Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Gregg Popovich a eu le sentiment d’être sur une scène de tournage ou un défilé de mode !

La configuration du Marvel Stadium a déçu les spectateurs, mais aussi surpris les joueurs. Un exemple avec Gregg Popovich, pas habitué à jouer sur un terrain surélevé.

Samedi, les Etats-Unis retrouveront le Marvel Stadium pour la deuxième manche face à l’Australie, et ce n’est pas certain que le stade soit aussi rempli. De nombreux spectateurs se sont plaints des conditions pour regarder le match alors que le prix des places était très élevé. La raison de leur colère : le fait que le terrain soit surélevé et que les spectateurs se retrouvent en contre-plongée avec les yeux au niveau des pieds des joueurs.

Un exemple ci-dessous avec Russell Crowe.

Pour les joueurs, c’était tout aussi déstabilisant puisque cette « fosse » empêchait un éventuel plongeon d’un joueur pour sauver un ballon. Qu’en a pensé justement Gregg Popovich, debout au bord du terrain ?

« J’avais l’impression que c’était un film, comme un tournage » a réagi le coach de Team USA. « Je regardais en permanence derrière moi car je savais que je pouvais tomber du terrain. Et quand je parlais à mes assistants, assis en bas, je ne savais pas ce qu’il se passait. C’était vraiment étrange comme situation pour coacher. »

Mais il assure qu’ensuite, tout s’est bien passé, et on l’a d’ailleurs même vu jouer les ramasseurs de balle…

« Une fois l’entre-deux effectué, on fait attention à ce qui se passe sur le terrain, et on ne s’en préoccupe plus trop. Le plus étrange, c’était de descendre. C’était comme si j’étais sur la scène d’un défilé Armani. C’était tout en bas, avec les mains de tout le monde, et si vous ne touchez pas les mains de tout le monde, vous passez pour un crétin… Vous faites des allers-retours. C’était bizarre et je ne suis pas fait pour ça. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés