Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.73UTA2.12Pariez
  • LOS1.88LA 1.93Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Raptors ont réponse à tout

Même sans pivot, Toronto continue de trouver des solutions et de gagner. En disposant des Wolves, les champions en titre viennent de remporter leur 15e rencontre d’affilée.

Rien ne semble pouvoir faire trembler les Raptors en ce moment. Même si les Wolves ne sont pas des cadros, il fallait tout de même surmonter l’absence d’un pivot puisqu’en plus de Marc Gasol, Serge Ibaka manquait à l’appel.

Comment contenir Karl-Anthony Towns sans un intérieur de métier ? Nick Nurse a donc décidé de mettre Rondae Hollis-Jefferson sur le double All-Star, qui va finir avec 23 points à 5/13 au shoot et 5 ballons perdus. « C’est clairement différent », relate l’ancien des Nets. « Le but est tenir sa place face à des joueurs auxquels je rends 12 centimètres et 15 ou 20 kilos. Il faut donc être fort mentalement. J’ai adoré ce challenge. »

Le coach des Raptors n’a pas non plus hésité à utiliser OG Anunoby (25 points et 12 rebonds), pour faire ce sale boulot. « Il a été excellent défensivement », souligne-t-il. « On l’a mis un peu partout, sur Towns notamment et il a été bon. Il a aussi changé sur D’Angelo Russell. Il a très bien lu les situations. »

Pascal Siakam a lui aussi fait l’éloge d’OG Anunoby. « La plupart du temps, on voit qu’il réfléchit trop et ne joue pas librement », regrette le Camerounais. « Dès qu’il se libère, qu’il shoote quand il est libre, qu’il pénètre quand c’est possible, il fait toujours un bon match. Il doit aller au plus simple : il l’a fait pendant cette rencontre. »

D’Angelo Russell étouffé au bon moment

Autre performance défensive : celle sur D’Angelo Russell, en dernier quart-temps, qui jouait son premier match avec Minnesota. Le transfuge des Warriors a réussi son match pendant plus de 30 minutes, puis quand les choses sérieuses ont commencé, la défense de Toronto est montée d’un cran. Littéralement.

« On lui a mis la pression », analyse Nick Nurse, face à un D’Angelo Russell à 22 points à 7/12 au shoot, qui a perdu 6 ballons. « On l’a forcé à dribbler. Car les shoots, il va les mettre si on est trop bas. On a essayé de le trapper en sortie de temps-mort, quand les matchups étaient bons. Il a perdu deux ballons qui nous ont permis de marquer deux layups, c’était très important. » 

Important oui, car même si la victoire l’emporte sur tout, la performance des Raptors ne fut pas parfaite. On peut noter les 15 ballons perdus en première mi-temps ou les 126 points encaissés. Mais dans une série de succès, il n’y a pas toujours des matches aboutis. « Déjà, pendant un bon moment, cela ne ressemblait pas à une victoire », concède Nick Nurse. « Mais on a obtenu le maximum de chacun. Ils ont été bons. »

Où cette série record va-t-elle s’arrêter ? Avant le All-Star Break, il reste une étape avec un déplacement à Brooklyn. Ensuite, les Raptors resteront au Canada pendant quatre rencontres consécutives.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés