Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.82PHI1.96Pariez
  • OKL4.65GOL1.18Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

[happy birthday] Quand Patrick Ewing faisait la leçon au jeune Shaquille O’Neal

En février 1994, le pivot des Knicks (57 ans, ce 5 août) réalisait un très gros match contre la jeune star du Magic, au Madison Square Garden.

Moins technique que la référence qu’était Hakeem Olajuwon dans les années 1990, Patrick Ewing n’était pas une brute épaisse pour autant.

Le pivot des Knicks était doté de bonnes mains et son shoot à mi-distance pouvait faire des ravages.

Ce fut le cas ce 6 février 1994, lors de la réception du Magic au Madison Square Garden, face à Shaquille O’Neal. « S’il ne vient pas contester mes tirs de loin, je vais les prendre », expliquait Patrick Ewing après la rencontre. « Je ne suis pas rentré dans une logique de rivalité personnelle, je voulais simplement jouer et gagner. »

En compilant 32 points à 15/21 au shoot, avec 9 rebonds et 3 passes, le futur finaliste 1994 a dominé les débats face au jeune Shaq, alors dans sa seconde saison, qui ne rend qu’une copie de 22 points à 7/16 au shoot et 13 rebonds.

« Shaq pense qu’il est le meilleur, je pense qu’il ne l’est pas encore », ajoute Patrick Ewing. « Il a encore beaucoup à apprendre même si c’est un très fort joueur. Avec ce qu’il réalise, il mérite son crédit. Et c’est l’un des joueurs les plus puissants de la ligue. »

Défensivement, le pivot floridien a effectivement laissé des espaces à son homologue quand, offensivement, il n’a pas réussi à prendre le dessus sur Patrick Ewing puisqu’il a subi des prises à deux, voire à trois, constantes. Une stratégie peu utilisée par Pat Riley à l’époque, mais qui faisait exception face au Shaq.

« Pat sait y faire, il m’a joué en un-contre-un toute la rencontre », déclarait Shaquille O’Neal. « Moi, je n’ai jamais pu le jouer ainsi, ils toujours envoyé trois joueurs sur moi. »

Portés par leur pivot, les Knicks s’imposeront. Le 27 mars 1994, Shaquille O’Neal prendra une certaine revanche en collant 30 points et 16 rebonds à un Patrick Ewing toujours efficace (31 points, 11 rebonds)… et victorieux.

Tags →
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires