Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Ricky Rubio réclame une réunion de crise

Le meneur des Wolves a retrouvé les terrains vendredi, et il retrouve une équipe qui vient de perdre 11 de ses 12 derniers matches.

De retour à Minneapolis, Ricky Rubio était enthousiaste à l’idée d’aider les Wolves à retrouver les playoffs. Malheureusement pour lui, la franchise a pris la saison par le mauvais bout, frappée par la blessure de Karl-Anthony Towns, mais aussi le Covid-19. D’ailleurs, l’Espagnol était à l’isolement depuis neuf jours parce qu’il était « cas contact », et il a retrouvé une équipe, bonne dernière de la conférence Ouest avec seulement trois victoires en quatorze matches, et quatre revers de suite.

« Ce serait bien qu’on fasse une longue réunion, mais je ne crois pas qu’on puisse se réunir plus de dix minutes » regrette Rubio, interrogé dans le Star Tribune. « Mais on a besoin d’une réunion de trois heures, et après les mots, on se doit de transformer ça en actes. »

L’ancien meneur du Jazz cherche des solutions pour que les joueurs puissent échanger sur leurs problèmes. Même en visioconférence. « Je parle de réunion, mais peut-être qu’on pourrait se parler en tête-à-tête,  pour construire cette cohésion qu’on n’avait pas au camp d’entraînement en raison de la situation. »

Ce qui agace Rubio, c’est que certains coéquipiers préfèrent jouer les « héros » plutôt que de miser sur le collectif pour s’en sortir. « C’est un sport collectif où tout le monde doit être sur la même longueur d’onde, et tout le monde doit jouer juste pour agir et atteindre la perfection. S’il y a une erreur de l’un des cinq joueurs sur le terrain, ça ne fonctionnera pas. Et nous en faisons beaucoup. »

Ce qui est inquiétant, c’est qu’il tient à peu près le même discours qu’il y a trois semaines, et on peut donc craindre que rien n’a changé depuis son coup de gueule du 1er janvier.

« Quand les choses n’allaient pas dans notre sens, tout le monde s’est mis à jouer perso »avait-il souligné. « On doit apprendre. On peut se trouver des tonnes d’excuses, on est jeunes, bla-bla-bla, mais lorsque tu entres sur le terrain, tu joues pour une équipe NBA. (…) Quand ça ne va pas, chacun joue à sa façon, on ne joue pas en équipe, le ballon ne bouge pas. Si tu regardes comment on a joué contre Utah et les sept premières minutes face aux Clippers, tu vois deux équipes complètement différentes. C’est l’effet boule de neige, une erreur en amène une autre et après ça ne s’arrête plus. On a perdu deux matchs par plus de vingt et trente points d’écart, on doit montrer plus de caractère ».

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Karl-anthony Towns 16 32.7 49.4 37.5 90.9 3.0 7.9 10.9 3.9 3.2 0.9 1.7 3.8 22.0
Malik Beasley 33 33.1 45.5 40.6 84.7 0.8 3.8 4.6 2.5 1.6 0.8 0.2 1.6 20.5
D'angelo Russell 20 29.2 42.6 39.9 75.0 0.5 2.1 2.6 5.0 2.7 1.1 0.5 1.9 19.2
Anthony Edwards 36 29.1 37.1 30.2 80.5 0.7 3.3 4.0 2.5 1.8 0.9 0.4 1.5 14.9
Naz Reid 34 20.6 51.5 34.0 73.3 1.1 3.6 4.8 1.3 1.1 0.6 1.2 3.1 11.9
Jaylen Nowell 22 16.7 41.8 34.7 83.8 0.5 1.5 1.9 1.0 0.5 0.5 0.2 1.8 9.0
Ricky Rubio 34 25.4 39.0 32.9 82.4 0.4 2.7 3.1 6.4 2.1 1.2 0.0 2.3 8.0
Jarrett Culver 19 19.8 42.2 22.9 60.0 1.6 3.2 4.7 0.8 1.2 0.6 0.4 2.1 7.2
Jake Layman 24 15.5 51.3 31.9 77.8 0.3 1.2 1.5 0.7 0.7 0.8 0.5 1.1 6.4
Jarred Vanderbilt 34 19.2 61.2 50.0 55.6 1.8 3.9 5.7 1.5 1.0 1.1 0.6 2.1 6.1
Juancho Hernangomez 17 16.0 40.0 30.2 68.4 0.8 3.6 4.4 0.6 0.4 0.4 0.1 0.8 5.9
Jordan Mclaughlin 24 19.4 37.6 34.8 80.0 0.5 1.8 2.3 4.7 1.1 1.0 0.2 1.0 5.4
Jaden Mcdaniels 30 19.1 38.3 33.7 52.2 0.6 2.8 3.4 1.0 0.8 0.3 1.0 2.4 5.1
Josh Okogie 29 19.2 35.1 21.8 75.6 0.9 1.6 2.5 1.0 0.8 0.8 0.5 2.0 4.7
Ed Davis 19 13.9 41.9 0.0 87.5 2.0 3.1 5.1 1.0 0.3 0.5 0.5 2.6 2.3
Ashton Hagans 2 2.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.5 0.0 0.0 0.0 0.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |