Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Doc Rivers, bien plus qu’un coach à Philadelphie

Si la cote de Doc Rivers reste élevée en NBA, c’est parce que son influence dépasse le cadre du terrain.

Même s’il est venu avec la simple casquette de coach, Doc Rivers ne sera pas uniquement là pour entraîner les Sixers. Comme aux Clippers, lorsqu’il est arrivé en 2013, son rôle est aussi économique et « culturel ».

Finalement, le projet « Trust The Process » s’est soldé par un échec, avec un « sweep » subi au premier tour face aux Celtics. Brett Brown, présent depuis le début, a fait ses valises, et c’est donc à Doc Rivers que revient la mission de ramener la franchise en finale NBA. En 2021, on célébrera déjà les 20 ans du dernier passage en finale, sous la coupe d’Allen Iverson et de Larry Brown.

Pour Doc Rivers, il s’agit donc de replacer cette mythique franchise parmi les places fortes de la côte Est. De lui redonner une certaine respectabilité, une certaine réputation, tout en l’ouvrant vers l’avenir, et il s’agit notamment d’un changement de salle. Exactement comme aux Clippers.

La valeur des franchises a explosé ces dernières années, et la valorisation est aussi importante que les résultats sportifs. On le voit bien avec les Knicks, franchise la plus valorisée de la NBA alors que les résultats sont en berne. Et quand les résultats suivent la courbe de l’attrait économique, cela donne les Lakers et les Warriors dont les valeurs ont pris 20% en un an. Les Sixers veulent entrer dans cette dernière catégorie.

Pour certains, Doc Rivers va donc occuper un poste virtuel de « Chief Performance Officer », qu’on pourrait traduire par « Responsable de la rentabilité ». 

« Il y a des présidents qui sont là simplement pour présenter le message. Un coach, c’est plus qu’un message. Il est le message et les résultats » explique un dirigeant NBA à CNBC, tandis qu’un autre trouve que c’est le terme idoine. « Vu les circonstances, c’est approprié » concède Andy Dolich, un ancien dirigeant de la NBA.

« Si on doit gagner, ce n’est pas en continuant de faire ce qu’on a toujours fait et en imaginant que les résultats seront différents »

Concrètement, Doc Rivers est là pour tirer le meilleur rendement d’un effectif qui a échoué, mais aussi augmenter la valeur de la franchise. C’est ce qu’il avait réussi à faire aux Clippers en tenant fermement la barre durant la tempête Sterling, permettant aux Clippers de se refaire une réputation et enfin devenir une équipe « glamour », au point d’attirer coup sur coup Kawhi Leonard et Paul George.

Doc Rivers, c’est aussi une personnalité hors du terrain, et on a vu dans « la bulle » qu’il restait un leader de la NBA dans son ensemble, au même titre qu’un LeBron James ou un Chris Paul. C’est aussi pour ça que Philly l’a recruté et que Steve Ballmer, nouveau patron des Clippers, lui avait donné la double casquette président/coach.

« Le coach vous apporte une trame narrative, et c’est pour ça que des coaches comme Doc Rivers sont si bons et c’est pour ça qu’ils coûtent aussi cher » explique un autre dirigeant. « Mais Ballmer ne trouvera personne d’aussi bon que Rivers (pour le faire). »

Un Doc Rivers prêt à changer et s’adapter à ce nouvel effectif et cette nouvelle direction.

« Gagner apporte la sécurité, mais si vous voulez devenir un gagnant, il faut sortir de sa zone de confort » expliquait-il en… 1999 lors de sa première saison comme entraîneur, à Orlando. Plus de vingt ans plus tard, le discours n’a pas évolué : « Je change en permanence. Je cherche toujours un staff différent. Je pense qu’on ne s’arrête jamais de progresser comme entraîneur ou personne. Si on doit gagner, ce n’est pas en continuant de faire ce qu’on a toujours fait et en imaginant que les résultats seront différents. Il faut faire des choses différentes. Il faut se donner à l’équipe. Il faut faire des sacrifices. »

À 59 ans, Doc Rivers est en tout cas prêt à entamer un nouveau chapitre de sa carrière d’entraîneur.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés