Pariez en ligne avec Unibet
  • ORL2.9CHA1.39Pariez
  • BOS1.51WAS2.52Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Carmelo Anthony : « Contrairement à ce que tout le monde croit, je n’ai jamais voulu quitter Denver »

NBA – « Melo » est resté plus de sept ans aux Nuggets où il a incarné le visage, et le renouveau, de la franchise avant d’être tradé aux Knicks en février 2011.

Invité du podcast « All The Smoke », Carmelo Anthony est revenu sur ce qui restera finalement comme l’époque la plus glorieuse de sa carrière, ses débuts à Denver.

Programmé pour devenir une superstar à l’issue de la Draft de 2003, de laquelle LeBron James, Chris Bosh et Dwyane Wade sont également sortis, « Melo » est instantanément devenu le « franchise player » de son équipe.

Il a même été un joueur incontournable de la ligue, et l’une de ses armes offensives les plus létales, tournant à près de 29 points par match sur la saison 2006/07, soit la meilleure moyenne de toute la NBA derrière Kobe Bryant. Pendant plus de sept ans, Carmelo Anthony a ainsi vécu ses meilleures années.

« Je n’avais jamais vu de montagnes, je n’avais jamais vu les cimes enneigées. C’était dur, mais on sentait l’énergie qu’il y avait à Denver », s’est-il rappelé. « Ils m’ont juste donné le ballon. ‘À toi de jouer’. J’avais 19 ans quand ils ont fait ça. Je ne pensais pas à la pression. Je me disais juste : ‘Cette équipe est à moi’. LeBron avait Cleveland, D-Wade était à Miami, Chris Bosh était à Toronto, chacun avait sa propre situation, sa propre équipe. J’ai très bien débuté à Denver. Nous avons fait les playoffs sept années de suite. La première année, LeBron n’y est pas parvenu. J’ai vraiment adoré Denver ».

La fin d’un cycle précipitée ?

À tel point qu’il assure avoir été poussé vers la sortie par ses dirigeants. C’est pourtant lui qui avait forcé son départ pour New York en 2011, où il avait rejoint Amar’e Stoudemire.

Mais il explique que les Nuggets lui ont forcé la main en ne cherchant pas à conserver le groupe qui avait réussi à atteindre la finale de conférence en 2009, s’inclinant alors face aux Lakers de Kobe Bryant et Pau Gasol.

« Contrairement à ce que tout le monde croit, je n’ai jamais voulu quitter Denver. Je ne l’ai jamais dit aux gens, mais je n’ai jamais voulu quitter Denver », lance-t-il. « Mais ils m’ont mis dos au mur. On arrive en finale de la conférence Ouest en 2009, qu’est-ce que vous êtes censé faire ? Construire sur cette base, ajouter des joueurs. Mais ils se sont débarrassés de Dahntay Jones, qui était un élément clé de cette équipe, Ils ont dit : « On ne re-signera pas Chauncey. On est sur le point d’échanger J.R. (Smith) », le contrat de K-Mart se terminait et le lock-out arrivait ? Donc, je n’étais pas prêt à reconstruire après avoir été en finale de la conférence Ouest. J’ai dit : ‘Je ne veux pas partir, mais si vous voulez reconstruire, il est temps pour moi d’aller ailleurs’. »

Carmelo Anthony Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2003-04 DEN 82 37 42.6 32.2 77.7 2.2 3.8 6.1 2.8 2.7 1.2 3.0 0.5 21.0
2004-05 DEN 75 35 43.1 26.6 79.6 1.9 3.8 5.7 2.6 3.1 0.9 3.0 0.4 20.8
2005-06 DEN 80 37 48.1 24.3 80.8 1.5 3.4 4.9 2.7 2.9 1.1 2.7 0.5 26.5
2006-07 DEN 65 38 47.6 26.8 80.8 2.2 3.8 6.0 3.8 3.1 1.2 3.6 0.4 28.9
2007-08 DEN 77 36 49.2 35.4 78.6 2.3 5.1 7.4 3.4 3.3 1.3 3.3 0.5 25.7
2008-09 DEN 66 35 44.3 37.1 79.3 1.6 5.2 6.8 3.4 3.0 1.1 3.0 0.4 22.8
2009-10 DEN 69 38 45.8 31.6 83.0 2.2 4.4 6.6 3.2 3.3 1.3 3.0 0.4 28.2
2010-11 * All Teams 77 36 45.5 37.8 83.8 1.5 5.8 7.3 2.9 2.9 0.9 2.7 0.6 25.6
2010-11 * DEN 50 36 45.2 33.3 82.3 1.5 6.1 7.6 2.8 2.7 0.9 2.8 0.6 25.2
2010-11 * NYK 27 36 46.1 42.4 87.2 1.5 5.2 6.7 3.0 3.3 0.9 2.4 0.6 26.3
2011-12 NYK 55 34 43.0 33.5 80.4 1.6 4.7 6.3 3.6 2.8 1.1 2.6 0.4 22.6
2012-13 NYK 67 37 44.9 37.9 83.0 2.0 4.9 6.9 2.6 3.1 0.8 2.6 0.5 28.7
2013-14 NYK 77 39 45.2 40.2 84.8 1.9 6.2 8.1 3.1 2.9 1.2 2.6 0.7 27.4
2014-15 NYK 40 36 44.4 34.1 79.7 1.8 4.8 6.6 3.1 2.2 1.0 2.2 0.4 24.2
2015-16 NYK 72 35 43.4 33.9 82.9 1.4 6.4 7.7 4.2 2.5 0.9 2.4 0.5 21.9
2016-17 NYK 74 34 43.3 35.9 83.3 0.8 5.1 5.9 2.9 2.7 0.8 2.1 0.5 22.4
2017-18 OKC 78 32 40.4 35.7 76.7 0.9 5.0 5.8 1.3 2.5 0.6 1.3 0.6 16.2
2018-19 HOU 10 29 40.5 32.8 68.2 0.9 4.5 5.4 0.5 3.2 0.4 0.8 0.7 13.4
2019-20 POR 58 33 43.0 38.5 84.5 1.2 5.1 6.3 1.5 3.0 0.8 1.7 0.5 15.4
2020-21 POR 69 25 42.1 40.9 89.0 0.5 2.6 3.1 1.5 2.1 0.7 0.9 0.6 13.4
2021-22 LAL 3 26 51.4 66.7 83.3 1.3 2.7 4.0 1.3 2.0 0.3 0.7 0.7 17.7
Total   1194 35 44.7 35.5 81.4 1.6 4.7 6.3 2.8 2.8 1.0 2.5 0.5 23.0

A lire aussi