Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

À 30 ans, Kemba Walker découvre les joies de la victoire en playoffs

L’ancien meneur des Hornets a déjà remporté cinq matches avec les Celtics en playoffs. C’est deux de plus que pendant toute sa carrière avec les Hornets.

Avant de passer l’obstacle Sixers en quatre manches, Kemba Walker n’avait jamais passé un premier tour de playoffs. D’ailleurs, avant de venir à Boston, son expérience se limitait à deux séries face au Heat, avec un « sweep » en 2014 et une série en sept manches en 2016. Et c’est tout…

Déjà âgé de 30 ans, le meneur All-Star est donc plus que ravi de jouer les premiers rôles. « C’est pour ça que je suis venu à Boston, pour être capable de jouer en playoffs et d’aller loin » explique-t-il à USA Today. « J’ai toujours eu le sentiment d’être un gagneur. Je veux jouer au niveau le plus élevé, et j’ai la possibilité de le faire désormais, et c’est vraiment excitant. »

La nuit dernière, Walker a été très bon dans la belle victoire de Boston face à Toronto : 18 pts, 10 pds à 6 sur 11 aux tirs. Très propre face au duo Lowry-VanVleet.

« Au-delà du fait que je suis content qu’on ait gagné, je suis encore plus content qu’il puisse vivre ça » assure Jayson Tatum. « Il n’avait jamais passé le premier tour. Il est en NBA depuis très longtemps. C’est plaisant de l’aider à parvenir et de vivre ça avec lui, et j’espère que ça va continuer. »

Adversaire des Celtics, Nick Nurse est l’un des premiers fans de Walker, même s’il lui a fait très mal la nuit dernière. « Il a tellement d’énergie dans tellement de domaines, a déclaré Nurse. « Non seulement il remonte le terrain rapidement, mais il peut marquer. De lui, dégage cet amour du jeu. Ça se voit que c’est un excellent coéquipier. Il joue beaucoup avec le sourire. J’ai eu la chance de l’entraîner au All-Star Game cette année, et c’était une joie absolue pour lui d’être là. Il y a beaucoup de choses à apprécier chez lui. »

Une analyse partagée par Brad Stevens : « Il aime vraiment le basket, et il aime tout ce qui entoure le basket : l’équipe, la compétition, attaquer et défendre« . Un enthousiasme dont avait besoin Boston après la triste saison dernière.

Kemba Walker Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2011-12 CHA 66 27 36.6 30.5 78.9 0.5 3.1 3.6 4.4 1.2 0.9 1.8 0.3 12.1
2012-13 CHA 82 35 42.3 32.2 79.8 0.7 2.7 3.5 5.7 1.9 2.0 2.4 0.4 17.7
2013-14 CHA 73 36 39.3 33.3 83.7 0.5 3.7 4.2 6.1 1.8 1.2 2.3 0.4 17.7
2014-15 CHA 62 34 38.5 30.4 82.7 0.6 3.0 3.6 5.1 1.5 1.4 1.6 0.5 17.3
2015-16 CHA 81 36 42.7 37.1 84.7 0.7 3.7 4.4 5.2 1.4 1.6 2.1 0.5 20.9
2016-17 CHA 79 35 44.3 39.9 84.7 0.6 3.3 3.9 5.5 1.5 1.1 2.1 0.3 23.2
2017-18 CHA 80 34 43.1 38.4 86.4 0.4 2.7 3.1 5.6 1.2 1.1 2.2 0.3 22.1
2018-19 CHA 82 35 43.4 35.6 84.4 0.6 3.8 4.4 5.9 1.6 1.2 2.6 0.4 25.6
2019-20 BOS 56 31 42.5 38.1 86.4 0.6 3.2 3.9 4.8 1.6 0.9 2.1 0.5 20.5
2020-21 BOS 43 32 42.0 36.0 89.9 0.4 3.6 4.0 4.9 1.4 1.1 2.1 0.3 19.3
2021-22 NYK 37 26 40.3 36.7 84.5 0.4 2.6 3.0 3.5 1.0 0.7 1.3 0.2 11.7
Total   741 33 41.8 36.0 84.0 0.6 3.2 3.8 5.3 1.5 1.2 2.1 0.4 19.5

Comment lire les stats ? MJ = matches joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; Off = rebond offensif ; Def= rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; Pts = Points.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *