NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
PHI1:00
CLE
CHI1:00
DET
WAS1:00
IND
NYK1:00
MIA
MIL1:30
TOR
OKC1:30
HOU
BRO2:00
MEM
DAL2:00
MIN
UTH2:00
NOR
DEN2:00
GSW
POR4:00
SAC
ORL4:00
LAC
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.88PHI1.36Pariez
  • CLE1.56CHI2.26Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dejounte Murray échange volontiers ses triple-double contre des victoires

NBA – Dejounte Murray a beau noircir la feuille de stats chaque soir, San Antonio accumule les défaites. Forcément, la frustration grandit chez le meneur texan.

Après un mois de compétition, Dejounte Murray se trouve dans le Top 3 des joueurs qui totalisent le plus de triple-double cette saison, derrière Russell Westbrook (quatre) mais à égalité avec James Harden (trois). Pourtant, contrairement aux deux anciens MVP, le meneur de San Antonio n’a pas encore gagné un seul de ces matchs en 3D.

Le dernier en date remonte d’ailleurs à lundi soir, quand Dejounte Murray a compilé 18 points, 10 rebonds et 11 passes (à 9/22 aux tirs), dans la défaite de son équipe face à ces Suns irrésistibles.

« Je me fiche de ces foutus triple-double. Je veux gagner. Juste gagner », lançait après coup le principal intéressé, frustré par le nouveau revers des Spurs, mais également par son niveau de jeu dans les deux premiers quarts-temps (seulement 4 points, 5 rebonds et 1 passe, à 2/10 aux tirs).

« J’ai joué comme une merde [en première mi-temps] », admettait-il carrément, pour le San Antonio Express-News. « Je n’étais pas suffisamment énergique et ça ne devrait jamais être le cas. Je dois toujours être spécial, être un leader, être ce joueur-clé. Je dois montrer l’exemple [tout le temps], pas simplement pendant deux ou trois quarts-temps. »

Actuellement sur une série de cinq défaites consécutives, les Spurs naviguent en eaux troubles depuis une dizaine de jours, après une entame de campagne déjà mitigée (quatre victoires en onze matchs). Sans trop de surprise, ils font donc partie des mauvais élèves de la conférence Ouest, comme le prouve leur 13e place au classement.

« Nous sommes un jeune groupe, qui se développe individuellement et collectivement », rappelait Dejounte Murray, pas abattu pour autant. « Mais nous avons prouvé que nous pouvions rivaliser avec les meilleures équipes. Et, en tant que compétiteurs, nous ne pouvons pas continuer d’utiliser ce vieux refrain du ‘Nous ne sommes pas loin, vraiment pas loin’. Il faut faire ce putain de job. »

Des statistiques dignes de… Magic Johnson et Michael Jordan !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le meneur titulaire de San Antonio, leader désigné et autoproclamé de la franchise texane depuis le départ de DeMar DeRozan, fait de son mieux pour permettre à son équipe de redresser la barre.

Lui qui, malgré des pourcentages moyens (44% aux tirs, 30% à 3-points et 67% aux lancers), affiche des statistiques de 18.1 points, 8.3 rebonds, 8.0 passes et 2.1 interceptions par rencontre, en 2021/22.

Pour la petite anecdote, notons que, dans l’histoire NBA, ils ne sont que deux à avoir tourné à minimum 8 rebonds, 8 passes décisives et 2 interceptions de moyenne, sur une saison : Magic Johnson (1981, 1982, 1983) et Michael Jordan (1989) !

« Il adore jouer et se battre », racontait Derrick White, au sujet de l’esprit de compétition de son coéquipier. « S’il connaît un mauvais début de match, il va toujours se reprendre et se donner à fond. C’est ce qui le rend si spécial. C’est ce qui le pousse à être génial. Il a aligné des stats folles toute l’année déjà. Il en veut toujours plus. C’est notre leader, notre meneur. Nous l’adorons et nous avons confiance en lui. »

À 25 ans, Dejounte Murray joue le meilleur basket de sa carrière et il s’est déjà imposé comme l’un des basketteurs les plus complets de la ligue. Mais ce simple statut ne suffira pas à contenter sa faim de victoires. C’est pour cette raison qu’il pousse les autres joueurs des Spurs à se surpasser, encore plus que lui.

« Les gars sont des compétiteurs et ils vont se bouger les fesses, chaque jour. Quant à moi, je ferai toujours en sorte de trouver des moyens d’être meilleur et d’aider mon équipe. Ça repose sur moi », concluait le 29e choix de la Draft 2016, qui prend ainsi à coeur son rôle de leader, fort de ses cinq ans d’ancienneté dans l’effectif de Gregg Popovich.

Dejounte Murray Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 SAN 38 9 43.1 39.1 70.0 0.2 1.0 1.1 1.3 0.8 0.2 1.0 0.2 3.4
2017-18 SAN 81 22 44.3 26.5 70.9 1.4 4.3 5.7 2.9 1.9 1.2 1.7 0.4 8.1
2019-20 SAN 66 26 46.2 36.9 79.8 1.1 4.8 5.8 4.1 2.2 1.7 1.9 0.3 10.9
2020-21 SAN 67 32 45.3 31.7 79.1 0.9 6.2 7.1 5.4 2.0 1.5 1.8 0.1 15.7
2021-22 SAN 21 35 44.5 32.6 70.0 1.0 7.6 8.6 8.2 2.1 2.0 2.4 0.4 19.1
Total   273 24 45.1 33.1 75.2 1.0 4.7 5.6 4.0 1.8 1.3 1.7 0.3 10.8

A lire aussi