Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.06CHI1.8Pariez
  • IND1.15OKL5.9Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pour John Wall, la taille ça compte

Le meneur des Rockets souffre du manque de présence à l’intérieur. Houston a été écrasé au rebond face aux Cavaliers et évoluer avec des joueurs de moins de deux mètres commence à montrer des limites.

Entre la blessure de Christian Wood, le 4 février dernier, et la récente décision de se séparer de DeMarcus Cousins, les Rockets sont revenus au « very small ball », tant utilisé par Mike D’Antoni lors de sa dernière saison dans le Texas.

Nouvelle preuve contre les Cavaliers où Stephen Silas a évolué avec neuf joueurs, dont un seul dépassait le double mètre : Justin Patton (2m11), qui n’a foulé le parquet que douze petites minutes.

Résultat, personne n’a d’abord réussi à contenir Jarrett Allen, qui a marqué 26 points à 10/11 au shoot. Puis surtout, les Rockets ont été largement dominés au rebond : 55-33 ! Enfin, offensivement, John Wall n’y trouve pas son compte.

« Je n’aime pas vraiment le small ball, car j’ai besoin d’un intérieur qui va vers le cercle pour conclure », assure le meneur de jeu au Houston Chronicle. « C’est dur. J’aime faire des passes, et je suis habitué à trouver des grands après le pick-and-roll, pas seulement avec des passes lobées. Avec un grand qui peut finir près du cercle, ça rend l’équipe plus dynamique. On a besoin d’une présence à l’intérieur, voilà pourquoi on est en difficulté en ce moment. On se bat du mieux possible, au rebond notamment, mais c’est bien plus difficile quand on n’a pas de joueur de 2m10. »

« On doit faire avec ce qu’on a car on n’aura pas de pivot demain ou le prochain match »

Pour compenser une absence de centimètres aussi conséquente en défense, il faut de l’intensité, de la concentration et de la communication. Sauf que la crise est profonde à Houston, depuis la blessure de Wood, avec neuf défaites d’affilée, et des manques énormes au rebond surgissent match après match.

« C’est la première fois que je joue en small ball, donc je dois m’adapter », confirme Victor Oladipo, habitué à avoir Domantas Sabonis et Myles Turner dans sa raquette à Indiana. « Au fond, on doit faire avec ce qu’on a car on n’aura pas de pivot demain ou le prochain match. Parfois, ce n’est pas facile évidemment. Puis, à des moments, ça fonctionne. La preuve, ce sont les remplaçants, en small ball, qui ont permis de revenir. C’est trop facile de se plaindre. »

La frustration de John Wall est logique, mais comme le souligne Oladipo, ce manque de taille n’est pas le seul problème des Rockets en ce moment. Les Texans manquent toujours trop de shoots ouverts à 3-pts et les nombreuses absences ralentissent l’alchimie collective.

« Je pense que ça tient beaucoup aux différents changements dans notre groupe », avance l’ancien des Pacers, pour justifier cette très mauvaise passe. « Comment être régulier ainsi ? On est loin de pouvoir aligner nos joueurs pendant de longues minutes ensemble. Je parle de rythme et de positions de shoots. On ne peut pas seulement venir sur le parquet et shooter. Ce n’est pas une excuse pour autant, car on a des bons tirs, excellents même, mais on ne met pas dedans. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
James Harden 8 36.3 44.4 34.7 88.3 0.6 4.5 5.1 10.4 4.2 0.9 0.8 1.8 24.8
Victor Oladipo 20 33.5 40.7 32.0 78.3 0.4 4.3 4.8 5.0 2.5 1.2 0.5 2.2 21.2
Christian Wood 35 31.9 53.0 38.3 64.1 1.7 7.6 9.3 1.5 1.8 0.9 1.3 2.1 21.0
John Wall 38 32.1 40.3 32.5 73.7 0.4 2.8 3.2 6.7 3.5 1.1 0.8 1.2 20.4
Kelly Olynyk 14 30.9 59.5 40.9 85.7 1.4 6.5 7.9 2.6 2.3 1.0 0.6 2.7 17.9
Eric Gordon 27 29.2 43.3 32.9 82.5 0.3 1.9 2.1 2.6 1.9 0.5 0.5 1.6 17.8
Kevin Porter, Jr. 21 31.6 42.1 28.9 74.6 0.7 3.1 3.8 6.2 3.4 0.8 0.3 2.3 15.5
Jae'sean Tate 58 29.0 52.8 30.4 73.5 2.0 3.4 5.4 2.2 1.2 1.2 0.6 3.1 11.1
Demarcus Cousins 25 20.2 37.6 33.6 74.6 1.2 6.4 7.6 2.4 1.6 0.8 0.7 3.0 9.6
Danuel House 31 27.2 40.6 36.0 66.1 0.6 3.3 3.9 1.9 1.0 0.6 0.5 2.0 9.3
D.j. Augustin 14 19.2 41.5 36.0 97.1 0.5 1.8 2.3 4.0 1.5 0.4 0.0 1.3 9.2
David Nwaba 30 22.6 48.6 27.0 69.1 1.3 2.6 3.9 1.0 0.6 1.0 0.7 2.0 9.2
Sterling Brown 51 24.1 44.8 42.3 80.6 0.7 3.6 4.4 1.4 0.8 0.7 0.2 1.9 8.2
Armoni Brooks 6 17.3 44.7 40.6 33.3 0.2 2.3 2.5 0.7 0.7 0.7 0.0 0.8 8.0
Ben Mclemore 32 16.8 35.7 33.1 71.9 0.3 1.7 2.1 0.9 0.9 0.6 0.1 1.6 7.4
K.j. Martin 31 19.3 51.6 34.3 76.1 1.7 3.1 4.8 0.6 0.6 0.5 0.9 1.7 6.7
Mason Jones 26 11.8 41.2 35.9 61.4 0.2 1.8 2.0 1.5 1.1 0.2 0.0 0.8 5.8
Justin Patton 13 19.0 41.4 26.5 75.0 1.1 2.7 3.8 1.1 0.3 0.9 1.1 2.6 5.4
Avery Bradley 13 23.0 32.5 27.7 83.3 0.4 2.1 2.5 2.1 1.0 0.7 0.2 1.7 5.4
D.j. Wilson 17 12.1 39.2 32.4 66.7 0.5 2.5 3.1 0.6 0.8 0.4 0.6 1.4 4.7
P.j. Tucker 32 30.0 36.6 31.4 78.3 1.0 3.6 4.6 1.4 1.0 0.9 0.6 2.8 4.4
Bruno Caboclo 6 6.1 47.1 0.0 50.0 0.5 1.8 2.3 0.2 0.7 0.0 0.3 1.0 2.8
Brodric Thomas 4 6.0 28.6 16.7 71.4 0.2 0.8 1.0 1.0 1.0 0.2 0.2 1.2 2.5
Raymond Spalding 2 9.4 50.0 0.0 0.0 1.0 1.0 2.0 0.0 1.5 0.0 1.0 1.5 2.0
Anthony Lamb 12 10.9 18.9 14.3 83.3 1.2 1.3 2.5 0.3 0.2 0.1 0.1 1.2 1.8
Daquan Jeffries 3 5.8 50.0 33.3 0.0 0.3 0.0 0.3 1.0 0.0 0.0 0.7 0.0 1.7
Rodions Kurucs 11 6.8 23.8 13.3 50.0 0.2 0.8 1.0 0.4 0.8 0.5 0.4 0.6 1.2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |