Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Nikola Jokic, la nouvelle référence des « clutch player »

Match après match, Nikola Jokic s’impose comme l’un des joueurs les plus décisifs de la Ligue. Statistiquement parlant, il est même le meilleur.

Cette saison, lorsque l’on évoque les joueurs les plus décisifs de NBA, les premiers noms qui viennent à l’esprit sont ceux de Damian Lillard, LeBron James, James Harden, Kawhi Leonard ou encore Luka Doncic. Il faut pourtant se tourner du côté de Denver pour être dans le vrai. Car c’est bel et bien Nikola Jokic qui s’est imposé comme le joueur le plus clutch de la ligue dans cette campagne, statistiquement parlant. Jugez-en par vous-même…

– 13 sur 26 aux tirs (50% de réussite) lorsque l’écart dans le match est de 3 points maximum et qu’il reste moins de trois minutes à jouer (4e quart-temps et prolongation)
– 8 sur 14 aux tirs (57.1% de réussite) lorsqu’il s’agit d’égaliser ou de prendre l’avantage dans les trois dernières minutes d’un match (4e quart-temps et prolongation)
– 6 sur 9 aux tirs (66.7% de réussite) lorsqu’il s’agit d’égaliser ou de prendre l’avantage dans la dernière minute d’un match (4e quart-temps et prolongation)

Vous l’aurez compris, plus le match se tend, plus Nikola Jokic joue bien et hausse son niveau de jeu. Et dans les statistiques avancées, cette tendance se confirme. Preuve en est une nouvelle fois…

– N°1 de NBA au PIE% (28.6)
– N°1 de NBA au Defensive Rating (78.3)
– N°4 de NBA au Net Rating (36.2)
– N°4 de NBA aux points marqués (2.1)
– N°4 de NBA au pourcentage de réussite (55.6%) tout en ayant la 3e plus grosse moyenne de tirs tentés (1.3)
– N°9 de NBA à l’Offensive Rating (114.5)
(Lorsque l’écart est de maximum 5 points, dans les trois dernières minutes d’un match, dans le 4e quart-temps ou en prolongation. Pour être éligible, un joueur doit avoir disputé 50% des matchs cette saison.)

« C’est notre go-to-guy et ce n’est pas un hasard s’il est candidat au titre de MVP. En fin de match, le ballon sera dans ses mains pour qu’il prenne les meilleures décisions », déclarait Mike Malone, coach des Nuggets, juste après la victoire de ses joueurs face aux Mavericks, en janvier dernier, grâce à un game-winner de Nikola Jokic. Et lorsque l’on voit les statistiques du All-Star dans les moments chauds, ce n’est guère étonnant.

Mais Dallas n’est pas la seule équipe à avoir subi la loi du « Joker » dans le clutch puisque les Sixers, les Warriors, les Wolves et le Jazz, la nuit dernière, ont tous déposé les armes, cette saison, après un panier décisif du pivot serbe. Et quelque chose nous dit que cette liste pourrait encore s’agrandir d’ici à avril prochain…

LEXIQUE

PIE%, Player Impact Estimate percentage : formule conçue pour mesurer la contribution statistique d’un joueur, en pourcentage, sur un match. Elle prend en compte les actions positives et négatives d’un joueur. La moyenne d’un joueur NBA est de 8%.
Defensive Rating : estimation du nombre de points encaissés par un joueur, ou une équipe, sur 100 possessions.
Offensive Rating : estimation du nombre de points marqués par un joueur, ou une équipe, sur 100 possessions.
Net Rating : différence entre points marqués et encaissés par un joueur, ou une équipe, sur 100 possessions.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés