NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
NYK
NOR1:30
DAL
PHO1:30
GSW
IND4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • DAL2.26PHO1.65Pariez
  • NEW1.57NEW2.42Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Une victoire référence pour les Kings version Alvin Gentry

NBA – Depuis la prise de fonctions d’Alvin Gentry, les Kings vont un peu mieux, et la victoire face aux Lakers pourrait provoquer un déclic.

Alors qu’il se murmure que les dirigeants des Kings auraient des vues sur Kenny Atkinson et Mike Brown, tous les deux assistants aux Warriors, Alvin Gentry va tenter de relancer la franchise avec ce statut de « coach intérimaire » dont il aimerait se débarrasser.

Pour cela, il ne peut pas compter sur deux piliers, Harrsion Barnes et Richaun Holmes, mais ces joueurs lui ont offert une superbe victoire en s’imposant après trois prolongations face aux Lakers. Le genre de succès qui peut provoquer un déclic, même si les Kings sont coutumiers des montagnes russes.

« Je pense qu’on s’accroche depuis le début de saison, et je le pense vraiment », a déclaré Gentry après le match. « Nous n’avons pas bien shooté, on a laissé échapper des rebonds offensifs et des choses comme ça. Cette équipe a du cran, elle s’est donné à fond et a joué ensemble. Ce soir, nous avons juste trouvé un moyen de faire la différence. On se bat depuis le début de saison, mais nous n’étions pas capables de terminer les matchs et nous n’avions pas été capables de réussir des actions importantes dans les moments importants. Ce soir, nous avons réussi à le faire. »

Deux mots gravés en tête : vitesse et rythme

Pour Tyrese Haliburton, les choses « se mettent en place au bon moment ». « Cela change la direction que prenait notre saison il y a encore quelques jours » assure-t-il. « Tout le monde crée des actions, tout le monde élève son niveau de jeu, tout le monde se donne vraiment à fond dans l’ombre, et ça nous aide« .

Depuis la prise de fonction de Gentry, les Kings n’ont qu’un mot en tête : la vitesse. Comme aux Suns ou aux Pelicans, Gentry demande à ses joueurs de courir, d’imposer leur rythme.

« Il est génial pour nous, nous demandant de faire en sorte de jouer vite » confirme Haliburton. « Je suis certain que vous, les journalistes, l’avez entendu prononcer un million de fois les termes « rythme » et « vitesse ». C’est pareil en coulisses, aux temps-morts ou dans l’avion. Il le dit tout le temps. Il est derrière nous si on accélère pas, et je pense que ça nous a beaucoup aidés ce soir. »

Cette recherche de vitesse est peut-être la clé de la victoire face aux Lakers, mais aussi de la suite de la saison pour Sacramento.

« Dans un match en prolongation, on veut continuer de courir » poursuit De’Aaron Fox. « Evidemment, les jambes ne sont plus aussi fraîches, mais ce sont de jeunes jambes. Il faut juste maintenir ce rythme, et c’est comme ça qu’on s’est retrouvé dans cette position. C’est ce qui nous a permis de rester dans le match, de marquer des paniers faciles, même après leurs paniers. Il suffit juste de maintenir un rythme élevé et de faire les petites choses. »

Sacramento enregistre donc une deuxième victoire d’affilée, et ils pourraient enchaîner avec une 3e puisqu’ils défient des Grizzlies privés de Ja Morant. Ce n’est pas certain que Barnes et Holmes soient en tenue, mais des joueurs profitent de leur absence pour se montrer, comme Marvin Bagley décisif contre les Lakers.

« Il y a des gars qui n’ont pas beaucoup joué cette saison, et ils commencent à nous apporter un coup de boost quand on fait appel à eux » apprécie Gentry. « C’est l’affaire de tous pour s’en sortir, et c’est ce qu’on essaie de faire. On continue d’être à la hauteur, on plie l’échine un peu par fois, et éventuellement, on prend les commandes. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
De'aaron Fox 42 34.1 45.7 25.3 74.0 0.5 3.2 3.7 5.1 2.8 1.2 0.4 2.8 20.9
Harrison Barnes 41 33.4 45.3 41.9 83.6 1.1 5.0 6.1 2.4 1.7 0.7 0.2 1.2 16.2
Buddy Hield 46 29.3 39.6 38.5 86.4 0.7 3.3 3.9 2.0 1.5 1.0 0.3 2.0 15.6
Tyrese Haliburton 43 34.0 46.7 42.9 81.9 0.7 3.1 3.9 7.1 2.2 1.7 0.7 1.4 13.7
Richaun Holmes 28 25.7 69.5 50.0 80.6 2.4 6.0 8.4 1.2 1.4 0.3 1.0 3.1 12.3
Chimezie Metu 30 22.5 42.2 27.8 79.5 0.7 5.5 6.2 1.1 0.9 0.9 0.7 1.5 9.3
Terence Davis 27 17.0 41.2 30.4 81.8 0.3 2.6 2.9 1.2 1.1 0.9 0.4 2.3 9.1
Marvin Bagley Iii 25 21.8 44.6 22.2 75.0 2.4 4.9 7.3 0.6 0.7 0.3 0.3 1.7 9.1
Davion Mitchell 40 24.7 38.9 29.5 62.9 0.6 1.8 2.3 3.2 1.0 0.7 0.3 1.8 9.1
Alex Len 30 17.4 52.3 31.6 65.4 1.6 3.2 4.8 1.2 1.3 0.3 0.8 2.9 6.6
Tristan Thompson 30 15.2 50.3 100.0 53.3 2.4 3.0 5.4 0.6 1.0 0.4 0.4 1.7 6.2
Louis King 5 11.0 34.6 31.2 85.7 0.0 1.6 1.6 0.2 0.0 0.4 0.0 1.6 5.8
Damian Jones 26 14.1 58.3 25.0 71.7 1.5 2.7 4.2 0.8 1.0 0.1 0.4 2.0 5.7
Maurice Harkless 30 18.4 44.3 26.7 66.7 0.2 2.1 2.3 0.5 0.6 0.4 0.6 1.5 4.0
Jahmi'us Ramsey 15 5.6 41.2 18.2 50.0 0.1 0.3 0.3 0.2 0.1 0.1 0.1 0.3 2.3
Neemias Queta 6 6.6 33.3 0.0 75.0 1.0 1.2 2.2 0.5 0.3 0.2 0.2 1.2 2.2
Emmanuel Mudiay 2 5.5 0.0 0.0 75.0 0.0 0.0 0.0 2.0 0.5 0.5 0.0 0.5 1.5
Justin Robinson 3 5.0 12.5 0.0 0.0 0.0 0.3 0.3 0.7 0.3 0.0 0.0 0.7 0.7
Robert Woodard Ii 8 1.9 25.0 100.0 100.0 0.0 0.2 0.2 0.0 0.1 0.0 0.0 0.2 0.6
Ade Murkey 1 1.5 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0

A lire aussi