Summer
league
Summer
league
CHI96
MIL89
NYK90
CHA94
BOS37
MIA36
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Malgré un Euro compliqué, la Lituanie maintient sa confiance en son sélectionneur

Euro 2022 – Le pays balte a terminé loin du podium européen visé mais Kazys Maksvytis devrait rester en place au moins jusqu’aux Jeux olympiques 2024.

Elle visait au moins une place en demi-finale de la compétition. La Lituanie n’a même pas terminé parmi les huit meilleures équipes européennes. Éliminée en huitième de finale face à l’Espagne, après prolongation, la nation balte a terminé loin de ses ambitions.

Malgré cet échec, le sélectionneur Kazys Maksvytis n’est pas sur la sellette. « Il faut comprendre que l’équipe jouait avec Kazys pour la première fois. On a vu sa façon de faire, son niveau en tant qu’entraîneur, comment l’équipe se sent. D’autant que nous n’avons pas beaucoup d’entraîneurs. Tout au long du championnat, on a constamment parlé avec Maksvytis, on lui a dit que nous lui faisions confiance », rapporte à BasketNews le secrétaire de la fédération lituanienne, Mindaugas Balciunas.

Vainqueur de nombreuses médailles d’or dans les catégories jeunes (Euro U16, U18 et U19, et championnat du monde U20), Kazys Maksvytis a une autre circonstance atténuante à faire valoir : son équipe évoluait dans ce terrible groupe B, qui n’a pas facilité leur entrée en matière.

Pas d’entraîneur étranger dans ce pays de basket

Plutôt que de concéder ces trois courtes défaites pour démarrer contre la Slovénie (85-92), la France (73-77) et l’Allemagne (107-109), la Lituanie aurait très bien pu connaître le démarrage inverse.

Elle a ensuite su réagir en écartant facilement la Hongrie (87-64) et la Bosnie (87-70) pour se qualifier. Enfin son élimination face à l’Espagne (94-102) s’est jouée sur des détails et quelques possessions. Avec à chaque fois, des difficultés rédhibitoires à conclure un match qui tournait en leur faveur.

« Au vu des résultats, on a affiché un bon basket. Nous n’avons perdu que contre les cinq meilleures équipes, et on a été en tête pendant la plupart des matchs », rappelle Mindaugas Balciunas, qui dit avoir échangé avec son entraîneur après les huitièmes. « On lui a dit qu’il ne devait même pas penser à partir. On lui fait confiance, l’équipe nationale est assez jeune et il est démontré qu’une équipe obtient ses meilleurs résultats en trois ans. ».

Kazys Maksvytis, qui n’a sans doute pas optimisé l’utilisation de son tandem Jonas Valanciunas – Domantas Sabonis, devrait ainsi rester en place au moins jusqu’aux Jeux olympiques de Paris 2024.

« À moins qu’il n’y ait une énorme division en interne. Mais les joueurs se sentent bien avec lui, il est capable de rassembler l’équipe », termine le responsable de la fédération, selon qui l’idée de recruter un coach étranger serait « une capitulation envers toute l’histoire du basket lituanien ».

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités