Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Comme le Jazz et les Clippers, Portland ridiculise les Rockets !

Portland a fini son premier « road trip » de la saison de la meilleure des façons, avec une troisième victoire en quatre matchs. Derrière 63 points du trio Damian Lillard – C.J. McCollum – Jusuf Nurkic, les Blazers n’ont fait qu’une bouchée de Rockets complètement à côté de leur basket (104-85).

À l’exception de Clint Capela (14 points, 14 rebonds, 3 contres), les Rockets, toujours privés de James Harden, ont passé la quasi totalité de la rencontre sous la barre des 30% de réussite et ont vu leurs efforts défensifs s’émailler au fil du match. Le trio Chris Paul – Carmelo Anthony – Eric Gordon a fini à 12 sur 49 aux tirs… C’est la quatrième défaite de suite pour Houston, la quatrième en quatre matchs au Toyota Center cette saison où ils ont été menés d’au moins 17 points à chaque fois.

Houston a perdu son adresse…

Montrée du doigt lors des trois derniers matchs, la défense de Houston démarre le match avec intensité. Malheureusement pour Mike D’Antoni, c’est cette fois son attaque qui n’est pas au rendez vous et après cinq minutes du jeu, les Rockets n’ont marqué que quatre points à 2 sur 11 aux tirs (9-4). Si Damian Lillard et C.J. McCollum règlent la mire avec 11 des 19 points de leur équipe, la défense texane continue de les gêner en provoquant des balles perdues. Houston n’en profite cependant toujours pas en ratant ses dix derniers tirs du premier quart temps pour finir à 5 sur 26 (19-15) !

Il faut attendre un dunk d’un Clint Capela qui fait montre d’une folle énergie pour stopper une disette de plus de six minutes, alors que les seconds couteaux de Portland poussent leur avance à +8 (26-18). Pendant que Capela rejoint le banc avec deux fautes, D’Antoni lance son cinq de petite taille. Stotts répond en gavant Jusuf Nurkic de ballons mais le Bosnien enchaine un marcher et une balle perdue pour relancer Houston. Chris Paul, Carmelo Anthony et Eric Gordon saisissent alors l’opportunité pour revenir à égalité grâce à un 10-2 (28-28).

… et reste sans défense

Ce sursaut n’est toutefois qu’éphémère. Damian Lillard (20 points à 8 sur 10, 7 passes) et C.J. McCollum (19 points) passent à la vitesse supérieure et lancent un 23-8 qui repousse les Rockets à -15 à la pause (51-36). En l’absence de James Harden, le duo Chris Paul – Carmelo Anthony rentre aux vestiaires à 2 sur 16 aux tirs, alors qu’Eric Gordon surnage à 4 sur 11 ! À la mi-temps, Houston n’a donc marqué que 36 points, soit le plus petit total de points à la mi-temps depuis l’arrivée de Mike D’Antoni, à 27% aux tirs, dont 23.5% à 3-points.

La tendance se confirme dès le début du troisième quart temps. Toujours abandonnés par leur adresse, les Rockets voient également leur défense disparaitre. Après trois lay-ups ou dunks donnés par les Texans, l’avance de Portland dépasse les vingt unités (62-39). À cheval entre la fin de la première mi-temps et le début de la deuxième, les Blazers ont eu treize possessions et ont marqué à… treize reprises ! Les boulevards offerts par Houston résultent en 36 points dans la raquette pour Portland et un écart qui continue de grimper (81-53).

Avec le match déjà plié en fin de troisième quart temps, Terry Stotts sort alors ses titulaires alors que Mike D’Antoni donne du temps de jeu au rookie Gary Clark (11 points, 4 sur 7 de loin) et à Marquese Chriss, qui fait lui sa première apparition de la saison. Pour envoyer un message à ses titulaires avant un road trip de cinq matchs, le technicien texan les rappelle toutefois sur le terrain en guise de punition.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Houston Rockets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés