Tokyo
2020
Tokyo
2020
USA
AUS
FRA
SLO
SF 23
SF 24
L SF 23
L SF 24
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Avec le Nigeria, Mike Brown veut marquer l’histoire

Jeux olympiques – L’assistant des Warriors, sélectionneur du Nigeria, compte bien représenter l’Afrique à Tokyo. Et pourquoi pas décrocher une médaille et un podium, ce qui serait une première pour ce continent.

Parmi les qualifiés actuels pour les Jeux olympiques – Japon, États-Unis, Argentine, Iran, France, Espagne, Australie et Nigeria – le dernier cité est donc le seul pays africain pour l’instant. Et il dispose d’un effectif, sur le papier, très intéressant et compétitif.

Le tout coaché par Mike Brown, assistant des Warriors et ancien finaliste NBA avec les Cavaliers en 2007. Le Nigeria semble ainsi avoir tous les éléments pour réussir un bon tournoi olympique, ce qui serait une première pour un pays africain.

« On veut que le pays et sa diaspora nous soutiennent, car on a le sentiment de représenter toute l’Afrique aux Jeux olympiques », explique Brown à The Undefeated. « Il y a encore quelques équipes du continent qui peuvent se qualifier (Tunisie, Sénégal et Angola), mais ce sera très difficile, donc on verra. Mais pour le moment, on fait partie des huit équipes des J.O et on utilise la phrase de Nelson Mandela comme mantra pour cette compétition. »

Cette citation, c’est celle où l’ancien président de l’Afrique du Sud déclarait que « le monde ne respectera pas l’Afrique tant que le Nigeria n’aura pas gagné ce respect. Les noirs du monde entier ont besoin que le Nigeria soit grand, comme une source de fierté et de confiance ».

« Le talent est là »

Le basket africain attend toujours qu’un de ses pays participe aux quarts-de-finale et finisse dans le Top 8 de cette compétition. Encore plus une médaille olympique, qui n’existe toujours pas dans le palmarès après presque un siècle puisque le basket est sport olympique depuis les tristement fameux Jeux de Berlin en 1936. Et si c’était enfin la bonne année ?

« On a plus de joueurs, avec des origines nigérianes, en NBA que n’importe quel pays, à l’exception des États-Unis », poursuit l’ancien coach des Lakers. « Donc le talent est là. Il s’agit simplement d’être sur la même longueur d’ondes, que tout le monde soit impatient de jouer et veuille s’impliquer. Il y a une dizaine de joueurs en NBA qui vont venir essayer de faire partie de l’équipe. Je suis passionné par mon travail de coach du Nigeria. J’essaie de faire progresser le basket ici, je sais qu’il y a un énorme potentiel. Vouloir le mettre en œuvre, qu’il soit performant au plus haut niveau, ça me motive. »

Le Nigeria commencera la compétition le 25 juillet contre l’Australie, le même jour que le France – États-Unis. Ensuite, dans son groupe B, les hommes de Mike Brown affronteront deux pays qui sortiront des TQO (tournoi de qualification pré-olympique).

A lire aussi