NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

J.J. Redick sur l’aventure « Lob City » : « On a vraiment merdé »

L’arrière, désormais à La Nouvelle-Orléans, se demande comment cette équipe n’a pas gagné le titre et regrette les guerres d’egos qui l’ont plombée.

Kawhi Leonard et Paul George vont-ils réussir là où Chris Paul et Blake Griffin ont échoué : faire gagner les Clippers ? C’est la question que tout le monde se pose à Los Angeles, et qui fait remonter à la surface la malédiction « Lob City », avec son escouade taillée pour le titre qui n’a jamais réussi à atteindre les finales de conférence.

Toujours entraîneur, Doc Rivers regrette encore l’absence d’un sentiment d’urgence au sein de l’équipe à l’époque. « Je n’ai jamais eu le sentiment que ce groupe (Lob City) en comprenait l’urgence, que c’était leur moment » expliquait-il il y a quelques jours. « Quand on élimine les Warriors (en 2014), l’année suivante, les Warriors ont décidé que c’était leur moment. Je ne pense pas que nous l’avions décidé. On a juste prouvé qu’on voulait gagner, mais ça ne suffit pas ».

« Comment cette équipe n’a pas gagné un seul titre ? »

Autour de Chris Paul et Blake Griffin en 2014 : DeAndre Jordan, Jamal Crawford, Glen Davis, Matt Barnes, Darren Collison, Stephen Jackson, Antawn Jamison, Hedo Turkoglu ou encore J.J. Redick, qui n’en revient toujours pas, comme les autres, que cette équipe et les suivantes n’aient jamais été plus loin en playoffs. 

« On est tous un peu du genre : ‘On a vraiment merdé.’ On avait une chance de gagner et il y avait ces petites fêlures et fractures qu’on n’a pas gérées comme on l’aurait dû » regrette le néo-Pelican chez ESPN. « Quand j’y repense, je me dis : ‘Comment cette équipe n’a pas gagné un seul titre ?’ On n’a pas fait du bon boulot pour ne pas être énervé les uns par les autres ».

Des talents, des egos, des déceptions, des blessures : l’équipe ne dépasse jamais les demi-finales de conférence et explose finalement avec fracas. Depuis, Chris Paul, Blake Griffin, DeAndre Jordan et J.J. Redick ont rebondi, mais aucun n’a remporté le titre. Et avec le recul, ils s’en veulent tous de ne pas avoir tout donné à l’époque.

« J’y ai beaucoup pensé, à ce que j’aurais dû faire à la fois individuellement mais aussi pour l’équipe » avoue l’arrière. « J’ai eu une conversation avec Doc quand j’ai joué contre lui l’an passé et j’ai éclairé quelques malentendus. J’ai eu CP (Chris Paul) dans mon podcast en mars et on a discuté 1h30. J’ai parlé avec DJ (DeAndre Jordan), Jamal (Crawford) et je sais que Matt (Barnes) a évoqué le sujet publiquement. » Cinq ans trop tard.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés