Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.22UTA1.58Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Anfernee Simons : « Je ne pensais pas que ça allait être aussi dur cette année »

Attendu comme un joueur important pour sa deuxième saison NBA, Anfernee Simons a finalement été à l’image de ses Blazers cette saison : décevant. Entre attentes trop élevées et performances en dent de scie, il veut garder le cap.

Tout a commencé le 10 avril 2019. Les Blazers disputent leur dernier match de la saison régulière face à Sacramento, et malgré l’importance du résultat au classement de la conférence Ouest, Terry Stotts choisit de lancer une équipe de jeunes joueurs pour cette ultime levée. Le rookie, Anfernee Simons, ne rate pas l’occasion, et pour sa première titularisation, il inscrit la bagatelle de 37 points, plus 9 passes et 6 rebonds.

Toujours en couveuse durant l’été, Anfernee Simons poursuit avec une ligue d’été de haute voltige, à 22 points et un insensé 65% de réussite à 3-points sur le tournoi de Las Vegas. Bref, il arrivait lancé pour sa deuxième saison.

« C’était plutôt comme grimper une montagne très abrupte »

Mais, après un premier mois à 11 points, Anfernee Simons a peu à peu disparu des radars et a unanimement déçu. Premier remplaçant sur le terrain sur les lignes arrières en début de saison, il s’est non seulement fait doubler par Gary Trent Jr. au fur et à mesure des matchs, mais il a comme heurté le mur des rookies, un an après…

« Pfff, galérer n’est pas le bon mot », souffle-t-il pour The Athletic. « C’était plutôt comme grimper une montagne très abrupte. J’ai beaucoup d’émotions mélangées, surtout après les matchs. Ce sont probablement les moments les plus difficiles. Je veux évidemment dépasser cette adversité et m’en sortir, mais j’ai le sentiment que cette situation est un mal pour un bien : elle va me préparer pour quelque chose d’encore plus grand que je ne vois pas encore. Je dois garder la tête sur les épaules et me rendre compte qu’il me faudra faire encore plus d’efforts pour passer le col. »

Alors qu’il avait drafté des superstars comme Blake Griffin et Damian Lillard, Neil Olshey n’avait pas hésité à déclarer que Anfernee Simons était le joueur le plus talentueux qu’il ait sélectionné. Après sa saison à 9 points, 2 rebonds et 1 passe, le GM croit toujours aussi fort dans le potentiel de sa pépite.

« Bien que sa production a été inconstante à mesure qu’il s’adaptait à un rôle plus large après avoir à peine joué en tant que rookie, on croit en lui autant aujourd’hui que l’été passé », a maintenu Neil Olshey.

Passé de 7 à 21 minutes entre sa saison rookie et cette année, Anfernee Simons a tout simplement eu beaucoup de mal à passer de miettes de minutes à un rôle de doublure sur les deux postes arrières. Ses débuts encourageants ont certes été douchés à mesure que ses adversaires se sont adaptés à ses forces, mais le gamin de 20 ans n’a pas dit son dernier mot.

« Les minutes qu’il a jouées cette saison finiront par payer »

« Parfois, il faut simplement passer par ces étapes inévitables par lesquelles passent tous les jeunes joueurs. Je continue de penser que je peux bien jouer tout le temps, mais je savais aussi qu’il y aurait des moments comme ça. Mais honnêtement, je ne pensais pas que ça allait être si difficile. C’est pour ça qu’avoir un entourage solide et mes parents qui continuent de m’encourager aide énormément. Quand j’aurais réussi à sortir de cette situation, il n’y aura plus d’obstacles aussi difficiles à surmonter. »

Avouant qu’il se retrouvait souvent, assis sur son lit pendant de longues minutes, seul dans sa chambre à se rappeler ses actions dans sa tête, Anfernee Simons a beaucoup ressassé. Au niveau à l’entraînement si l’on en croit les témoignages de tous, dans et autour de l’équipe, il n’a pas réussi à traduire ça en match, sur de courtes séquences et face à des adversaires préparés.

Manque de physique et manque de confiance ont fini par éteindre l’étoile filante dans le ciel de Rip City. Anfernee Simons est cependant conscient qu’il a encore le soutien total de son GM et toute sa franchise derrière lui. En contact perpétuel pour demander conseils à ses aînés, Damian Lillard et CJ McCollum, Anfernee Simons sait bien que Neil Olshey ne faisait que son travail en vantant ses talents.

Maintenant, il sait qu’il a encore beaucoup de chemin à parcourir. Le combo-guard de 20 ans peut effectivement tirer d’enseignements très importants pour la suite de sa carrière après cette saison bien pénible.

« On a placé Anfernee dans un rôle plus avancé, et ce dans une chronologie accélérée par rapport aux autres extérieurs qu’on a draftés avant lui, parce qu’il est un élément essentiel de notre roster pour la suite et parce que son niveau de talent le justifie », conclut Neil Olshey, sûr de son fait. « Les minutes qu’il a jouées cette saison finiront par payer sur le long terme. »

Son meilleur match de la saison 

Anfernee Simons Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2018-19 POR 20 7 44.4 34.5 56.2 0.2 0.5 0.7 0.7 0.5 0.1 0.6 0.0 3.8
2019-20 POR 70 21 39.9 33.2 82.6 0.4 1.8 2.2 1.4 1.9 0.4 0.9 0.1 8.3
2020-21 POR 64 17 41.9 42.6 80.7 0.2 2.0 2.2 1.4 1.5 0.3 0.7 0.1 7.8
2021-22 POR 22 23 45.9 38.1 94.7 0.5 2.1 2.6 2.2 1.6 0.5 1.1 0.2 12.0
Total   176 18 41.9 38.2 81.0 0.3 1.8 2.1 1.4 1.6 0.3 0.8 0.1 8.1

Tags →
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires