NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
ATL129
IND117
NYK122
NOR112
MIA86
BRO84
CHA
POR1:00
ORL
HOU1:00
TOR
OKC1:00
DAL
SAC1:30
LAC
MIN4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.46POR1.53Pariez
  • ORL1.88HOU1.89Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Deron Williams confirme qu’il est compliqué de recruter des stars pour venir jouer au Jazz

Star de la franchise de Salt Lake City de 2005 à 2011, le meneur avait déjà pu constater le manque de cote du Jazz auprès des autres joueurs majeurs de la ligue.

Pourquoi le Jazz n’a pas la cote en NBA ? Incarnée par un duo de tueurs au sang-froid, John Stockton et Karl Malone, pendant près de vingt ans entre 1984 et 2003, la franchise est de retour au top cette saison, affichant le meilleur bilan de la première partie de saison (27 victoires pour 9 défaites).

Pourtant, le manque de considération pour les Jazzmen est toujours palpable. Entre les déclarations de Shaquille O’Neal, attaquant régulièrement Donovan Mitchell et Rudy Gobert sur les antennes de TNT, et celles de LeBron James, il est clair que la franchise de Salt Lake City n’a pas vraiment la cote au sein de la ligue.

Une destination boudée

Il y a une dizaine d’années, Deron Williams avait déjà fait le même constat, lorsqu’il a tenté de se muer en VRP de luxe afin de recruter une autre star. Sauf que personne n’a voulu le rejoindre…

« J’ai côtoyé tous les meilleurs joueurs du monde. J’avais joué aux Jeux olympiques. J’essayais de recruter tout le monde. Je parle de tout le monde. Mais personne ne vient dans l’Utah », a rappelé le meneur qui a participé à quatre campagnes de playoffs consécutives avec le Jazz, de 2007 à 2010. « Je suis un très bon joueur à ce moment-là. Je sais aussi que, premièrement, je suis un meneur de jeu. On ne gagne pas un titre avec un simple meneur de jeu. Il faut des pièces en plus. Nous avons besoin d’autres éléments. Tout ce que j’ai vu, c’est que personne ne va venir dans lUtah. Aucune personne à qui j’ai parlé n’était intéressée pour venir. C’était juste une réalité. Alors, j’ai senti que je devais aller ailleurs ».

Après un clash avec l’emblématique coach Jerry Sloan, Deron Williams a ensuite pris la direction des Brooklyn Nets, un marché bien plus attractif, sans qu’il ne parvienne à décrocher le titre tant convoité.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |