Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.85BRO1.89Pariez
  • LOS1.45GOL2.62Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Rudy Gobert a les yeux qui brillent en pensant à l’avenir des Bleus

NBA – Décoré de l’Ordre National du Mérite lundi à l’Elysée, Rudy Gobert profite encore quelques jours de son petit nuage olympique, notamment pour se projeter sur l’avenir doré du basket français.

Reçu mardi en compagnie de Frank Ntilikina et Nicolas Batum, et de la plupart des sportifs français qui ont brillé à Tokyo, Rudy Gobert a découvert l’envers du décor à l’Elysée, pour sa remise de l’Ordre National du Mérite. Le pivot tricolore surfe encore sur la vague olympique de Tokyo et il en savoure chaque instant. Comme ce moment de partage avec le public au Trocadéro dès leur retour du Japon.

« La célébration au Trocadéro a été un moment spécial », affirme-t-il pour L’Equipe. « On était dans une bulle et même si les réseaux te donnent un indice de l’engouement, de retour dans le monde réel, tu le prends en pleine figure. Je n’avais jamais observé une telle attention pour le basket, ici. Notre sport a de belles heures devant lui, avec les jeunes qui arrivent. Même moi, avec mon expérience, ça me fait fantasmer de jouer un jour avec un Victor Wembanyama, quand il sera prêt à intégrer l’équipe. Je serai encore là, et de belles choses nous attendent. »

Déjà détenteur de quatre médailles internationales (une en argent et trois en bronze) avec l’Equipe de France, Rudy Gobert ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Le triple meilleur défenseur de NBA est déjà prêt à renfiler la tunique tricolore pour le prochain Eurobasket, en septembre prochain, si la situation le permet.

« C’est clairement mon plus beau moment en Bleu »

Il faut dire que l’ambiance du groupe France est toujours au beau fixe. C’est la continuité qui prime pour les internationaux qui se sont souvent côtoyés en équipe de jeunes avant de poursuivre l’aventure chez les A, et forcément, ça donne une vraie camaraderie et de franches rigolades pour les Fournier, Gobert et consorts. En l’occurrence, un des appartements français au village olympique portait le doux nom de « Bogota »…

« Parce qu’à la fin, il y manquait des portes [rire]. Il y avait une chambre plus calme, et la nôtre, avec les plus gros caractères. Je n’ai pas choisi le nom, je n’étais que l’un des ministres, celui de l’intérieur. Je devais m’assurer que tout était en place. Manifestement, ça n’a pas parfaitement fonctionné [rire]. Mais en réalité c’était le témoin de notre osmose, du plaisir qu’on a pris tous ensemble. Or, cette alchimie se transpose sur le terrain. Quand on voit la marge minimale avec laquelle on remporte le quart et la demie, les détails comme ça, même hors parquet, la partie humaine de l’expérience, participent à faire la différence. Tout le monde a laissé son ego de côté. On s’est éclatés et on a réalisé un truc inoubliable, malgré la défaite finale. C’est clairement mon plus beau moment en Bleu. Cela donne envie de continuer à progresser et de porter le basket français encore plus haut. »

En attendant, avant de revenir en Bleu, Rudy Gobert va devoir retourner dans l’Utah pour son travail « régulier ». Meilleure équipe de la ligue la saison passée, le Jazz va repartir en campagne avec la volonté de faire encore mieux, à savoir, ne pas s’écrouler si vite en playoffs. Comme l’an passé face aux Clippers, dans une série pourtant très bien engagée.

« [Il nous a manqué] un peu d’expérience. Mais nous sommes sur la bonne voie. La bonne santé de l’équipe est un élément déterminant quand vient le temps des playoffs. Et jouer une équipe comme les LA Clippers sans notre meneur s’est révélé compliqué. Je touche du bois pour que les planètes soient alignées de ce côté-là la saison prochaine. »

Rudy Gobert Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 UTH 45 10 48.6 0.0 49.2 1.1 2.3 3.4 0.2 1.3 0.2 0.7 0.9 2.3
2014-15 UTH 82 26 60.4 0.0 62.3 3.2 6.2 9.5 1.3 2.1 0.8 1.4 2.3 8.4
2015-16 UTH 61 32 55.9 0.0 56.9 3.4 7.5 11.0 1.5 2.7 0.7 1.9 2.2 9.1
2016-17 UTH 81 34 66.1 0.0 65.3 3.9 8.9 12.8 1.2 3.0 0.6 1.8 2.6 14.0
2017-18 UTH 56 32 62.2 0.0 68.2 3.0 7.8 10.7 1.4 2.7 0.8 1.9 2.3 13.5
2018-19 UTH 81 32 66.9 0.0 63.6 3.8 9.0 12.9 2.0 2.9 0.8 1.6 2.3 15.9
2019-20 UTH 68 34 69.3 0.0 63.0 3.4 10.1 13.5 1.5 3.2 0.8 1.9 2.0 15.1
2020-21 UTH 71 31 67.5 0.0 62.3 3.4 10.1 13.5 1.3 2.3 0.6 1.7 2.7 14.3
Total   545 30 64.5 0.0 63.0 3.3 8.0 11.3 1.4 2.6 0.7 1.6 2.2 12.1
A lire aussi