Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.72UTA2.13Pariez
  • LOS1.79LA 2.03Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le Hall of Fame va « évidemment » choisir Kobe Bryant dans la promotion 2020

Jerry Colangelo, le responsable du panthéon du basket, promet d’honorer l’ancienne légende, déjà présélectionnée il y a un mois parmi 50 candidats, comme il se doit.

« Kobe sera honoré comme il se doit. » Telle est la promesse faite par Jerry Colangelo, le président du Hall of Fame. Il y a près d’un mois, son institution dévoilait une liste de 50 candidats susceptibles de rejoindre les autres légendes de ce sport. Kobe Bryant figurait parmi ces noms, tout comme Tim Duncan et Kevin Garnett. Ce qui fait dire à Jerry Colangelo que c’est « potentiellement la classe la plus épique de tous les temps ».

Jerry Colangelo rapporte que, « ironiquement », il a pris part à une réunion Hall of Fame, mercredi dernier à Dallas, pour passer en vue les candidatures : « Évidemment, les résultats démontraient qu’il allait être choisi au premier tour. Il n’y a aucun doute dans mon esprit. Il va être honoré, il va intégrer le Hall of Fame. »

Cette issue paraissait déjà logique il y a quelques semaines, tant pour Kobe Bryant que pour les deux intérieurs précités. « Mais ils doivent encore suivre le protocole », précise le responsable qui n’entend pas bouleverser le fonctionnement de l’organisation malgré l’actualité tragique.

Jerry Colangelo a encore la Draft 1996 en tête

Les finalistes, retenus par le comité de sélection, seront annoncés lors du All-Star Weekend avant une annonce finale en avril prochain, durant le « Final Four » NCAA. D’ici là, on en saura plus sur la dispositif d’hommage, et les intervenants possibles. Il y a quelques années, Kobe Bryant assurait vouloir faire appel à Michael Jordan ou Phil Jackson pour son entrée au Panthéon du basket.

Jerry Colangelo aussi, a été le témoin de l’évolution du Laker. « Des joueurs d’exception viennent en NBA tous les dix ou vingt ans, on voyait ça avec Kobe même quand il était au lycée », assure le dirigeant qui, alors propriétaire des Suns en 1996, avait l’intention de le sélectionner avec le 15e choix de la Draft. Ils ont dû se contenter de Steve Nash car, deux places plus tôt, les Hornets le récupéraient avant de l’envoyer aux Lakers.

Plus de dix ans plus tard, en 2008, les deux hommes collaboraient finalement ensemble, dans le cadre de Team USA pour les JO de 2008 et 2012. Marqué par le leadership de Kobe Bryant, Jerry Colangelo se souvient du premier jour au training camp de Las Vegas, en 2008 : « (Kobe) était dans la salle de travail à 5h30 du matin. Il a donné le ton, puis LeBron (James), Dwyane (Wade), Carmelo Anthony et Chris Bosh lui ont emboîté le pas. » Avec deux médailles d’or olympique à la clé.

Jerry Colangelo jugeait remarquable la transition menée par l’ancien joueur, recentré sur sa famille. « Il rattrapait le temps perdu. Il aurait été formidable dans cette autre vie. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés