Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit : Anthony Davis comme à la maison

En dessous de ses standards depuis une dizaine de jours, l’intérieur des Lakers a profité de son passage dans sa ville natale, Chicago, pour régler la mire et claquer 37 points en trois quart-temps.

Anthony Davis avait le (mono)sourcil froncé des mauvais jours depuis quelques matchs, arguant qu’il se devait d’être meilleur et de rester agressif. On a vu le résultat cette nuit avec le gros chantier réalisé par le pivot des Lakers à l’occasion de son retour sur ses terres, à Chicago.

L’intérieur des Lakers a débuté sa démonstration de force en inscrivant 9 des 10 premiers points de son équipe, marquant son territoire avec deux gros dunks d’entrée. Injouable en isolation, il s’est ensuite permis d’ajouter deux paniers de suite ainsi qu’un nouveau dunk sur une contre-attaque où l’ancien Pelican a démontré son sens de l’agressivité. Dans un match qui a rapidement perdu de son intérêt au regard de l’écart vite créé par les Lakers, Anthony Davis n’a jamais baissé sa garde et a profité de chaque occasion pour punir les Bulls, y compris à 3-points, ses deux tentatives réussies faisant passer l’écart à +30 en faveur des Californiens peu avant la pause (61-31).

« On voulait s’assurer de jouer pour lui autant que possible », a reconnu son coach Frank Vogel, décidé à le remettre en selle. « On a eu pas mal de nouveaux gars dans l’équipe, et il y a eu des moments sur le début de saison où moi, et même AD, avons essayé de mettre ces joueurs en confiance. Cette semaine, le début du road-trip était le moment pour qu’il s’affirme plus pour nous. Il n’avait pas fait un super match contre Milwaukee, mais l’état d’esprit était là. Et ce soir, il a été dominant ».

Il n’a manqué que la famille

AD a enfin terminé sa démonstration avec une petite leçon d’attaque en isolation devant un Lauri Markkanen impuissant, avant d’assister au dernier quart-temps depuis le banc avec le sentiment du devoir accompli.

Auteur de 37 points (son record cette saison) en 28 minutes, Anthony Davis avait connu plus désagréable comme soirée ! Il n’a manqué que la présence de ses proches pour parfaire la fête. Pour ça, il faudra attendre l’an prochain.

« C’est dur, car d’habitude quand je reviens à la maison, je peux voir ma famille, ils viennent au match et me soutiennent », a-t-il rappelé« Comme je suis dans la conférence Ouest depuis le début de ma carrière, je ne viens qu’une fois dans la saison. Ça me manque de ne pas les voir en tribune. C’était différent ce soir ».

Anthony Davis Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 NOP 64 29 51.6 0.0 75.1 2.6 5.6 8.2 1.0 2.5 1.2 1.4 1.8 13.5
2013-14 NOP 67 35 51.9 22.2 79.1 3.1 7.0 10.0 1.6 3.0 1.3 1.6 2.8 20.8
2014-15 NOP 68 36 53.5 8.3 80.5 2.5 7.7 10.2 2.2 2.1 1.5 1.4 2.9 24.4
2015-16 NOP 61 36 49.3 32.4 75.8 2.1 8.2 10.3 1.9 2.4 1.3 2.0 2.1 24.3
2016-17 NOP 75 36 50.5 29.9 80.2 2.3 9.5 11.8 2.1 2.2 1.3 2.4 2.2 28.0
2017-18 NOP 75 36 53.4 34.0 82.8 2.5 8.6 11.1 2.3 2.1 1.5 2.2 2.6 28.1
2018-19 NOP 56 33 51.7 33.1 79.4 3.1 8.9 12.0 3.9 2.4 1.6 2.0 2.4 25.9
2019-20 LAL 62 34 50.3 33.0 84.6 2.3 7.0 9.3 3.2 2.5 1.5 2.5 2.3 26.1
2020-21 LAL 23 33 53.3 29.3 71.5 2.0 6.4 8.4 3.0 1.8 1.4 2.0 1.8 22.5
Total   551 35 51.6 31.7 79.9 2.5 7.8 10.3 2.3 2.4 1.4 1.9 2.4 23.9

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |