Summer
league
Summer
league
MIA120
MEM118
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tony Parker, une légende construite en finale NBA

NBA – À quelques jours de l’intronisation de Tony Parker au Hall of Fame, retour sur les plus belles actions du meneur français en finale NBA.

Tony Parker

Les couleurs bleu-blanc-rouge sont à la mode en NBA pendant cet été, et après la Draft de Victor Wembanyama et l’avalanche médiatique qu’elle a suscitée, c’est le meilleur basketteur français de tous les temps qui va faire son entrée au mythique Hall of Fame. Le 12 août prochain, Tony Parker va marquer encore un peu plus l’histoire tricolore en devenant le premier français à recevoir un tel honneur.

Rien de surprenant avec un palmarès aussi prestigieux outre-Atlantique : 4 titres NBA (2003, 2005, 2007 et 2014), un trophée de MVP des Finals 2007, 6 sélections All-Star, le tout sous les couleurs des Spurs. Avec ses frères d’armes, Tim Duncan et Manu Ginobili, le trio a écrit les plus belles pages de l’histoire de la franchise texane, et comme un symbole, ils introniseront ensemble leur mentor et coach, Gregg Popovich.

Si Tony Parker reconnait avoir une certaine pression avant d’entrer “dans une autre galaxie”, le meneur n’a jamais tremblé dans les grands rendez-vous. La preuve en 2007 quand TP, alors âgé de 25 ans, avait élevé son niveau de jeu pour aller chercher son 3e titre NBA et son premier trophée individuel. Avant lui, aucun Européen n’avait raflé le trophée de MVP des Finals.

A lire >>> L’interview grand format de Tony Parker

Que ce soit contre les Nets de Jason Kidd en 2003, les Cavs de LeBron James en 2007 ou le Heat des “Three Amigos” en 2014, le protégé de coach Pop’ avait prouvé qu’il n’avait rien à envier aux meilleurs meneurs de sa génération, et il laisse à la postérité ses « spin moves » acrobatiques, ses accélérations sur le premier pas, ou encore son fameux « floater » pour éviter les contres.

Et s’il y a une action à retenir, c’est peut-être celle du Game 1 contre Miami en 2013. LeBron James verrouille parfaitement Tony Parker qui perd l’équilibre mais parvient par sa hargne et son talent, à marquer in extremis (et avec la planche svp). Le meneur des Spurs met son équipe à deux possessions d’écart, il reste 5 secondes à jouer, tout est dit.

 

Tony Parker Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2001-02 SAN 77 29 41.9 32.3 67.5 0.4 2.1 2.6 4.3 2.2 1.2 2.0 0.1 9.2
2002-03 SAN 82 34 46.4 33.7 75.5 0.4 2.2 2.6 5.3 2.1 0.9 2.4 0.1 15.5
2003-04 SAN 75 34 44.7 31.2 70.2 0.6 2.6 3.2 5.5 2.0 0.8 2.4 0.1 14.7
2004-05 SAN 80 34 48.2 27.6 65.0 0.6 3.1 3.7 6.1 2.1 1.2 2.7 0.1 16.6
2005-06 SAN 80 34 54.8 30.6 70.7 0.5 2.8 3.3 5.8 2.0 1.0 3.1 0.1 18.9
2006-07 SAN 77 33 52.0 39.5 78.3 0.4 2.8 3.3 5.5 1.8 1.1 2.5 0.1 18.6
2007-08 SAN 69 34 49.4 25.8 71.5 0.4 2.8 3.2 6.0 1.4 0.8 2.4 0.1 18.8
2008-09 SAN 72 34 50.6 29.2 78.2 0.4 2.7 3.1 6.9 1.5 0.9 2.6 0.1 22.0
2009-10 SAN 56 31 48.7 29.4 75.6 0.1 2.3 2.4 5.7 1.7 0.5 2.7 0.1 16.0
2010-11 SAN 78 32 51.9 35.7 76.9 0.4 2.7 3.1 6.6 1.7 1.2 2.6 0.0 17.5
2011-12 SAN 60 32 48.0 23.0 79.9 0.4 2.5 2.9 7.7 1.3 1.0 2.6 0.1 18.3
2012-13 SAN 66 33 52.2 35.3 84.5 0.3 2.7 3.0 7.6 1.4 0.8 2.6 0.1 20.3
2013-14 SAN 68 29 49.9 37.3 81.1 0.3 2.0 2.3 5.7 1.3 0.5 2.2 0.1 16.7
2014-15 SAN 68 29 48.6 42.7 78.3 0.2 1.7 1.9 4.9 1.6 0.7 2.2 0.0 14.4
2015-16 SAN 72 28 49.3 41.5 76.0 0.2 2.2 2.4 5.3 1.6 0.8 1.8 0.2 11.9
2016-17 SAN 63 25 46.6 33.3 72.6 0.1 1.7 1.8 4.5 1.5 0.5 1.4 0.0 10.1
2017-18 SAN 55 20 45.9 27.0 70.5 0.1 1.6 1.7 3.6 1.0 0.5 1.2 0.0 7.7
2018-19 CHA 56 18 46.0 25.5 73.4 0.3 1.2 1.5 3.7 1.0 0.4 1.3 0.1 9.5
Total   1254 31 49.1 32.4 75.1 0.4 2.4 2.7 5.6 1.6 0.8 2.3 0.1 15.5

Comment lire les stats ? MJ = matches joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; Off = rebond offensif ; Def= rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; Pts = Points.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités