Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Gordon Hayward est revenu trop tôt de sa blessure

L’ailier des Celtics n’était pas à 100% quand il a retrouvé les parquets lors du Game 3 de la finale de conférence. Il aurait eu besoin de quinze jours de plus.

Son retour en milieu de série n’a pas provoqué de miracle pour les Celtics. En manque de rythme après quatre semaines sans compétition, Gordon Hayward n’a pu compiler que 10.5 points de moyenne à 40 % de réussite en quatre matches face au Heat.

Mais d’après les informations du Boston Globe, difficile de lui demander plus puisque l’ailier de Boston, blessé à la cheville droite, n’était pas à 100%. Touché aux nerfs et aux fibres de sa cheville, il pouvait à peine sauter et aurait eu besoin de deux semaines de plus pour revenir pleinement et ainsi ne pas jouer sur une seule jambe.

Sauf que les Celtics, menés 2-0 au moment de son retour, n’avaient pas ce temps devant eux. Résultat : Gordon Hayward a compensé avec son intelligence de jeu, sa lecture et son placement face à la défense de « zone » du Heat, mais il manquait de tranchant et de vitesse. Il avait d’ailleurs expliqué avoir très mal à la cheville après le Game 3.

Trois saisons à Boston marquées par les problèmes physiques

C’est un caillou de plus dans la chaussure de l’ancien du Jazz à Boston. Après une première année qui n’a duré que cinq minutes après une terrible blessure dans la rencontre d’ouverture, il était revenu la saison passée mais ses performances étaient logiquement laborieuses et irrégulières.

Cette saison, l’ancien All-Star avait récupéré physiquement et la différence était notable : 17.5 points à 50 % de réussite, 6.7 rebonds et 4.1 passes de moyenne. Malheureusement, cette entorse contractée dans le premier match des playoffs contre Philadelphie est venue totalement briser son élan.

Quel avenir dès lors pour Gordon Hayward ? Il serait hautement improbable qu’il fasse l’impasse sur sa dernière année de contrat à 34.1 millions de dollars. Il devrait donc activer sa « player option » et rester à Boston, en espérant enfin réaliser une année sans pépins physiques.

LEXIQUE

Player option : possibilité pour un joueur d’activer (ou pas) la dernière année de son contrat, afin de terminer son bail ou bien de devenir free agent avec un an d’avance.

Gordon Hayward Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2010-11 UTH 72 17 48.5 47.3 71.1 0.6 1.4 1.9 1.1 1.5 0.4 1.0 0.3 5.4
2011-12 UTH 66 31 45.6 34.6 83.2 0.9 2.6 3.5 3.1 1.6 0.8 1.7 0.6 11.9
2012-13 UTH 72 29 43.5 41.5 82.7 0.7 2.4 3.1 3.0 1.7 0.8 1.7 0.5 14.1
2013-14 UTH 77 36 41.3 30.4 81.6 0.8 4.3 5.1 5.2 2.0 1.4 2.8 0.5 16.2
2014-15 UTH 76 34 44.5 36.4 81.2 0.7 4.2 4.9 4.1 1.7 1.4 2.7 0.4 19.3
2015-16 UTH 80 36 43.3 34.9 82.4 0.8 4.2 5.0 3.7 2.3 1.2 2.5 0.3 19.7
2016-17 UTH 73 35 47.1 39.8 84.4 0.7 4.7 5.4 3.5 1.6 1.0 1.9 0.3 21.9
2017-18 BOS 1 5 50.0 0.0 0.0 0.0 1.0 1.0 0.0 1.0 0.0 0.0 0.0 2.0
2018-19 BOS 72 26 46.6 33.3 83.4 0.7 3.8 4.5 3.4 1.4 0.9 1.5 0.3 11.5
2019-20 BOS 52 34 50.0 38.3 85.5 1.1 5.6 6.7 4.1 1.9 0.7 1.9 0.4 17.5
Total   641 31 45.1 36.6 82.3 0.8 3.7 4.4 3.5 1.8 1.0 2.0 0.4 15.3

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés