Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.31NEW3.5Pariez
  • DAL1.33CHI3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Mike Brown dévoile ses grands projets pour le Nigeria

L’assistant des Warriors sera sur le banc du Nigeria aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021 et il est très ambitieux.

Trois matches, trois victoires. Les débuts de Mike Brown avec le Nigeria se sont idéalement passés pour cette phase de qualifications pour l’Afrobasket 2021, et l’assistant des Warriors a pu se familiariser avec une partie de l’effectif qui se rendra à Tokyo pour participer aux Jeux olympiques. Alors que la fédération pourrait ou voulait convaincre Spencer Dinwiddie, Jahlil Okafor, Victor Oladipo et/ou Bam Adebayo de revêtir le maillot de la sélection, Mike Brown se fixe un objectif très élevé.

« Notre but est de finir sur le podium. On veut montrer au monde qu’on peut tenir tête aux meilleures équipes » a-t-il expliqué à ESPN. « Vu le talent qu’on possède, je pense que c’est un objectif réaliste. On a appelé les agents d’Adebayo et Victor. (…) Vous savez, Bam va jouer avec les États-Unis. Je ne l’imagine pas ne pas être dans l’équipe, et il y a peu de chance qu’il vienne jouer pour le Nigeria. C’est similaire pour Victor, et il a déjà joué pour les États-Unis auparavant, et de ce que j’ai compris, selon ses agents, il veut jouer pour les États-Unis. Évidemment, la porte est ouverte s’ils veulent vraiment jouer pour le Nigeria. »

« Le vivier de talents est riche »

Pays phare du continent africain depuis dix ans, présent aux Jeux olympiques depuis 2012, le Nigeria n’est pas encore parvenu à transformer sa domination continentale dans une grande compétition. Mais Mike Brown y croit.

« On veut être une nation dominante. On veut être mentionné avec les meilleures équipes du monde, et pour y parvenir, on doit faire en sorte que les joueurs en ont conscience et que les standards requis sont placés au bon niveau. Quand vous regardez les joueurs de l’équipe du Nigeria, c’est épatant de voir autant de talents. Donc, j’ai le sentiment qu’avec un peu d’organisation, un peu de structure et un peu de continuité, on peut faire quelque chose de vraiment spécial. »

Si l’on se fie au classement FIBA, le Nigeria est 23e sur le plan international, et le chemin est donc encore long pour se rapprocher des plus grandes nations. « Sur le long terme, nous allons nous efforcer d’obtenir une certaine régularité au niveau le plus élevé, de sorte que nous puissions non seulement être classés numéro un en Afrique, mais aussi balancer cette 23e place mondiale contre une place dans le Top 5, année après année.  »

Pour y parvenir, Mike Brown va pouvoir s’appuyer sur le banc à des assistants NBA comme Darvin Ham (Bucks) et Jordi Fernandez (Nuggets), mais aussi sur le terrain, sur une nouvelle génération de joueurs nigérians, très présents dans la dernière Draft. « Je ne peux pas leur parler de jouer pour les Warriors » précise-t-il pour éviter tout soupçon de tampering. « Je parle avec tous ces joueurs draftés depuis l’université, et quand ils ont été draftés, je leur ai envoyé un message de félicitations. Cela montre à quel point le vivier de talents est riche, et ce n’est qu’une seule Draft. Je parle à d’autres joueurs encore à l’université, et qui viendront. Vraiment, cela me rend extrêmement heureux. »

Mike Brown ajoute enfin que le but est de créer de vraies fondations, et qu’il est essentiel de mettre en place un programme avec les plus jeunes. « Cette continuité est extrêmement importante. Nous voulons construire un programme comme il faut. Nous voulons avoir une équipe U16, nous voulons avoir une équipe U17 et U18, pour que ces jeunes puissent commencer à entrer dans le système. »

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |  
A lire aussi