Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.21BOS4.7Pariez
  • TOR3.45IND1.33Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Chris Paul dépasse Magic Johnson au classement des meilleurs passeurs en carrière

Après Magic Johnson dans les années 1980, John Stockton dans les années 1990 et Jason Kidd dans les années 2000, Chris Paul a conforté sa place de meilleur meneur/passeur de sa génération hier soir, en intégrant le Top 5 des meilleurs fournisseurs de caviar de l’histoire.

Avec 22 points, 13 passes et 7 rebonds, Chris Paul a encore réalisé un très grand match, dans la victoire sur le fil des Suns, à Milwaukee. Mais le vétéran a aussi décroché un record historique qu’il n’est pas prêt d’oublier.

La balle de match lui est revenue pour l’occasion, car oui, Chris Paul a dépassé son idole Magic Johnson au nombre de passes en carrière. Il rejoint pour le coup John Stockton (premier) et Jason Kidd (deuxième) dans le Top 5 des meilleurs passeurs et des meilleurs intercepteurs de l’histoire, cinquième « all time » dans ces deux catégories.

Avec 10 145 passes, il est donc uniquement derrière John Stockton (15 806), Jason Kidd (12 091), Steve Nash (10 335) et Mark Jackson (10 334) au classement des meilleurs passeurs de l’histoire.

« La première chose que je vais faire, c’est d’envoyer ce ballon à Magic pour voir s’il peut le signer pour moi », assure Chris Paul. « C’est Magic quoi ! Il n’y aura jamais un autre Magic. Showtime. Gamin, j’essayais de faire ses passes aveugles et je portais deux grosses protections au genou comme lui. Je ne sais pas quoi dire, c’est irréel. »

Comme un symbole, c’est Chris Paul qui a orchestré un 10-0 essentiel à Phoenix en fin de match et ce, sans marquer le moindre point. Comme à son habitude, il a délivré les caviars, organisant le jeu de son équipe à la perfection.

« Ce mec a déjà prouvé qu’il était un « Point God » à chaque fois qu’il joue », ajoute Deandre Ayton. « Il casse encore des records. Il obtient des récompenses. C’est un honneur de faire partie de son histoire. Je l’ai embrassé après qu’il ait reçu la balle de match. On a tous célébré ça. Je lui ai dit que j’appréciais vraiment ce qu’il réalise et que je suis vraiment honoré d’en être. C’est dingue. »

« Je suis très honoré, c’est un vrai privilège, mais, merde, je n’en ai pas encore fini ! »

Si Devin Booker plaisantait que ce ballon allait se vendre pour un million de dollars sur internet, l’arrière All-Star des Suns ne pouvait que se montrer admiratif de la performance, et la carrière en général, de son coéquipier.

« C’est difficile de le mettre en mots car c’est Magic Johnson. Mais c’est Chris Paul. Pour moi, en tant que fan depuis si longtemps, inspiré par leurs exploits et maintenant à les regarder tout le temps à la vidéo, je n’ai plus de mots. Je suis inspiré chaque jour. Je le dis à Chris. C’est quelque chose que je ne prends pas pour acquis. »

Accueilli comme il se doit dans les vestiaires des Suns, Chris Paul a évidemment été félicité par son staff, à commencer par Monty Williams, qui a croisé en son temps Magic Johnson sur les parquets. « C’est bien d’arracher la victoire et encore plus cool de voir Chris passer Magic Johnson au nombre de passes en carrière. Je crois qu’il est cinquième maintenant, c’est complètement absurde ! »

À bientôt 36 ans, Chris Paul ne faiblit toujours pas à plus de 15 points, 9 passes et 5 rebonds de moyenne.

Comme avec Oklahoma City la saison passée, CP3 a encore transformé en profondeur son équipe. Mieux, ses Suns sont cette fois à la deuxième place de la conférence Ouest, de quoi voir loin en playoffs…

« C’est vraiment exceptionnel, ce n’est pas le genre de choses que je prends pour argent comptant. Je dois avant tout remercier mon équipe, tout ceux qui autour de moi travaillent pour que ça puisse marcher au quotidien. Ça fait seize ans que ça dure et peu de gens ont la chance de pouvoir jouer aussi longtemps. Magic Johnson est le GOAT pour tous les meneurs. Je suis très honoré, c’est un vrai privilège, mais, merde, je n’en ai pas encore fini ! »

Chris Paul Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2005-06 NOP 78 36 43.0 28.2 84.7 0.8 4.4 5.1 7.8 2.8 2.2 2.4 0.1 16.1
2006-07 NOP 64 37 43.7 35.0 81.8 0.8 3.5 4.4 8.9 2.4 1.8 2.5 0.1 17.3
2007-08 NOP 80 38 48.8 36.9 85.1 0.8 3.2 4.0 11.6 2.3 2.7 2.5 0.1 21.1
2008-09 NOP 78 39 50.3 36.4 86.8 0.9 4.7 5.5 11.0 2.7 2.8 3.0 0.1 22.8
2009-10 NOP 45 38 49.3 40.9 84.7 0.4 3.8 4.2 10.7 2.6 2.1 2.5 0.2 18.7
2010-11 NOP 80 36 46.3 38.8 87.8 0.5 3.6 4.1 9.8 2.5 2.4 2.2 0.1 15.9
2011-12 LAC 60 36 47.8 37.1 86.1 0.7 2.9 3.6 9.1 2.3 2.5 2.1 0.1 19.8
2012-13 LAC 70 33 48.1 32.8 88.5 0.8 3.0 3.7 9.7 2.0 2.4 2.3 0.1 16.9
2013-14 LAC 62 35 46.7 36.8 85.5 0.6 3.7 4.3 10.7 2.5 2.5 2.3 0.1 19.1
2014-15 LAC 82 35 48.5 39.8 90.0 0.6 4.0 4.6 10.2 2.5 1.9 2.3 0.2 19.1
2015-16 LAC 74 33 46.2 37.1 89.6 0.5 3.7 4.2 10.0 2.5 2.1 2.6 0.2 19.5
2016-17 LAC 61 32 47.6 41.1 89.2 0.7 4.3 5.0 9.2 2.4 2.0 2.4 0.1 18.1
2017-18 HOU 58 32 46.0 38.0 91.9 0.6 4.8 5.4 7.9 2.4 1.7 2.2 0.2 18.6
2018-19 HOU 58 32 41.9 35.8 86.2 0.6 4.0 4.6 8.2 2.5 2.0 2.6 0.3 15.6
2019-20 OKC 70 32 48.9 36.5 90.7 0.4 4.6 5.0 6.7 2.3 1.6 2.3 0.2 17.6
2020-21 PHX 69 32 49.7 39.5 93.3 0.4 4.1 4.5 8.9 2.4 1.4 2.2 0.3 16.4
Total   1089 35 47.2 37.1 87.3 0.6 3.9 4.5 9.4 2.5 2.1 2.4 0.1 18.3

A lire aussi