Pariez en ligne avec Unibet
  • ORL2.29DAL1.57Pariez
  • WAS1.48CLE2.52Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Sa première rencontre avec Michael Jordan ? « Divine » pour LeBron James

Une visite de LeBron James à Charlotte est toujours un bon prétexte pour l’interroger sur Michael Jordan. Quelques heures avant la large victoire des Lakers sur les Hornets, le « King » a cette fois-ci été questionné sur sa toute première rencontre avec l’actuel propriétaire de la franchise de la Caroline du Nord. C’était en juin 2001, à Chicago. L’ancienne légende des Bulls s’apprêtait à revenir sur les parquets, avec les Wizards, tandis que le jeune James, 16 ans et encore lycéen, commençait déjà à affoler la planète basket.

Cette première rencontre ? « C’était divin, qualifie aujourd’hui James. Comme je l’ai répété encore et encore, c’était comme rencontrer Dieu pour la première fois. » Par le passé, il avait à plusieurs reprises préféré l’expression de « Jésus noir » à l’encontre de son idole.

17 ans plus tard, James est sur le point de dépasser Jordan dans la hiérarchie des plus grands scoreurs de l’histoire de la ligue. Ce n’est plus qu’une question de semaines puisqu’il lui manque environ 400 points pour lui piquer la 4e place.

« À chaque fois qu’on me mentionne avec les plus grands à avoir joué, ceux qui ont ouvert la voie et m’ont permis d’en être où j’en suis aujourd’hui, c’est toujours gratifiant pour ma ville, assure James en référence à sa ville natale de Akron. […] MJ a rendu ce sport planétaire. Avec sa façon de jouer, sa personnalité, sa valeur marketing, il a fait en sorte que les gens du monde entier veuillent regarder le basket. »

Et James de faire un retour historique sur les autres légendes arrivées juste avant Jordan, qui ont contribué à l’essor de la ligue.

« La ligue avait besoin de (Larry) Bird et Magic (Johnson). Ça fonctionnait. C’était le parfait timing pour Magic d’être aux Lakers et Bird aux Celtics, avec toutes les batailles qu’ils ont connues. Et puis quand MJ est arrivé en 1984 et a commencé à faire ce qu’il a fait, il a donné une dimension internationale. La « Dream Team » de 92 à Barcelone a consolidé son statut de meilleur sportif du monde. Et puis MJ et David Stern ont permis à la ligue d’être ce qu’elle est aujourd’hui, ce que des gens comme Adam Silver et moi tentons de perpétuer désormais. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés