger le panier sur le « drop coverage », c’est-à-dire les couvertures défensives du pick-and-roll. Souvent, il restait en retrait de l’écran pour attendre l’adversaire près du cercle. Cela fonctionnait globalement bien puisque les Bucks étaient parmi les meilleures défenses de la ligue depuis l’arrivée de Mike Budenholzer, et sans lui, Giannis Antetokounmpo et compagnie étaient moins tranchants. Mais c’était aussi prévisible et le Heat s’était notamment servi de cette défense systématique pour punir Milwaukee lors des derniers playoffs.

« Je mets plus la pression sur le pick-and-roll. Je sors un peu de ma zone de confort »

Cela va changer avec Adrian Griffin, qui va se nourrir de son expérience d’assistant à Toronto ces dernières saisons. La défense des Raptors, qui manquait de taille mais pouvait compter sur des joueurs avec le même profil physique, était très agressive, afin d’étouffer les adversaires et de les pousser à perdre des ballons.

Une défense qui peut être très efficace mais qui donne des lancers-francs et reste coûteuse en énergie, ce qui avait épuisé les Raptors – surtout avec un Nick Nurse qui tirait beaucoup trop sur ses titulaires.

« Certaines choses sont un peu différentes », reconnaît le coach des Bucks. « On a des principes non négociables en ce qui concerne la protection du panier, les layups, les dunks et avec la taille de Bobby Portis et Lopez, ce sera parfait. Quant au pick-and-roll, ils seront sans doute un peu plus hauts. Le plus important, c’est la pression sur le porteur de balle. On veut mettre la pression et ça change les choses pour Brook Lopez, qui était davantage un quarterback dans la raquette. Mais pour la pression, cela dépendra des situations. Il est très réceptif à cette consigne. »

Une pression nouvelle que Brook Lopez a déjà exercée ponctuellement, en playoffs 2021 contre les Hawks et Trae Young par exemple. Là, il s’agit d’en faire la norme pendant toute la rencontre et toute la saison. Comment l’ancien de Brooklyn réussit-il cette mue ?

« C’est très bien. On en parle avec les coaches et c’est très positif. L’agressivité a augmenté », constate-t-il. « Avec Budenholzer, on était moins préoccupé par l’idée de dévier les ballons, de forcer des balles perdues. C’est différent sur ce point-là. Je mets plus la pression sur le pick-and-roll, je fais les choses nécessaires pour que le système fonctionne bien. On nous a demandé de mettre davantage de pression sur le porteur de balle. Je sors un peu de ma zone de confort. Il se peut qu’on soit parfois battu et je vais devoir dépendre de l’aide défensive derrière moi, ce qui est une situation inversée. »

Brook Lopez Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 NJN 82 31 53.1 0.0 79.3 2.7 5.4 8.1 1.1 3.1 0.5 1.8 1.8 13.0
2009-10 NJN 82 37 49.9 0.0 81.7 3.3 5.4 8.7 2.3 3.1 0.7 2.5 1.7 18.8
2010-11 NJN 82 35 49.2 0.0 78.7 2.4 3.6 6.0 1.6 2.9 0.6 2.2 1.5 20.4
2011-12 NJN 5 27 49.4 0.0 62.5 1.6 2.0 3.6 1.2 1.6 0.2 1.2 0.8 19.2
2012-13 BRK 74 31 52.1 0.0 75.8 2.8 4.1 6.9 1.0 2.1 0.5 1.8 2.1 19.4
2013-14 BRK 17 31 56.3 0.0 81.7 2.3 3.7 6.0 0.9 3.1 0.5 1.7 1.8 20.7
2014-15 BRK 72 29 51.3 10.0 81.4 3.0 4.5 7.4 0.7 2.9 0.6 1.4 1.8 17.2
2015-16 BRK 73 34 51.1 14.3 78.7 2.8 5.1 7.9 2.0 3.0 0.8 2.4 1.7 20.6
2016-17 BRK 75 30 47.4 34.6 81.0 1.6 3.8 5.4 2.4 2.6 0.5 2.5 1.7 20.5
2017-18 LAL 74 23 46.5 34.5 70.3 1.0 3.0 4.0 1.7 2.6 0.4 1.3 1.3 13.0
2018-19 MIL 81 29 45.2 36.5 84.2 0.4 4.5 4.9 1.2 2.3 0.6 1.0 2.2 12.5
2019-20 MIL 68 27 43.5 31.4 83.6 0.9 3.7 4.6 1.5 2.4 0.7 1.0 2.4 12.0
2020-21 MIL 70 27 50.3 33.8 84.5 1.5 3.5 5.0 0.7 2.1 0.6 0.9 1.5 12.3
2021-22 MIL 13 23 46.6 35.8 87.0 1.5 2.6 4.1 0.5 2.6 0.6 0.9 1.2 12.4
2022-23 MIL 78 30 53.1 37.4 78.4 2.0 4.7 6.7 1.3 2.6 0.5 1.4 2.5 15.9
2023-24 MIL 79 31 48.5 36.6 82.1 1.5 3.7 5.2 1.6 2.4 0.5 1.0 2.4 12.5
Total   1025 30 49.6 34.9 79.6 2.0 4.2 6.2 1.4 2.6 0.6 1.6 1.9 16.1

Comment lire les stats ? MJ = matches joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; Off = rebond offensif ; Def= rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; Pts = Points.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →