NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHI
DET1:00
WAS
ATL1:00
CHI
NYK2:00
HOU
UTH2:00
DAL
SAS2:30
GSW
MEM4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.14DET5.8Pariez
  • WAS2.14ATL1.69Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Et si Lonzo Ball revenait aux Lakers…

NBA – « Free agent » cet été, Lonzo Ball pourrait bien revenir chez les Lakers, en quête d’un meneur capable d’organiser le jeu, de défendre et d’apporter du shoot extérieur, aux côtés de LeBron James et Anthony Davis.

La liste des prétendants pour récupérer Lonzo Ball cet été s’agrandit. Tandis que plusieurs rumeurs font état d’un intérêt prononcé des Bulls et des Clippers, voire des Knicks, pour l’actuel joueur des Pelicans, l’insider Marc Stein rapporte désormais que les Lakers seraient également attirés par le profil de celui-ci.

Il faut dire que les champions en titre, affaiblis sur les extérieurs par les départs de Rajon Rondo, Avery Bradley et Danny Green, ont manqué toute la saison d’un meneur/arrière menaçant à 3-points, solide défenseur dans le périmètre et capable d’organiser le jeu, en relais de LeBron James. Des critères auxquels correspond le 2e choix de la Draft 2017.

Ce serait alors un retour au bercail pour Lonzo Ball, qui a démarré sa carrière à Los Angeles, il y a maintenant quatre ans. Il y est ensuite resté jusqu’en 2019, avant d’être envoyé à New Orleans (en compagnie de Brandon Ingram, Josh Hart ou encore De’Andre Hunter) en échange d’Anthony Davis.

Chez les « Purple & Gold », Lonzo Ball avait d’ailleurs pu nouer un début de relation technique intéressant avec LeBron James, lors de la première saison de celui-ci en Californie. Ensemble, ils étaient notamment devenus la 9e paire de coéquipiers de l’histoire à réussir un triple-double lors du même match.

Le « sign-and-trade » comme seule solution

Cette arrivée de Lonzo Ball permettrait également aux Lakers d’utiliser davantage leur duo LeBron James – Anthony Davis dans la raquette, aux postes 4-5. Une formule qui avait plutôt bien fonctionné pour les hommes de Frank Vogel, au cours de l’exercice 2019/20, mais qu’ils avaient dû plus ou moins abandonner en 2020/21, compte tenu des arrivées de Montrezl Harrell, Marc Gasol puis Andre Drummond à l’intérieur.

Resterait simplement à trouver un moyen de faire revenir Lonzo Ball à Los Angeles. « Free agent » protégé cet été, le meneur de 23 ans n’a pas les cartes en mains puisque ce sont les Pelicans qui contrôlent son dossier. Même s’il se murmure que les dirigeants de la Nouvelle-Orléans seraient prêts à le laisser partir, en cas de proposition extérieure jugée trop élevée à la « free agency ».

Ce qui est sûr, c’est qu’aucune offre ne devrait être émise à Lonzo Ball de la part des « Purple & Gold », qui ne disposeront pas de la moindre marge de manoeuvre ou flexibilité financière sur le marché (en dehors de leurs « exceptions »). D’où l’hypothèse d’un « sign-and-trade », qui pourrait par exemple impliquer Dennis Schröder, voire Kyle Kuzma ou Talen Horton-Tucker. Trois éléments dont l’avenir en Californie est loin d’être scellé.

LEXIQUE

Sign-and-trade : opération qui consiste à re-signer l’un de ses « free agents », pour mieux le transférer dans la foulée. Certaines franchises utilisent ce système pour éviter de voir partir un joueur sans la moindre contrepartie.

Lonzo Ball Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2017-18 LAL 52 34 36.0 30.5 45.1 1.3 5.6 6.9 7.2 2.3 1.7 2.6 0.8 10.2
2018-19 LAL 47 30 40.6 32.9 41.7 1.2 4.2 5.3 5.4 2.4 1.5 2.2 0.4 9.9
2019-20 NOP 63 32 40.3 37.5 56.6 1.1 5.0 6.1 7.0 2.0 1.4 3.1 0.6 11.8
2020-21 NOP 55 32 41.4 37.8 78.1 0.6 4.2 4.8 5.8 1.9 1.5 2.2 0.6 14.6
2021-22 CHI 4 36 45.7 43.3 100.0 1.3 4.5 5.8 5.0 1.3 2.0 2.5 1.8 14.3
Total   221 32 39.8 35.5 56.3 1.1 4.7 5.8 6.4 2.1 1.5 2.6 0.6 11.8

Tags →
A lire aussi