NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHI
DET1:00
WAS
ATL1:00
CHI
NYK2:00
HOU
UTH2:00
DAL
SAS2:30
GSW
MEM4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.14DET5.75Pariez
  • WAS2.2ATL1.65Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Steve Kerr impatient de retrouver Andre Iguodala

NBA – Deux ans après son départ de la Baie, Andre Iguodala revient chez les Warriors en souvenir du bon vieux temps. Pour le plus grand bonheur de Steve Kerr.

Cadre à Philadelphie puis à Denver, en commençant l’intégralité des matchs qu’il a disputés, Andre Iguodala avait accepté de se mettre en retrait dès sa deuxième saison chez les Warriors, à 31 ans, pour jouer les remplaçants de luxe.

Au fil des années, pour laisser la place d’abord à la jeune garde des Warriors dans les ailes, symbolisée à l’époque par Harrison Barnes, puis à Kevin Durant, « Iggy » avait vu son temps de jeu diminuer petit à petit en Californie.

Le retour de l’âme des Warriors

Faisant passer la franchise avant son cas personnel, Iguodala a pu participer à l’hégémonie des Warriors avec trois titres en quatre ans et cinq Finals de suite. C’est pourquoi son retour est plus qu’apprécié par Steve Kerr. « Son retour est énorme pour nous », affirme le stratège de la Baie.

De quoi presque regretter son départ deux ans plus tôt. « Lors de son départ, c’était comme si nous avions perdu une partie de notre âme. Ça se sentait qu’on l’avait perdu », assène Kerr pour The Athletic.

Cependant, tout le monde était conscient de la situation financière de la franchise. Les comptes étaient dans le rouge (et le sont encore), il fallait prolonger Klay Thompson et les Warriors ont décidé de tenter le pari D’Angelo Russell, qui permettait en plus de récupérer une enveloppe de 17 millions de dollars.

« Mais concernant le long terme, on avait pris la décision d’obtenir un atout, qui n’aurait pas été là autrement. Et la seule façon pour l’avoir était de l’échanger pour rester dans le cap et acquérir D’Angelo Russell. Et en soi, Andre Iguodala est devenu Jonathan Kuminga et Andrew Wiggins. Donc d’un point de vue basket, c’était quand même une belle affaire. »

« Il va enlever beaucoup de pression à Steph, Draymond et Klay au niveau du leadership »

Andre Iguodala a pris la décision de revenir en terrain connu au sortir de deux saisons plutôt convaincantes avec le Heat, même s’il a eu moins d’impact qu’en Californie, dont une ponctuée par les Finals NBA dans la « bulle » en 2020.

« Dans un premier temps je pense qu’il a encore beaucoup à offrir, comme il l’a montré à Miami ces deux dernières saisons. Et deuxièmement, il incarne ce que nous sommes. C’est-à-dire la polyvalence, le sacrifice, la définition claire des rôles et le mentorat pour les jeunes. Il va enlever beaucoup de pression à Stephen Curry, Draymond Green et Klay au niveau du leadership », explique le coach pour NBC Sports.

À l’instar de Stephen Curry, Kerr sait que son intégration se fera rapidement grâce à ses six saisons passées à Oakland. « Son ajout nous permet d’avoir quelqu’un qui connait notre mode de fonctionnement et notre manière de jouer », ajoute l’entraineur. « C’est la beauté d’Andre. Vous pouvez le mettre n’importe où et il vous aidera à gagner. »

Toutefois, le triple champion n’est plus de la première jeunesse (37 ans) et doit régulièrement gérer des problèmes physiques. « On va voir avec lui et les entraineurs pour le préserver durant la saison régulière afin qu’il soit prêt pour les playoffs. On va faire attention à ses minutes et à son repos. »

Andre Iguodala Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2004-05 PHL 82 33 49.3 33.1 74.3 1.1 4.6 5.7 3.0 2.5 1.7 1.7 0.6 9.0
2005-06 PHL 82 38 50.0 35.4 75.4 1.4 4.4 5.9 3.1 2.4 1.7 1.9 0.3 12.3
2006-07 PHL 76 40 44.7 31.0 82.0 1.0 4.7 5.7 5.7 2.6 2.0 3.4 0.4 18.2
2007-08 PHL 82 40 45.6 32.9 72.1 1.0 4.4 5.4 4.8 2.3 2.1 2.6 0.6 19.9
2008-09 PHL 82 40 47.3 30.7 72.4 1.1 4.6 5.7 5.3 1.9 1.6 2.7 0.4 18.8
2009-10 PHL 82 39 44.3 31.0 73.3 1.0 5.5 6.5 5.8 1.8 1.7 2.7 0.7 17.1
2010-11 PHL 67 37 44.5 33.7 69.3 0.9 4.9 5.8 6.3 1.6 1.5 2.1 0.6 14.1
2011-12 PHL 62 36 45.4 39.4 61.7 0.9 5.2 6.2 5.5 1.5 1.7 1.9 0.5 12.4
2012-13 DEN 80 35 45.1 31.7 57.4 1.0 4.3 5.3 5.4 1.6 1.7 2.6 0.7 13.0
2013-14 GOS 63 32 48.0 35.4 65.2 0.8 3.8 4.7 4.2 1.6 1.5 1.6 0.3 9.3
2014-15 GOS 77 27 46.6 34.9 59.6 0.6 2.8 3.3 3.0 1.3 1.2 1.1 0.3 7.8
2015-16 GOS 65 27 47.8 35.1 61.4 0.8 3.3 4.1 3.4 1.6 1.1 1.2 0.3 7.0
2016-17 GOS 76 26 52.8 36.2 70.6 0.7 3.3 4.0 3.4 1.3 1.0 0.8 0.5 7.6
2017-18 GOS 64 25 46.3 28.2 63.2 0.8 3.1 3.8 3.3 1.6 0.8 1.1 0.6 6.0
2018-19 GOS 68 23 50.0 33.3 58.2 0.7 3.0 3.7 3.2 1.4 0.9 0.8 0.8 5.7
2019-20 MIA 21 20 43.2 29.8 40.0 0.8 2.9 3.7 2.4 1.7 0.7 1.2 1.0 4.6
2020-21 MIA 63 21 38.3 33.0 65.8 0.6 2.9 3.5 2.3 1.4 0.9 1.1 0.6 4.4
2021-22 GOS 2 23 66.7 40.0 100.0 0.0 3.5 3.5 2.5 0.5 0.5 0.5 1.0 8.0
Total   1194 33 46.4 33.3 70.9 0.9 4.1 5.0 4.2 1.8 1.5 1.9 0.5 11.6

A lire aussi