NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
NYK1:00
PHI
GSW1:00
CLE
NOR1:30
TOR
ATL1:30
MIL
WAS2:00
MEM
DEN2:00
MIA
BOS2:00
DAL
PHO2:30
LAL0
LAC0
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA1.82NEW2Pariez
  • PHI1.1GOL6.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La sensation Philly

« Mr Big Shot » a déjoué dans le « money-time » et quand Billups passe au travers quand se joue un match, Detroit en sort rarement indemne. Outrageusement dominée pendant deux quarts-temps, les premiers, Philly l’insolente en profite pour créer la première sensation de ces play-offs en s’imposant à Auburn Hills 90-86. Le binôme des Andre, Iguadola (16 pts, 9 rbds, 8 assists) et Miller (20 pts) bien épaulé par Willie Green (17 pts), a répondu présent pour ce test grandeur nature. Invités surprise de la grande fête annuelle après avoir bouclé la saison sur un probant 22-12, les Sixers placent désormais les Pistons dans l’obligation de s’imposer dans un Game 2 que les protégés de Mo Cheeks joueront avec encore moins de pression.

« Le coach nous a dit de jouer l’attaque sans nous décourager. Il a multiplié les systèmes pour moi, il m’a donné la balle en me demandant de créer et de faire la différence« , commentait tout heureux le « swing man » Iguadola, MVP de ce Game 1 où l’horlogerie des Pistons a dévoilé des failles inconnues jusque-là. A commencer par son maître à jouer Chauncey Billups. L’ancien MVP des Finals a raté quatre lancers-francs primordiaux en plus d’un lay-up dans les dernières minutes, alors que Philly avait réussi à combler un retard de 15 points. Une vraie faillite pour celui qui en saison tournait à 96% de réussite sur la ligne de réparation dans les trois dernières minutes.

« On a vraiment mal attaqué le troisième quart-temps et ça nous a fait perdre notre rythme. Mes erreurs ont coûté cher. Après, Rasheed a un lay-up pour égaliser mais il le rate, que voulez-vous faire« , regrettait, lucide, le meneur de jeu de la deuxième meilleure formation de l’Est. Auteur d’une partition remarquable avec 24 pts, 9 rbds et 7 blocks (record de la franchise en play-offs), Wallace a raté le panier le plus important de la rencontre. Et voilà Detroit mis sous pression. Qui l’eut cru ?

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés