Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La course au MVP : un duel pour le sprint final

Sauf blessure ou exploits à répétition d’un Steph Curry ou d’un Paul George, le trophée de MVP se jouera entre James Harden, le tenant du titre, et Giannis Antetokounmpo, le favori de la saison.

Eh oui, cela fait déjà neuf ans que tous les mardis, on publie notre « Course au MVP », et le principe reste le même : chaque semaine, on propose notre Top 5 des meilleurs joueurs NBA, en tenant compte des performances individuelles et collectives. Cette semaine, le Top 5 se résume à un duel…

On a cru que Paul George allait se mêler à la lutte pour le trophée de MVP mais finalement, tout se jouera entre Giannis Antetokounmpo et James Harden. Le premier réalise une saison sensationnelle sur le plan individuel et collectif.

L’ailier des Bucks n’a pourtant que 24 ans, et il pourrait devenir l’un des plus jeunes MVP. Ce qu’il réalise est rare : 27.5 points, 12.7 rebonds et 6 passes de moyenne. Si on ajoute ses 1.4 contre et 1.3 interception de moyenne, c’est tout simplement l’une des saisons les plus impressionnantes sur le plan individuel.

De meilleures stats que Charles Barkley en 1993

Dans l’histoire, personne n’a tourné à plus de 27 pts, 12 rbds et 6 pds de moyenne sur une saison ! Ça se rapproche des stats de Charles Barkley en 1993 lorsque la superstar des Suns avait été élu MVP avec 25.6 pts, 12.2 rbds et 5.1 pds par match. Le jeu collectif des Bucks lui permet de multiplier les passes décisives et de réaliser sa meilleure saison dans ce domaine.

Giannis Antetokounmpo, c’est aussi un remarquable défenseur, et son nom circule d’ailleurs pour succéder à Rudy Gobert. Son envergure mais aussi sa lecture du jeu en font aujourd’hui un vrai rempart. Ça ne se traduit pas forcément dans les chiffres mais le « Greek Freak » est la pierre angulaire de la meilleure défense de la NBA. Un argument de poids pour son coach Mike Budenholzer et son GM Jon Horst.

Le doublé pour le « Greek Freak » ?

« Bien évidemment, mon avis est biaisé, mais je pense qu’il devrait être le meilleur défenseur de l’année » expliquait le coach de Milwaukee au début du mois. « J’insistais il y a peu sur sa capacité à prendre des rebonds, à contrer et à défendre sur plusieurs positions. La réussite défensive de l’équipe est pour beaucoup le simple reflet de ses efforts. Tout le groupe colle bien ensemble, mais je pense que le fait qu’il soit à la fois dans les discussions pour le MVP et le meilleur défenseur est un indicateur de son impact. »

Même discours chez le GM de la franchise : « On possédait la 17e défense de la NBA l’an passé, et aujourd’hui on est premier car Giannis s’est impliqué pour ça. Il mérite aussi d’être considéré comme le meilleur défenseur de l’année. »

Giannis Antetokounmpo coche donc toutes les cases, et la 1ère place des Bucks en saison régulière est un atout de plus.

Le 26 mars, Milwaukee – Houston au programme

Face à lui, il ne reste donc plus que James Harden. À l’image du Thunder, qui a glissé à la 6e place, Paul George est moins flamboyant. Même chose pour Stephen Curry. Quant à Nikola Jokic, il lui manque quelques perf’ marquantes, et surtout quelques points supplémentaires pour vraiment se hisser à la hauteur d’un Giannis Antetokounmpo ou d’un James Harden.

À moins d’être un super passeur et un super patron comme Steve Nash, c’est difficile d’être MVP quand on tourne « seulement » à 20 points de moyenne.

Ce qui n’est pas le cas de James Harden qui n’a jamais autant marqué des points, mais qui est aussi devenu un défenseur correct, à la fois pour couper les trajectoires mais aussi sur l’homme. Quand il est défié au poste bas, même par des joueurs plus grands, il répond physiquement. C’est la nouveauté cette saison. À la différence de Giannis Antetokounmpo, il n’est pas encore un leader défensif. En revanche, c’est un leader tout court. Un vrai patron. Quand les Rockets ont dû jouer sans Chris Paul, ni Clint Capela, James Harden a atteint les sommets. Sa formidable série de matchs à 30 points et plus ne doit pas éclipser son leadership, et la confiance qu’il apporte à ses coéquipiers.

Pour réaliser le doublé, il lui faudra toutefois donner un dernier coup de collier alors même que sa ligne de stats est déjà unique (plus de 35 points, 7 passes et 6 rebonds par match). Les Rockets sont 3e à l’Ouest, et c’est un petit exploit quand on se souvient qu’ils étaient 14e… Une ou deux grosses perf’ à 50 points et plus pourraient marquer les esprits mais à 10 matchs de la fin, l’heure est plutôt au repos pour attaquer les playoffs avec des jambes fraiches.

Sauf que dans une semaine, les Rockets se déplacent à Milwaukee, et qu’un possible duel face à Giannis Antetokounmpo pourrait influencer les votants en cas de victoire de Houston avec une performance marquante. Rendez-vous donc le 26 mars pour ce qui pourrait être la ligne d’arrivée de cette course au MVP.

1 – Giannis Antetokounmpo
Bilan : Bucks – 52v-18d – 1er à l’Est
Stats : 33 min, 27.5 pts, 12.7 rbds, 6.0 pds, 1.3 int, 1.4 ct, 3.8 bps, 58% tirs, 25% 3-pts, 73% LF

2– James Harden
Bilan : Rockets – 44v-26d – 3e à l’Ouest
Stats : 37 min, 35.9 pts, 6.4 rbds, 7.6 pds, 2.2 ints, 0.7 ct, 5.1 bps, 44% tirs, 36% 3-pts, 88% LF

3 – Paul George
Bilan : Thunder – 42v-29d – 6e à l’Ouest
Stats : 37 min, 28.3 pts, 8.2 rbds, 4.2 pds, 2.2 int, 0.4 ct, 2.7 bps, 44% tirs, 39% 3-pts, 84% LF

4 – Stephen Curry
Bilan : Warriors – 47v-22d – 1er à l’Ouest
Stats : 34 min, 27.9 pts, 5.3 rbds, 5.2 pds, 1.3 int, 0.4 ct, 2.9 bps, 47% tirs, 43% 3-pts, 91% LF

5 – Nikola Jokic
Bilan : Nuggets – 47v-22d – 2e à l’Ouest
Stats : 32 min, 20.3 pts, 10.7 rbds, 7.5 pds, 1.4 int, 0.7 ct, 3.2 bps, 51% tirs, 32% 3-pts, 84% LF

Mentions : Kevin Durant, Kawhi Leonard, Joel Embiid, Damian Lillard, Russell Westbrook, Kyrie Irving…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés