Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.57GOL2.43Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Euro 2022 | Evan Fournier nommé capitaine des Bleus

Euro 2022 — Les absences de Nicolas Batum et Nando De Colo ont engendré la nomination d’Evan Fournier comme nouveau capitaine de l’Équipe de France, et Rudy Gobert comme vice-capitaine.

Compte tenu des absences conjuguées de Nicolas Batum, l’habituel capitaine de l’Équipe de France, et de Nando de Colo, l’autre taulier du vestiaire tricolore, il fallait procéder à une réorganisation de la hiérarchie dans le groupe de Vincent Collet.

Ainsi, en vue de l’Euro 2022 (1-18 septembre), c’est Evan Fournier qui a été désigné pour prendre le capitanat en l’absence de « Batman », alors que Rudy Gobert est quant à lui nommé vice-capitaine des Bleus. Peu de surprise, donc, puisqu’il s’agit là des deux joueurs phares de l’effectif.

Pour autant, malgré ce nouveau statut que beaucoup lui promettaient, l’arrière des Knicks ne tient pas à changer drastiquement sa façon d’être. Aussi bien sur le terrain que dans le vestiaire.

« Je n’ai jamais accordé beaucoup d’importance [au rôle de capitaine] », avouait justement Evan Fournier, un peu plus tôt dans la semaine, dans les colonnes du Figaro. « Quand tu es capitaine, tu as forcément des responsabilités, mais ce n’est pas quelque chose que je revendique. Je n’ai pas nécessairement une envie particulière d’être capitaine. De toute façon, le leadership se fait naturellement sur le terrain. Ce sera la décision des entraîneurs et ce sera respecté, c’est tout. »

Et d’ajouter ensuite, toujours en conférence de presse, à propos d’un éventuel statut de porte-parole des Bleus : « Non, je suis un leader de l’équipe, très clairement, j’ai un certain poids par rapport à ça. Je suis l’un des plus capés, l’un des plus expérimentés, mais ça s’arrête là. C’est juste une histoire de personnalité et d’expérience. »

Plus qu’un simple capitaine

Sans le duo Batum/de Colo, la paire Fournier/Gobert devra bien évidemment se comporter autrement, tant sur le parquet qu’en dehors. Mais selon ce même Evan Fournier, ce sera surtout aux autres joueurs de profiter de cette occasion pour prendre du galon dans le groupe.

« Ça implique moins d’expérience sur le terrain, avec ces joueurs qui connaissent très bien ces compétitions. On a beaucoup de vécu ensemble. Il manquera aussi leur leadership et un certain savoir-faire. Ce sera à nous de nous renouveler un peu et de jouer différemment », notait-il d’abord, au sujet des absences de Nicolas Batum et Nando de Colo. « Mais ça ne changera pas notre rôle avec Rudy [Gobert]. Les rôles étaient déjà les mêmes aux JO. On devra peut-être en faire un peu plus. Après, tu pallies les absences avec les joueurs présents. Il y aura des joueurs qui auront d’autres opportunités et qui devront faire plus, je pense par exemple à Timothé [Luwawu-Cabarrot]. »

En réalité, au-delà de son rôle de capitaine et de leader d’attaque de l’Équipe de France, Evan Fournier souhaite aujourd’hui embrasser un rôle d’ambassadeur du basket français.

« Depuis deux ans ma vision des choses a évolué », poursuivait-il ainsi. « Au début, j’étais un jeune joueur qui essayait de gagner sa place, de se faire un nom, de gagner et ça reste toujours le cas. Mais plus tu vieillis, plus tu ressens l’envie et la détermination de faire avancer ton sport dans ton pays et, plus globalement, le sport en France. Je trouve qu’il y a beaucoup à faire, comme inspirer les jeunes, pour qu’il y ait une tradition qui perdure en France. On a eu beaucoup de bons joueurs dans le passé. Je pense à Boris [Diaw, le manager général de la Team France Basket, ndlr], qui est toujours là. Il y a une certaine forme de continuité et c’est important pour nous de passer la main aux jeunes, de leur montrer comment ça se passe, de montrer de très belles valeurs. Aux Jeux [de Tokyo], c’est vraiment ce qui était frappant dans notre équipe, donc on va essayer de faire avancer encore plus les choses dans le futur. »

Et quoi de mieux qu’un titre de champion d’Europe en septembre prochain pour aller dans le bon sens ?

Evan Fournier Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 DEN 38 11 49.3 40.7 76.9 0.2 0.8 0.9 1.2 1.7 0.5 0.8 0.0 5.3
2013-14 DEN 76 20 41.9 37.6 75.6 0.5 2.2 2.7 1.5 2.4 0.5 1.3 0.1 8.4
2014-15 ORL 58 29 44.0 37.8 72.8 0.5 2.2 2.6 2.1 2.0 0.7 1.4 0.0 12.0
2015-16 ORL 79 33 46.2 40.0 83.6 0.4 2.4 2.9 2.7 2.7 1.2 1.7 0.0 15.4
2016-17 ORL 68 33 43.9 35.6 80.5 0.7 2.4 3.1 3.0 2.7 1.0 2.1 0.1 17.2
2017-18 ORL 57 32 45.9 37.9 86.7 0.4 2.8 3.2 2.9 2.4 0.8 1.7 0.3 17.8
2018-19 ORL 81 32 43.8 34.0 80.6 0.5 2.7 3.2 3.6 2.8 0.9 1.9 0.2 15.1
2019-20 ORL 66 31 46.7 39.9 81.8 0.3 2.3 2.6 3.2 2.4 1.1 1.9 0.2 18.5
2020-21 * All Teams 42 30 45.7 41.3 78.8 0.2 2.8 3.1 3.4 2.3 1.1 1.7 0.5 17.1
2020-21 * ORL 26 30 46.1 38.8 79.7 0.2 2.7 2.9 3.7 2.1 1.0 2.1 0.4 19.7
2020-21 * BOS 16 30 44.8 46.3 71.4 0.3 3.0 3.3 3.1 2.6 1.3 1.2 0.6 13.0
2021-22 NYK 80 30 41.7 38.9 70.8 0.4 2.2 2.6 2.1 2.3 1.0 1.3 0.3 14.1
Total   645 29 44.5 38.1 79.8 0.4 2.3 2.8 2.6 2.4 0.9 1.6 0.2 14.3