Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.08TOR1.75Pariez
  • BRO1.13LOS6.6Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le décollage décisif de Russell « Flying » Westbrook

Le meneur des Wizards s’est envolé dans les toutes dernières secondes de la rencontre face aux Clippers, afin de réussir une déviation capitale au rebond offensif, sur le nez des intérieurs adverses. Suffisant pour assurer la 8e victoire en 11 matchs de son équipe.

À désormais 32 ans, et malgré de multiples opérations subies à ses deux genoux, Russell Westbrook n’en reste pas moins un monstre athlétique. Considéré comme l’un des meilleurs (si ce n’est le meilleur) meneurs rebondeurs de l’histoire, « Brodie » a démontré ce pourquoi il pouvait prétendre à ce statut, la nuit dernière.

En tête 119-117, à 7 secondes de la fin, les Wizards se trouvaient ainsi en bonne position pour l’emporter à domicile, face aux Clippers. Encore fallait-il que Rui Hachimura convertisse le second de ses deux lancers. Chose que le Japonais ne fera pas, laissant la franchise de Los Angeles avec un ballon pour égaliser ou passer devant.

Mais c’était sans compter sur toute la hargne de Russell Westbrook, pourtant situé derrière la ligne à 3-points, qui va se précipiter afin de se mêler à la lutte au rebond. En retard par rapport à ses adversaires (dont Ivica Zubac, 2m13), le MVP 2017 va malgré tout parvenir à contester le ballon et le dévier vers Bradley Beal, qui n’aura alors plus qu’à rebrousser chemin pour laisser défiler le chrono. Assurant, par conséquent, le succès de Washington.

Le meilleur meneur/arrière rebondeur de l’histoire ?

Forcément, les Wizards ne pouvaient qu’être unanimement impressionnés au moment d’évoquer cette action décisive de Russell Westbrook (27 points, 9 rebonds, 11 passes et 4 interceptions), après la rencontre.

« Au départ, je ne l’avais pas vu mais j’ai ensuite vu un maillot rouge sortir de nulle part », explique Bradley Beal auprès de NBC Sports. « Puis j’ai directement su que ça devait être [Russell Westbrook] car personne d’autre que lui ne pouvait faire ça. C’était une action très intelligente. »

« Russell [Westbrook] a un don pour réussir des actions sorties de nulle part », lance de son côté Scott Brooks. « Ils ne sont qu’une poignée à pouvoir réaliser ce genre d’action, à savoir courir plus de 7 mètres puis dévier un ballon à l’arraché. »

Et tandis que Davis Bertans a confié avoir demandé dans la foulée à Russell Westbrook « comment [il avait] pu obtenir ce rebond ? », Moe Wagner s’est quant à lui montré bien moins surpris par les performances de son coéquipier.

« Ne lui dites pas ce que je vais vous dire, mais ce mec possède un cœur de lion. Je ne veux pas trop le complimenter, mais il est incroyable. En fait, c’est juste Russell Westbrook. Il est, selon moi, le meilleur arrière rebondeur de l’histoire, donc ce n’est pas vraiment surprenant. C’était une action qui se jouait à l’envie. Je suis extrêmement heureux de pouvoir jouer à ses côtés. »

Un All-Star break bienvenu

Les Wizards, et notamment Russell Westbrook, pas sélectionné pour le All-Star Game contrairement à Bradley Beal, peuvent désormais souffler et profiter d’une pause d’une semaine, afin de recharger leurs batteries. Et, ce, avant d’attaquer une deuxième partie de saison de tous les dangers.

Actuellement 12e de la conférence Est, avec deux matchs de retard sur le Top 8 grâce à ses bons résultats enregistrés depuis trois semaines (8 victoires en 11 rencontres, depuis le 14 février), Washington sait qu’il lui faudra se surpasser à partir du 11 mars, pour espérer disputer les playoffs au printemps prochain.

D’où l’importance du succès de la nuit dernière, face aux Clippers.

« C’est super, nous voulions vraiment l’emporter », se réjouit Scott Brooks dans les colonnes du Washington Post. « Nous savions qu’ils viendraient ici en étant concentrés, Paul George a déclaré que la victoire était impérative pour eux. La pause sera plus belle pour nous avec ce succès, mais nous savons dans le même temps que nous avons encore du pain sur la planche. »

Russell Westbrook Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 OKC 82 33 39.8 27.1 81.5 2.2 2.7 4.9 5.3 2.3 1.3 3.3 0.2 15.3
2009-10 OKC 82 34 41.8 22.1 78.0 1.7 3.2 4.9 8.0 2.5 1.3 3.3 0.4 16.1
2010-11 OKC 82 35 44.2 33.0 84.2 1.5 3.2 4.6 8.2 2.5 1.9 3.9 0.4 21.9
2011-12 OKC 66 35 45.7 31.6 82.3 1.5 3.1 4.6 5.5 2.2 1.7 3.6 0.3 23.6
2012-13 OKC 82 35 43.8 32.3 80.0 1.4 3.9 5.2 7.4 2.3 1.8 3.3 0.3 23.2
2013-14 OKC 46 31 43.7 31.8 82.6 1.2 4.5 5.7 6.9 2.3 1.9 3.9 0.2 21.8
2014-15 OKC 67 34 42.6 29.9 83.5 1.9 5.4 7.3 8.6 2.8 2.1 4.4 0.2 28.2
2015-16 OKC 80 34 45.4 29.6 81.2 1.8 6.0 7.8 10.4 2.5 2.0 4.3 0.3 23.5
2016-17 OKC 81 35 42.5 34.3 84.5 1.7 9.0 10.7 10.4 2.4 1.6 5.4 0.4 31.6
2017-18 OKC 80 36 44.9 29.8 73.7 1.9 8.2 10.1 10.3 2.5 1.8 4.8 0.3 25.4
2018-19 OKC 73 36 42.8 29.0 65.6 1.5 9.6 11.1 10.7 3.4 2.0 4.5 0.5 23.0
2019-20 HOU 57 36 47.2 25.8 76.3 1.8 6.2 7.9 7.0 3.5 1.6 4.5 0.4 27.3
2020-21 WAS 43 35 43.6 32.1 61.9 1.6 8.9 10.5 10.6 2.8 1.2 5.0 0.4 21.8
Total   921 35 43.7 30.5 79.2 1.7 5.6 7.2 8.4 2.6 1.7 4.1 0.3 23.2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |