Matchs
hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Paul George, la revanche dans la peau

Remarquable d’adresse et de régularité depuis le début de saison, l’ailier des Clippers a des choses à se faire pardonner. C’est son moteur pour enchaîner les rencontres de grande qualité.

Si on met de côté sa sortie à 39 points contre les Suns il y a presque deux semaines, Paul George ne connaît aucune poussée de fièvre cette saison. En revanche, il est très régulier et toujours efficace.

Dernier exemple en date : ses 26 points à 8/14 au shoot (4/8 à 3-pts) contre les Kings. Le symbole de sa saison sans faute pour l’instant avec 25.3 points de moyenne et des pourcentages de réussite remarquables : 50 % au shoot, 51 % à 3-pts et 92 % aux lancers-francs. Un joli 50/50/90, Graal de tout bon shooteur.

« Je suis revenu avec un sentiment de revanche », révèle l’ailier des Clippers à ESPN, pour expliquer son excellent début de saison. « Je n’ai pas aimé, non seulement le bruit autour de moi, mais surtout la fin de saison. Les gens ont vu des points faibles et je devais réagir. Je devais répondre. C’est mon moteur et ça me permet de me pousser à redevenir moi-même. »

Des faiblesses affichées par l’ancien des Pacers et du Thunder lui-même, pendant son passage estival dans la « bulle ». Il avait avoué souffrir de dépression durant la reprise, parlant ainsi au psychologue de la franchise pendant les playoffs. De plus, ses piètres performances face à Dallas et Denver avaient été moquées.

Bien dans sa tête, bien dans son corps

Entre sa rééducation après ses opérations des épaules et ses problèmes psychologiques à Disney World, « PG13 » n’avait pas pu afficher son meilleur niveau la saison passée, celui de la saison 2018-2019 avec le Thunder. C’est cette hauteur (troisième aux votes pour le MVP de la saison régulière) qu’il compte retrouver en 2020/2021, surtout après une année manquée donc, mais aussi une prolongation signée il y a un mois et une belle promesse faite aux Clippers.

« Après la difficile année écoulée, je ne pouvais que répondre comme ça. Je ne pouvais qu’aller mieux. Ça fait presque deux ans que j’ai été opéré des épaules aussi. Je suis en pleine santé mentale et physique. »

Marcus Morris estime que son coéquipier « joue à un niveau très élevé » et réalise même une « saison de MVP ». Kawhi Leonard lui, qui s’est entraîné avec George pendant l’intersaison, se réjouit de le voir retrouver ses sensations.

« Il a pu véritablement travailler cet automne, ce qui n’était pas le cas pendant l’été 2019 où il était limité à cause de ses opérations aux épaules », souligne le double MVP des Finals. « Il est revenu avec de la détermination et de la concentration. » 

Paul George Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2010-11 IND 61 21 45.3 29.7 76.2 0.6 3.1 3.7 1.1 2.1 1.0 1.2 0.4 7.8
2011-12 IND 66 30 44.0 38.5 80.2 0.9 4.8 5.6 2.4 2.9 1.6 1.8 0.6 12.1
2012-13 IND 79 38 41.9 36.2 80.7 1.1 6.5 7.6 4.1 2.9 1.8 3.0 0.7 17.4
2013-14 IND 80 36 42.4 36.4 86.4 0.8 6.0 6.8 3.5 2.5 1.9 2.8 0.3 21.7
2014-15 IND 6 15 36.7 40.9 72.7 0.7 3.0 3.7 1.0 1.8 0.8 2.0 0.2 8.8
2015-16 IND 81 35 41.8 37.2 86.0 1.0 6.0 7.0 4.1 2.8 1.9 3.3 0.4 23.1
2016-17 IND 75 36 46.2 39.4 89.8 0.8 5.8 6.6 3.4 2.8 1.6 2.9 0.4 23.7
2017-18 OKC 79 37 43.0 40.1 82.2 0.9 4.8 5.7 3.3 3.0 2.0 2.7 0.5 22.0
2018-19 OKC 77 37 43.8 38.6 83.9 1.4 6.8 8.2 4.1 2.8 2.2 2.7 0.4 28.0
2019-20 LAC 48 30 43.9 41.2 87.6 0.5 5.2 5.7 3.9 2.4 1.4 2.6 0.4 21.5
2020-21 LAC 27 34 49.9 45.0 88.8 0.9 5.2 6.1 5.4 2.3 1.1 3.4 0.5 23.7
Total   679 34 43.6 38.5 84.7 0.9 5.5 6.4 3.4 2.7 1.7 2.6 0.4 20.1

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |