Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

LeBron James, en évolution constante

Freiné par un tir à 3-points peu fiable en début de carrière, le quadruple champion NBA a travaillé pour gommer ses points faibles. Et s’adapter à une ligue en perpétuel changement.

Gatorade avait réalisé une publicité mythique, où un Michael Jordan de 39 ans affrontait un Michael Jordan de 23 ans. Le premier, bien moins athlétique et aérien que le second, y faisait parler sa technique et son expérience.

À bientôt 36 ans, LeBron James pourrait sans doute faire de même s’il affrontait un LeBron James de 27 ans, l’âge auquel le « King » rejoignait le Heat.

« Le LeBron de 35 ans dirait au LeBron de 27 ans qu’il ne connait même pas son jeu », expliquait-il ainsi après le sacre des Lakers. « Il n’en a même pas effleuré la surface. Il n’a pas idée de ce qu’il est capable de faire. Je pense que lors d’un duel entre le LeBron de 27 ans et le LeBron de 35 ans, ce dernier l’emporte. »

Pour dominer aussi longtemps en NBA, il faut en effet développer sans cesse son jeu, gommer ses moindres points faibles. En 2007, quand LeBron James emmène les (faibles) Cavaliers en Finals, Tim Duncan et sa bande n’ont qu’à boucher la raquette pour forcer le jeune ailier à rester en périphérie, où il n’est pas encore efficace.

En 2011, quand Dallas paralyse Miami avec sa « zone » en Finals, LeBron James semble presque inoffensif.

Mais le quadruple MVP a bossé, travaillant son jeu poste bas pour ne plus jamais être à la merci d’une défense de « zone ». Son adresse de loin a également fait un bond, de 29% lors de son année rookie à 41% lorsqu’il retrouve les Spurs en Finals, en 2013. Il n’est plus possible alors de le laisser seul derrière la ligne à 3-points.

On peut globalement voir son évolution sur cette représentation de ses tirs, saison par saison. En bleu, on peut voir les zones « faibles », en blanc les zones « moyennes » et en rouge les zones « fortes ».

On peut également y voir l’évolution de la NBA, qu’il a donc su accompagner. À son arrivée en 2003, la « révolution du 3-points » n’a pas encore débuté et le jeune « King » est surtout dominant près du cercle. Petit à petit, on le voit améliorer son efficacité sur « l’elbow », et notamment du côté gauche du panier, sa zone préférée.

Ces dernières saisons, il s’est concentré (comme toute la ligue) sur les 3-points et les pénétrations. Mais c’est aussi une de ses forces, d’avoir réussi à suivre le mouvement.

« La seule chose que j’ai appris régulièrement à gérer dans la ligue, c’est le changement, au cours des 52 années où j’ai été impliqué en tant que joueur, consultant, responsable vidéo ou entraîneur », expliquait ainsi Pat Riley, en octobre 2019, avant l’ouverture de la saison. « Tous les cinq ou six ans, il y a un changement spectaculaire qui a des effets à long terme. Au cours des vingt dernières années, les changements ont été encore plus spectaculaires – davantage encore culturels et générationnels – mais il faut s’adapter. »

S’adapter ou mourir, comme le personnage de Billy Bean le dit lors du film « Moneyball »…

LeBron James Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2003-04 CLE 79 40 41.7 29.0 75.4 1.3 4.2 5.5 5.9 1.9 1.7 3.5 0.7 20.9
2004-05 CLE 80 42 47.2 35.1 75.0 1.4 6.0 7.4 7.2 1.8 2.2 3.3 0.7 27.2
2005-06 CLE 79 43 48.0 33.5 73.8 1.0 6.1 7.0 6.6 2.3 1.6 3.3 0.8 31.4
2006-07 CLE 78 41 47.6 31.9 69.8 1.1 5.7 6.7 6.0 2.2 1.6 3.2 0.7 27.3
2007-08 CLE 75 40 48.4 31.5 71.2 1.8 6.1 7.9 7.2 2.2 1.8 3.4 1.1 30.0
2008-09 CLE 81 38 48.9 34.4 78.0 1.3 6.3 7.6 7.3 1.7 1.7 3.0 1.2 28.4
2009-10 CLE 76 39 50.3 33.3 76.7 0.9 6.4 7.3 8.6 1.6 1.6 3.4 1.0 29.7
2010-11 MIA 79 39 51.1 33.0 75.9 1.0 6.5 7.5 7.0 2.1 1.6 3.6 0.6 26.7
2011-12 MIA 62 38 53.1 36.2 77.1 1.5 6.4 7.9 6.2 1.6 1.9 3.4 0.8 27.2
2012-13 MIA 76 38 56.5 40.6 75.3 1.3 6.8 8.0 7.3 1.5 1.7 3.0 0.9 26.8
2013-14 MIA 77 38 56.7 37.9 75.0 1.1 5.9 6.9 6.3 1.6 1.6 3.5 0.3 27.1
2014-15 CLE 69 36 48.8 35.4 71.0 0.7 5.3 6.0 7.4 2.0 1.6 3.9 0.7 25.3
2015-16 CLE 76 36 52.0 30.9 73.1 1.5 6.0 7.4 6.8 1.9 1.4 3.3 0.6 25.3
2016-17 CLE 74 38 54.8 36.3 67.4 1.3 7.3 8.6 8.7 1.8 1.2 4.1 0.6 26.4
2017-18 CLE 82 37 54.2 36.7 73.1 1.2 7.5 8.7 9.1 1.7 1.4 4.2 0.9 27.5
2018-19 LAL 55 35 51.0 33.9 66.5 1.0 7.4 8.5 8.3 1.7 1.3 3.6 0.6 27.4
2019-20 LAL 67 35 49.3 34.8 69.3 1.0 6.9 7.8 10.2 1.8 1.2 3.9 0.5 25.3
Total   1265 38 50.4 34.4 73.4 1.2 6.2 7.4 7.4 1.8 1.6 3.5 0.8 27.1

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés